Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Donner du sens aux graphismes que sont aussi les mots, c’est apprendre à lire mais ce n’est pas encore lire.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
villes et villages * challengeAZ * ARHFa * webtrees * ancêtre * vieux métiers * Histoire et histoires * ">1J1P * 1GM * geneatheme * PoilusVerdun * Gallica * généalogie * 1Ancetre * Sources * gedcom * état civil * archives
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

 Mini-biographie

 Résumé

ORLIAC Jean : né le 19-02-1887 à Gramat (46), classe 1907, matricule n° 524, unité : 42e régiment d’infanterie (42e RI), sergent, mort le 6104 à Bouchavesnes-Bergen 80 - Somme - France, décès retranscrit à Figeac, 46 - Lot, France.

 Texte

Jean ORLIAC est né le 19 février 1887 à Gramat dans le Lot. Il est le fils de Jean Joseph Emile et de Jeanne Bergounioux de Gramat. Son père était chapelier et est décédé quand il doit se présenter au conseil de révision. A ce moment-là, il est professuer à Dax.

Jean ORLIAC a les cheveux et les sourcils châtains foncé, les yeux châtains (sic) foncé, un front ordinaire, un nez fort, une bouche grande et un menton rond dans un visage rond. Il mesure un mètre soixante-e-onze et a un bon niveau d’instruction (classé 4).

  • le 6 octobre 1908, il est incorporé au 27ème bataillon de chasseurs à pied.
  • le 25 septembre 1909, il est classé chasseur de 1ère classe.
  • le 25 septembre 1910, il est renvoyé dans ses foyers.. Un certificat de bonne conduite lui est accordé.
  • le 1er octobre 1910, il est passé à la réserve de l’armée active.
  • le 3 mai 112, il est classé "non disponible des contributions indirectes du Pas-de-Calis" (!)
  • Le 1er mars 1913, il est nommé à Romorantin dans le Loir-et-Cher.
  • le 4 septembre 1914, il est "rentré dans le droit commun" (?)
  • le 7 septembre 1914, il est rappelé à l’activité au 7ème régiment d’infanterie suite à l’ordre de mobilisation générale du 1er août 1914.
  • le 1er octobre 1914, il est passé au 42ème régiment d’infanterie.
  • Le 20 juin 1915, il est nommé caporal.
  • le 27 septembre 1915,, il est blessé à Souain d’une balle au bras gauche.
  • le 13 octobre 1915, il est cité à l’ordre de Bde avec la mention "A été blessé en se portant avec un élan admirable à l’assaut des tranchées ennemies le 27 septembre 1915 à Souain." Il recevra la croix de guerre étoile de bronze.
  • le 29 mai 1916, il est nommé sergent.
  • le 16 septembre 1916, il est tué à l’ennemi à Bouchavesnes.

 Sources externes

 MDH

 Matricule

 Acte de naissance

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
30 janvier – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)

Site servant aussi de test à la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (donc expérimental).