Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
La sagesse est un mélange d'intuition, d'éthique,de faculté à faire des choix et de capacité à tirer des leçons de la vie.  (Vikas Swarup)
La réflexion du jour
On peut facilement se passer de son auto mais il faut en avoir été privé pour le savoir.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Les mots clés
Le monde de l’astronomie * le monde des associations * le monde agricole * le monde du langage * le monde de l’école * Le monde des sciences et de la vie
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Des poilus lotois Morts Pour la France

L comme LABARDE Alexandre

Mots clés : généalogiste , Lot (46) , Histoire et histoires , 1J1P , 1GM , challengeAZ-2016 P

mardi 14 juin 2016 , par Roland


Mini-biographie

Résumé

LABARDE Alexandre : né le 08-11-1873 à (46), classe 1893, matricule n° 723, unité : 7e régiment du génie (7e RG), sapeur-mineur, mort le 6236 à Montcléra [dans ses foyers], 46 - Lot - France, décès retranscrit à Montcléra, 46 - Lot, France.

Texte

Alexandre Labarde est né le 7 novembre 1873 au village de Carrieyrous à Montcléra près de Cazals dans le Lot. Il est le fils de Jean-Baptiste Labarde, cordonnier, et de Philippine Contour, ménagère, de Montcléra. Au moment du conseil de révision, Alexandre est cultivateur à Montcléra et est déclaré soutien de famille parce que son père est décédé.

Alexandre Labarde a les cheveux et les sourcils châtains, les yeux gris, un front couvert (sic), un nez et une bouche moyens, un menton rond dans un visage ovale. Il mesure un mètre cinquante-neuf. Il est classé sans instruction (niveau 0).

  • Le père d’Alexandre meurt le 29 mars 1876 à Montcléra. Alexandre n’a pas encore trois ans.
  • le 13 novembre 1894 il arrive au 7ème de ligne en temps que soldat de deuxième classe.
  • le 24 septembre 1895, il est mis en disponibilité. Il reçoit un certificat de bonne conduite.
  • Le 1er novembre 1897 il est passé dans lé réserve de l’armée active.
  • La mère d’alexandre meurt le 13 mars 1899 à Montcléra.
  • du 27 avril au 23 septembre 1900, il effectuera sa 1ère période d’exercice au 7ème de ligne
  • le 6 novembre 1901, il épouse Léonie Valet à Montcléra. Elle a 21 ans et elle est de Montcléra
  • du 29 février au 27 mars 1904, il effectuera sa 2ème période d’exercices au 7ème régiment d’infanterie.
  • Le 1er octobre 1907, il est passé dans l’armée territoriale.
  • du 17 au 25 mars 1909, il effectuera une période d’exercices au 131ème régiment d’infanterie territoriale.
  • le 14 août 1914, il débute sa campagne contre l’Allemagne.
  • le 15 novembre 1914, il est passé au 136ème régiment d’infanterie territoriale.
  • le 30 décembre 1916, il est passé au 7ème régiment du génie.
  • Il meurt le 26 janvier 1917 à Buyan à Montcléra, dans ses foyers.

Sources externes

MDH

Matricule

Acte de naissance

Acte de mariage


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.