Le tourisme à vélo
D'abord du tourisme à vélo mais aussi du vélo au quotidien comme un art de vivre.
La citation du jour
Il suffit d'un arbre pour faire un million d'allumettes et une seule allumette pour brûler un million d'arbres.  (? )
La réflexion du jour
Essayer d'oublier est un bon moyen de se souvenir.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - collectionneur - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
RSNCT * CNF * Codep41 * Coreg-CentreVdL * FFCT * BPF * Nouan-Rando * Techno-vélo * ERVé * cyclotourisme * vtt * Itinéraires * Vélo-infos * Cyclo-réflexion * la FFCT * Semaine fédérale * Semaine jeunes * En randonnée * Cyclo-récits * Séjours à vélo * vélo-histoire * École cyclo * Infos-vélo
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Le respect du code de la route et le cyclotourisme

Mots clés : cycliste

jeudi 30 décembre 2010 , par Roland


Ah, ces cyclos qui grillent les stop et les feux rouges...

Un passage d’un texte reçu il y a quelques temps m’a interpellé. Le voici :

"...les ...[cyclotouristes] ne respectent rien pour le plus grand nombre d’entre-eux et, il est courant de voir un panneau ’Stop’ non respecté ou un ’feu tricolore rouge’ grillé par un peloton."

Il est vrai qu’il y a beaucoup de cyclistes [1] qui ne s’arrêtent pas au stop et qui passent facilement lorsque le feu est rouge. J’en ai même vu prendre des ronds-points à l’envers pour gagner du temps. Ne parlons pas de ceux qui n’empruntent pas les pistes cyclables... mais peut-être ont-ils de bonnes raisons ?

Mais j’ai aussi vu des cyclotouristes s’arrêter au stop, attendre patiemment que le feu redevienne vert, rester sur la voie de droite dans les ronds-points même s’il y a deux voies de circulation, toujours tenter de prendre les pistes cyclables qui ne sont pas toujours faites pour les cyclos-touristes,...

Je me suis aussi fait insulter pour avoir rappeler que l’arrêt au stop ou au feu rouge est obligatoire ou pour m’être arrêté à un stop alors qu’un peloton (petit) collait à ma roue.

Alors,

  • le code de la rote doit-il être systématiquement et strictement respecté ou peut-on faire quelques entorses ?
  • Quelles sont les règles qu’il faudrait revoir ? ou modifier ? ou adapter ? ou supprimer ?
  • Quelles règles sont absentes de ce code de la route ?
  • ...et qu’en est-il du "partage de la route" avec les autres usagers ?
  • Faut-il un code de la route spécifique aux cyclistes ?

Des questions sont posées mais les réponses rarement trouvées. Et si on cherchait ?


[1l’appellation "cyclistes" et non "cyclotouristes" est volontaire ici.


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?