Lorand
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
On peut facilement se passer de son auto mais il faut avoir été malde pour le savoir.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Généalogie MaLiBeLe > Challenge AZ > ChallengeAZ-2013 : 1ère participation > 1 comme de cujus ou probant

1 comme de cujus ou probant

Mots clés : #challengeAZ, généalogie

dimanche 7 avril 2013, par Roland


Non, je ne triche pas avec le challenge de A à Z parce que le de cujus en généalogie, c’est le numéro 1 ! Et puis, aujourd’hui, c’est dimanche. Donc journée de repos pour le challenge de A à Z tel qu’il est défini.

Le de cujus ou probant c’est le départ de la numérotation sosa que tout généalogiste familial utilise beaucoup : c’est donc le n°1 dans la numérotation. C’est Jérôme de Sosa qui l’a mise au point à partir d’une idée de Michel Eyzinger. Dans le nom de cette numérotation, est associé la plupart du temps le nom de Stephan Kekulé von Stradonitz qui a popularisé le système en publiant les tableaux d’ascendance des souverains européens. On écrit donc numérotation Sosa-Stradonitz (avec des majuscules) mais un substantif ou un qualificatif est en train de voir le jour avec le simple mot “sosa” (on parle donc fréquemment de numérotation sosa). J’oubliais, Eyzinger a publié sa méthode en 1590 à Cologne, de Sosa l’a mise au point en 1676 et Stradonitz l’a popularisée en 1898. Il y a donc quatre cents ans qu’elle existe et, pour ceux qui ne l’auraient pas encore perçu, elle numérote une généalogie ascendante.

Il existe d’autres systèmes de numérotation. La numérotation Henry (du nom de son inventeur bien sûr) gère plutôt les familles. Je crois d’ailleurs que je vais l’ajouter comme une partie décimale pour naviguer plus facilement dans les branches latérales de la généalogie des MaLiBeLe. Après tout, ça ne serait que ma deuxième adaptation de la numérotation sosa après la numérotation des familles. Il existe aussi une numérotation plus fréquemment utilisée : la numérotation d’Aboville qui s’intéresse à la généalogie descendante. La numérotation Beruck (que je ne maîtrise pas du tout) est dérivée de la numérotation Sosa-Stradonitz et permet d’identifier ascendants et descendants mais aussi les alliés ou associés (parrain ou marraine par exemple).

Le n°1 ‘est donc une décision arbitraire non pas seulement du généalogiste mais aussi du lecteur de l’arbre généalogique. Il devrait être possible de naviguer dans un arbre en suivant la numérotation sosa depuis n’importe quel individu baptisé n°1. Généralement cela reste possible dans tous les arbres généalogiques mais les logiciels affichent selon une priorité toute relative de cette fonctionnalité. Geneanet permet toujours de partir d’un individu et de faire ainsi les calculs. Le logiciel que j’utilise, webtrees, a quelque peu caché cette fonction donc l’accessibilité n’est pas évidente pour un débutant : dans le menu, il faut développer le sous-menu “Rapports” et sélectionner “Ascendance” (il ne restera plus alors qu’à sélectionner ce fameux n°1).

Le n°1 devrait donc toujours relever de l’affectivité du lecteur (visiteur) mais ce n’est pas toujours facile à gérer. Et puis, peut-être que, comme moi, vous souhaitiez qu’on trouve facilement les ascendants de votre numéro 1… Dans la généalogie des MaLiBeLe, ils sont trois, des frère et sœurs bien sûr parce que la numérotation est alors identique. Pour mieux suivre indépendamment de la numérotation sosa du lecteur/visiteur, j’ai créé un prénom fictif entre parenthèses et débutant par sosa (prénom fictif quelquefois remplacé par “enfant de sosa” sans n°). Mais, tout ça, n’est qu’une convention toute personnelle…

Dernières brèves
10 novembre Site en panne...

Peut-être est-ce passé inaperçu auprès de quelques-uns mais le site Internet n’était pas accessible vendredi matin. Nous n’y étions pour rien. Il (...)

21 septembre Nouveau SPIP mais table vide

L’impossibilité de joindre des documents aux articles vient du fait que la table-dictionnaire des extensions de fichiers téléchargeables est vide. (...)

19 septembre Spip : impossible de joindre un document

Suite à un scratch irrécupérable d’un des sites que je gère sous Spip, j’ai réinstallé proprement Spip après avoir tout effacé. Mais voilà, il était (...)

Généalogie MaLiBeLe