Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Si on définit l'intelligence comme la faculté d'apprendre des choses nouvelles, de trouver des solutions à des problèmes se présentant pour la première fois, qui donc est plus intelligent que l'enfant ?  (Michel Tournier )
La réflexion du jour
Il faut au moins un partenaire pour pouvoir aimer.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Les mots clés
Le monde de l’astronomie * le monde des associations * le monde agricole * le monde du langage * le monde de l’école * Le monde des sciences et de la vie
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Mots clés : généalogiste , Lot (46) , Histoire et histoires , 1J1P , 1GM , challengeAZ-2016 P

mercredi 22 juin 2016 , par Roland


Mini-biographie

Résumé

SABROU Isidore : né le 20-04-1896 à Lavercantière (46), classe 1916, matricule n° 457, unité : 272e régiment d’infanterie (272e RI), soldat de 2e classe, mort le à [cote 504], 55 - Meuse - France, décès retranscrit à Lavercantière, 46 - Lot, France.

Texte

Isidore SABROU est é le 20 avril 1896 à Lavercantière près de Salviac dans le Lot. Il est le fils de Antoine Srou et de Marie Doumerc de Salviac. En 1916, il est cultivateur à Lavercantière.

Isidore SABROU a les cheveux châtains, les yeux marro clair, un front moyen, un nez "reciligne sinueux" (sic) dans un visage osseux. Il mesure un mètre soixante-dix. Son niveau d’instruction est noté au niveau 3.

  • En 1915, au coseil de révision, il est classé dans la 1ère partie de la liste mais bénéficie de la mention "Classé soutien indispensable de famille"".
  • Le 12 avril 1915, il est incorporé au 9ème régiment d’infanterie.
  • Le 2 mai 1916, il passe au 9ème bataillon du 7ème régiment d’infanterie.
  • Le 30 avril 1917, il est blessé au cuir chevelu par un éclat d’obus ("petite plaie") mais aussi légèrement est gazé. Il est évacué (malade).
  • Le 14 juin 1917, il est à nouveau aux armées.
  • Le 20 août 1916, il passe au 272ème régiment d’infanterie.
  • Le 24 août 1917, il est tué à l’ennemi à la côte 304.
  • Le 25 août 1917, il est rayé des contrôles.
  • Le 15 septembre 1917, il est cité à l’ordre du régiment N°450 avec la mention "soldat énergique et brave. Le 24 août est tombé mortellement frappé à son poste de combat.". Il est décoré de la croix de guerre, étoile de bronze.
  • Le 9 octobre 1917, l’avis ministériel n0AD10218 cofirme son décès.

Sources externes

MDH

Matricule

Acte de naissance


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.