Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Le puissant commande. L'opinion gouverne.  (Henri de Montherlant )
La réflexion du jour
La science est le seul domaine où la preuve qui y règne souvent en maître peut-être remise en cause par la science elle-même.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
villes et villages * challengeAZ * ARHFa * webtrees * ancètre * vieux métiers * Histoire et histoires * ">1J1P * 1GM * geneatheme * PoilusVerdun * Gallica * généalogie * 1Ancetre * Sources * gedcom * état civil * archives
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

En généalogie, rien est aussi une information...

Mots clés : généalogiste , 46-Floirac , enquêter , Lot (46) , généalogie

dimanche 31 décembre 2017 , par Roland


L’absence d’information peut être une information en elle-même. En voici un exemple.

Perrette PRADELLE est le sosa numéro 115 des MaLiBeLe (mon sosa numéro 23). Elle a vécu àCandare, un hameau perdu sur le causse de Floirac dans le département du Lot, àla limite des paroisses (communes maintenant) de Miers, de Montvalent et de Carennac. Toute ma lignée agnatique   (nom de famille BOUAT) est originaire des Fieux (du couvent des Fieux pour être encore plus précis), très proche mais situé àMiers.

La zone de Floirac, Carennac, Miers et Montvalent (au centre de la carte : les Fieux)

D’un point de vue strictement généalogique, Perrette me posait un gros problèùe (noter l’imparfait...) : d’après son acte de mariage avec Jean ESTAY, le 7 fructidor X àFloirac et son acte de décès le 18 mars 1844 àFloirac, elle était supposée être née vers 1780 àMontvalent et être la fille de Pierre PRADELLE et de Peyronne LACASSAIGNE. Elle aurait aussi une soeur prénommée Peyronne comme sa mère.

Oui, mais voilà, je ne trouvais pas son acte de baptême. J’ai pourtant relevé tous les actes (BMS  ) de 1775 à1785 de Montvalent, de Miers, de Carennac et de Floirac. Je croyais lui avoir trouvé une soeur née en 1783 àFloirac. Une information m’intriguait cependant : puisque ses parents se sont mariés en 1781 àFloirac, pourquoi serait-elle née dans la paroisse de Montvalent ? Et puis, ce serait la première naissance reconnue par ses deux parents avant leur mariage àcette époque (àma connaissance). Bizarre ça. Je penchais donc pour une naissance de préférence àpartir de 1781.

Et puis, cette année, j’ai entrepris d’établir la liste chronologique des trois évènements essentiels des ancêtres des MaLiBeLe (naissance, mariage, décès) : mon outil n’est qu’une simple feuille de calcul avec les colonnes date, lieu, département, évènement, nom, prénom et n° dans ma base de données. Facile àranger, facile àtrier. En observant la liste rangée dans l’ordre chronologique, je me fais une remarque singulière : la date de la naissance de la soeur de Perrette et la date de décès de leur mère est identique. Une rapide vérification de mes notes me confirme que leur mère est bien décédée en couches (ce qui arrivait malheureusement trop fréquemment àcette époque).

J’ai donc entrepris une (re) lecture systématique des actes (BMS  ) des quatre paroisses de 1775 à1785 avec la ferme intention d’enregistrer dans l’ordre généalogique tous les évènements qui concernaient Perrette et surtout ses parents. Quand j’écris "ferme", je veux dire par là"sans me laisser dériver suite àla découverte fortuite d’une information qui pourrait être utile ailleurs dans mes recherches généalogiques". Je feuillette donc la collection communale comme le dépôt du greffe. Tâche fastidieuse et fatigante pour les yeux.

Et je n’ai rien trouvé ! Victoire !

J’entends déjàla remarque insidieuse de certain.e.s : "Ben... si tu n’as rien trouvé, ce n’est pas une victoire ?!"

Mais si. Je me suis aperçu que Peyronne, sa mère, n’avait pas été prénommée ainsi àson baptême mais Pétronille. Et si Perrette n’avait, elle aussi, n’avait pas été prénommée ainsi mais Peyronne (cela aurait pu être tout ausi bien Pétronille) ? Je pense que tous les chercheurs en généalogie voient eux aussi la piste que j’ai enfin levée.

Allez, on va en faire une décision officielle :

Vu que la mère n’avait pas été baptisée Peyronne mais Pétronille ;
Vu que Perrette était née vers 1780 du côté de Montvalent (ou Floirac, ou Carennac, ou Miers) ;
Vu qu’il n’existe plus aucune trace après 1783 de sa supposée soeur Peyronne née cette année-là;
Vu que sa mère est morte en couches à22 ans le jour de la naissance de sa supposée soeur ;
Vu que les collections communales comme les collections du greffe de 1775 à1785 ont été systématiquement consultées ;
Vu que la collection communale de Floirac (ED/106EE11) et la collection du greffe de Floirac (4E155-2) ne donne qu’une seule fille aux parents de Perrette ;
Il est évident que Peyronne et Perrette ne sont non pas sœurs mais la même personne, Peyronne ayant probablement été surnommée "Perrette" comme sa mère Pétronille a été surnommée "Peyronne".

En conséquence, je déclare que Peyronne PRADELLE a été surnommée "Perrette".

Dont acte.

Candare, un hameau perdu sur le causse de Floirac (au centre de la pjhoto aérienne)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
30 janvier 2019 – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier 2019 – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier 2019 – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)