Lorand
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
Il est plus facile d’identifier un imbécile que de repérer un surdoué. Et les deux ne sont même pas incompatibles !
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Généalogie MaLiBeLe > Challenge AZ > ChallengeAZ-2013 : 1ère participation > T comme Transfert

T comme Transfert

Ah… la norme gedcom !

Mots clés : généalogie, #challengeAZ

mardi 23 avril 2013, par Roland


ransférer ses données est la première chose que tout généalogiste un peu informaticien et un tant soit peu “partageux” aura envie de faire, aura besoin de faire. Et, au début, c’est un vrai casse-tête. Surtout si les fichiers informatiques et leur codification ne sont pas familiers (et c’est généralement le cas). Quand, même l’informatique n’est pas encore familière, le chemin reste encore long à parcourir avant de ne plus se contenter d’utiliser des “recettes ” toutes faites et les procédures méticuleuses à suivre pas à pas sans vraiment toujours comprendre le “pourquoi ?” et même le “comment ?”.

Les Mormons (Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours) ont inventé, afin de pouvoir baptiser l’humanité toute entière, la norme gedcom (“ GE nealogical Data COMmunication” pour “Communication des Données Généalogiques”) : les évènements familiaux, les familles et les individus qui les composent y sont décrits dans des champs prédéfinis. Cette norme, utilisable manuellement, n’est pas très parlante pour l’utilisateur “lambda”. Elle a été créé plutôt pour faciliter les échanges entre les logiciels de généalogie. Malgré les versions successives (à ce jour c’est la version 5 qui sert de référence), aucun logiciel ne respecte vraiment cette norme et les Mormons eux-mêmes ont plutôt tendance à l’interpréter. Une page relativement abordable et en français est accessible en ligne : “Tout sur le format gedcom”.

Il reste néanmoins que transférer sa généalogie d’un logiciel à un autre nécessite de passer par ce fichier gedcom aussi “interprété” soit-il. A moins de tout faire manuellement… mais c’est un travail fastidieux que peu de généalogistes entreprennent dès que leur nombre d’individus atteint une valeur conséquente. Voilà donc la raison, quoiqu’ils en disent et au-delà de l’habitude prise, qui font qu’ils ne changent qu’extrêmement rarement de logiciels. Par contre, un généalogiste qui débute une généalogie a tout intérêt à essayer plusieurs logiciels tant que ses recherches restent dans une limite raisonnable pour une éventuelle saisie manuelle.

Par contre transférer une généalogie d’une machine informatique à une autre ne pose guère de problème tant que le logiciel utilisé est le même (et dans la même version !) puisque chaque logiciel dispose de ses propres sauvegardes de sécurité ou de transfert.

J’ai utilisé, à mes débuts, divers logiciels de PAF à webtrees (plus d’une dizaine). Si maintenant, je n’utilise plus que le dernier cité, c’est surtout parce qu’il est gratuit (logiciel libre), qu’il existe une communauté internationale relativement active, que les fonctions de recherche sont très puissantes et qu’il est basé sur une base de données libre elle aussi. Mais, soyons honnêtes, ce sont les critères qui ont dicté le choix, le maintien de ce choix n’étant quant à lui que lié à la trop grosse entreprise que nécessiterait à la fois le transfert vers un autre logiciel et la remise en cause des habitudes prises. Le fichier gedcom généré par ce logiciel est bien sûr réutilisable avec d’autres logiciels mais de nombreuses fonctionnalités sont alors soit mal interprétées soit incomprises. Mais c’est vrai quel que soit le changement de logiciel envisagé. Je suis donc fidèle à webtrees mais c’est aussi parce que j’ai été l’un des premiers contributeurs au wiki en français d’aide et d’entraide autour de ce logiciel.

Dernières brèves
28 novembre D’une pierre deux coups

Je cherchais comment fusionner deux sites. Grâce à spip.rezo, j’ai trouvé le plugin fusion (https://contrib.spip.net/Fusion-de-SPIP). Si j’ai bien (...)

27 novembre Retard...

Ouah... j’ai pris du retard. Au boulot pour rattraper ma négligence. Depuis quand abandonnerait-on un défi ? Ben oui, j’ai décidé de publier une (...)

10 novembre Site en panne...

Peut-être est-ce passé inaperçu auprès de quelques-uns mais le site Internet n’était pas accessible vendredi matin. Nous n’y étions pour rien. Il (...)

Généalogie MaLiBeLe
Site servant aussi de test à la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (donc expérimental).