Lorand
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
L’heure exacte gouverne le monde : l’individu sans montre est donc un hurluberlu.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Archives > 2005 > Les igues de Magnagues

Les igues de Magnagues

Mots clés : Magnagues

samedi 5 mars 2005, par Roland


Les igues sont des grottes. Terrain de jeu de mon enfance, j’y ai découvert mon goût pour l’aventure mais aussi pour les traces du passé, les plantes rares et ... les chauve-souris !

J’en connais cinq accès différents. Je connais aussi les nombreuses traces de faille dans le prolongement de ces grottes vers Carennac mais aussi vers Miers. Quelques-unes de ces failles présentent même de petites cavités.

Enfant et ignorant, j’y emmenais mes camarades d’école et j’y acquérais ainsi une aura assez usurpée. Mais j’ai appris à aimer ces igues et surtout à les respecter.

J’y ai découvert les chauve-souris qui faisaient si peur aux filles : elles étaient des centaines. J’ai souvent admiré, chez moi (c’est tout près) leur vol dans les soirées chaudes. Plusieurs fois en été j’ai tenté, souvent sans succès, de faire fuir des visiteurs sans scrupules qui jouaient à effrayer ces animaux du soir. J’ai découvert depuis qu’il en existait, là, sans doute cinq espèces différentes dont une très protégée. Je viens d’apprendre qu’un programme de mise en protection du site allait se mettre en place en 2005 de ce site classé Natura 2000 (Life). Connaissant quelques loustics du coin, j’ai plutôt l’impression que cela va les inciter à aller voir ce qu’on y cache. A moins que la protection inclut une information réelle et efficace des habitants du coin. Je crois encore en l’éducation et j’espère ne pas être utopiste.

Plus tard, j’ai un peu pratiqué la spéléologie ... ailleurs. J’ai repensé aux igues et j’y suis allé faire un tour. Une barrière métallique scellant une entrée m’a intriguée. Des renseignements glanés ici ou là m’ont appris que le site contenait des traces archéologiques assez exceptionnelles. Il me semble me rappeler que c’était des "poteries plombaginées" mais je n’en suis pas sûr. Lors d’une visite dans une famille, on m’a donné des poteries [2] qui provenaient paraît-il de cette salle [1]. Très étonné qu’on puisse ainsi en détenir, je suis revenu à la grotte : quelqu’un avait forcé l’ouverture et sans doute détruit le site. Que les archéologues devaient être tristes !

De petits couloirs minuscules abritent de nombreuses concrétions mais il faut être un peu sportif et ne pas être claustrophobe pour les découvrir. J’en ai conservé une, récupéré sur le sol de la plus grande des grottes. Je l’ai toujours [2]

Une "opération survie" s’y est déroulée dans les années soixante mais les participants ont quelque peu trichés : ils se sont ravitaillés auprès des gens du cru [3] et ont caché leurs boîtes de conserves sous des rochers proches. Leurs dessins sur un mur d’une grotte ne représentaient donc pas leur nourriture mais ce qu’ils voulaient faire croire. J’espère que cette soi-disant expédition n’avait de scientifique que le nom...

C’est entre les entrées que j’ai découvert une petite fleur que j’ai très vite et souvent recherchée en été. Je ne savais pas alors que c’était une orchidée [2] et qu’il en existait de nombreuses espèces sur le causse mais je ne les cueillais pas parce qu’elles étaient trop petites.

J’étais un enfant plutôt solitaire : mes camarades n’appréciaient pas trop ce gars qui ne voulait pas qu’on fasse du mal aux chauve-souris, qui ne voulait pas qu’on écrase les rares fleurs qui poussaient ici ou là, qui ne trouvait pas extraordinaire l’opération survie, qui "engueulait" ceux qui ne respectaient ni les clôtures ni le site, qui aimait les murs de pierres et les cloups et qui ne se perdait jamais sur le causse.

Je sais maintenant que j’avais raison. Mais je n’ai rien fait pour protéger ces "trésors" parce que je ne savais pas : l’ignorance transforme l’homme en un grand destructeur. Je regrette aujourd’hui mais je ne pourrai jamais rattraper ça. Alors je fiche la paix à ceux qui tentent encore de protéger ce qui reste à sauver.


[1je les ai toujours.

[2Il faudra que je fasse des photographies pour les joindre à cet article et l’illustrer.

[3Entre autres ma famille

Messages

  • Votre site m’a interéssé c’est très bien de rassembler toutes les informations sur ce passé qui constitue notre patrimoine commun J’ai le livre d’Albe et Viré qui dans son chapitre XIII traite de l’histoire de Magnague et dont vous avez , le pense tiré pas mal d’éléments ..Je suis le vice président des amis de Carennac et tout ce qui concerne notre village m’interesse beaucoup .J’aime beaucoup Magnagues que je connais assez mal .Mais je trouve que le point de vue qu’on y découvre est une partie de ce chant du monde si cher à Lurçat
    Amitiés

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dernières brèves
21 septembre Nouveau SPIP mais table vide

L’impossibilité de joindre des documents aux articles vient du fait que la table-dictionnaire des extensions de fichiers téléchargeables est vide. (...)

19 septembre Spip : impossible de joindre un document

Suite à un scratch irrécupérable d’un des sites que je gère sous Spip, j’ai réinstallé proprement Spip après avoir tout effacé. Mais voilà, il était (...)

4 septembre Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base...

Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base de données d’un de mes sites a été corrompu le 3 août à 2h34 du matin. Toutes les publications du 17 (...)

Archives