Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
Il fera différemment. Et alors ? L’essentiel est qu’il fera.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Archives > 2004 > Voyage itinérant vers La Vallée de la Creuse

Voyage itinérant vers La Vallée de la Creuse

à l’occasion de la randonnée du challenge du Centre à Châteauroux

Mots clés : cyclotourisme

jeudi 29 avril 2004


A vol d’oiseau, Nouan-Le-Fuzelier et Châteauroux sont séparés par 90 km. La ligne droite tracée entre le village et la préfecture de l’Indre fait apparapitre un itinéraire guère plus long (97km) mais empruntant les petites routes que tout cyclotouriste préfère aux voies à grande circulation.

C’est ainsi que ce samedi 24 avril, nous quittons notre domicile et prenons la route vers la vallée de la Creuse. Micheline et moi partons vers Selles-Saint-Denis et Châtres-sur-Cher où nous quitterons la sologne après avoir traversé le Cher. Nous empruntons là un itinéraire que nous avons déjà maintes fois pratiqué.

Après une pause café à Châtres-sur-Cher, nous travesons la rivière et partons explorer les bordures ouest du département du Cher et le département de l’Indre. Au cours du trajet, juste avant Graçay, nous découvrons l’Amérique. Nous ne sommes pas Christophe Colomb mais découvrons là un hameau ainsi baptisé et qui pendant la dernière guerre a vu de nombreuses actions de résistants. Il faut dire que nous sommes bien près de la ligne de démarcation. (photo 001).

Cham de colza en fleurs

Très vite, les champs de céréales des plaines de l’Indre ont pris la place des forêts. Les champs jaunes de colza en fleurs colorent le paysage. Mes yeux commencent à larmoyer (c’est mon allergie au pollen de colza qui se réveille mais plutôt calmement).

Le domen de Liniez

Au delà du dolmen

Juste avant Liniez, un dolmen s’offre à nos regards sur la gauche de la route. Il semble immense. Nous nous arrêtons quelques instants.

A Châteauroux, un cyclo balgencien nous indique la route pour rejoindre notre hôtel. Cet établissement héberge aussi le siège du CAC, le club cyclo organisateur de la randonnée du Challenge du Centre. Nous nous installons et prenons une douche réparatrice. L’apéritif nous est offert par le Codep36 qui accueille ici une réunion du comité directeur de la ligue de l’Orléanais. Nous mangerons avec les cyclos locaux et ceux qui sont hébergés ici ou qui ont installés leur camping-car sur un terrain de camping caillouteux mais tout proche et surtout ouvert. Parmi les cyclos, il y a le président de la FFCT   qui est venu se rendre compte des possibilités d’accueil de la Semaine Fédérale 2006 à Châteauroux.

Château du Brouet

Le dimanche, nous nous rendons au parc de Belle-Ile d’où tous les itinérairs partent à l’assaut de la vallée de la Creuse. Nous y rencontrons trois cyclos (seulement !) de notre club. Nous resterons ensemble jusqu’au ravitaillement de la mairie de Pont-Chrétien. Cette mairie est particulière parce qu’elle est installée dans le magnifique petit château de Broutet au dessus de la vallée de la Bouzanne.

Le pont de bois sur la Creuse

Château de Chabenet

Peu de temps après, nous découvrons toute la superbe rstauration du château de Chabenet. Nous n’hésiterons pas à faire le petit détour d’environ cent mètres pour suivre le conseil affiché par le CAC : "visiter l’unique pont en bois couvert de France".

Chapelle de Saint-Anastase

Nous continuons à faire du cyclotourisme buissonnier en nous dirigeant vers Saint-Marcel et Argenton-sur-Creuse. Nous découvrirons ainsi la petite chapelle de Saint-Anastase au-dessus de Saint-Marcel. Argenton-sur-Creuse me permet de me rappeler certains souvenirs en retrouvant les divers tracés de la Nationale 20 à l’époque des mémorables bouchons. Que de fois les ai-je subis !

Donjon de sept étages

Brique 1

Lorsque nous aurons retrouvé l’itinéraire "normal", nous découvrirons le donjon du château de Prunget et j’explorerai une ferme abandonnée. J’y découvrirai une brique que je ne possède pas.

Asphodèles

Sur le chemin du retour, je découvrirai un site à asphodèles. Les asphodèles sont des fleurs de montagne protégées parce qu’en voie de disparition. Quand on trouve un site, il y en a toujours un grand nombre mais les sites sont peu nombreux et ce sont eux qui disparaissent. Il semble que les graines soient descendues du Massif-Central peut-être portées par les rivières.

Brique carré offrete par Pierre

Nous terminerons l’après-midi en assistant à la "cérémonie de clôture" de la randonnée du Challenge du Centre. Un ami castelroussin nous offrira l’apéritif et e donnera un pavé pour ma collection de briques.

Pour en savoir davantage, consulter la page spécifique au Challenge du Centre à Châteauroux

Le lundi, troisième jour de notre voyage, nous quittons de bonne heure Châteauroux car Nous craignons le vent qui semble souffler du nord. A Déols, à la sortie de Châteauroux, un cyclo rattrappe Micheline et lui dit otu juste bonjour. Par contre, il me parle plus longuement. Peut-être est-il macho ? C’est de toute façon ma remorque qui l’a amené à m’adresser la parole. C’est fou comme cet outil bien pratique ouvre les portes de la conversation.

Je réagis de nouveau très mal au pollen de colza et suis obligé de baisser un peu mon rythme afin de ne pas déclencher une crise d’asthme. A Graçay, nous décidons de modifier un tout petit peu notre itinéraire et prenons la route de Maray plutôt que celle de Genouilly. Si le dénivellé beaucoup plus important aurait pu nous faire regretter ce choix, le paysage compense largement les pentes plus abruptes. Je remarque à un moment que le paysage serait idéal pour les outardes canepetières avant de réaliser que nous sommes très proche du site que mes élèves étudient.

Site pour outarde

L’outarde est un gros oiseau difficile à voir et pourtant en voie de isparition à cause de la mécanisation des cuktures. Un site en accueille encore quelques individus à Chabris tout près d’ici. Mes élèves font actuellement un suivi scientifique par balise Argos d’un mâle pendant toute l’année. Ils ont pu ainsi découvrir son lieu d’hivernage et le trajet rapidement parcouru.

Les bords du Cher Châtres

Pique-nique au bord du Cher

Colvert sortant de sa sieste

Nous pique-niquons au bord du Cher à Châtres-sur-Cher. Un canard colvert peu farouche se laisse approcher et photographier.

Nous arrivons relativement tôt chez nous (avant 16 heures). Je range le matériel ainsi que les cinq briques découvertes.

Brique 2

Brique 3

Nous avons fait deux cent soixante-dix kilomètres en trois jours : c’est le plus petit et le plus court voyage itinérant que ayons fait. Il faut dire qu’il est difficile de faire moins puisque qu’un voyage itinérant doit se dérouler sur au moins trois jours et la distance parcourue doit être au moins de 250 kiolmètres. C’était donc juste.

Dernières brèves
28 juillet Les petits enfants sont partis.

Les parents les ont récupérés et sont partis sur les routes de la métropole, vacances obligent. Ils occupaient une grande place dans notre vie depuis (...)

21 juin Et si je m’organisais un peu...

Lundi = lecture, mercredi = photo, vendredi = brique... Vu mon indiscipline et mon allergie à l’organisation, c’est intenable ! Mais, sait-on (...)

12 juin Spip 3.1.6

Installation faite sur chacun des sites dont j’ai la charge : lorand.org, nouan-rando.org, codep41-ffct.org, FFCT-Centre-Val de (...)

Archives