Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
On peut facilement se passer de son auto mais il faut avoir été malde pour le savoir.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Généalogie MaLiBeLe > Challenge AZ > ChallengeAZ-2016 : Des trésors dans Gallica (4ème participation) > G comme Gouffres

Les trésors de Gallica : des souvenirs et beaucoup de découvertes

G comme Gouffres

Mais aussi grottes, cavernes et avens

Mots clés : généalogie, Gramat, #challengeAZ, #Gallica

mercredi 8 juin 2016, par Roland


Je suis né en des lieux où mes ancêtres vivaient : une petite région de France truffée de ces couloirs souterrains ou puits naturels. Qui n’a pas entendu parler du goffre de Padirac ? Mais il existe un très grand nombre de ces trous qu’affectionnent les spéléologues bien sûr mais aussi les préhistoriens comme aux Fieux aux confins nord de la commune de Miers, le berceau de ma famille patronymique. Certains ne sont plus accessibles. Voici les plus proches de la maison de mon enfance.

 Sous terre

C’est le titre d’une communication de M. E. A. Martel, celui qui est considéré comme "l’inventeur" du gouffre de Padirac dans l’annuaire du club alpin français de 1891. Martel y raconte sa troisième expédition sous les causses [de Gramat]. Cela commence à la page 167 (vue 183/610) et se termine à la page 213.

Annuaire du club alpin français, Éditeur : Hachette (Paris), 1892, consultation en ligne dans Gallica, mis en ligne : 04/01/2016, consulté du 2 au 18 avril 2016

 Le gouffre de Padirac

A tout seigneur tout honneur. C’est aussi le gouffre le plus proche de mon village natal [1] et, durant toute mon enfance, il m’est arrivé de m’y rendre plusieurs fois à pied par les chemins du causse de Gramat (petite randonnée de quelques quatre ou cinq kilomètres seulement). Voici comment il se présentait aux yeux de Martel : de nos jours, ce n’est plus du tout "[...]en plein champ, un trou rond de 35 mètres de largeur."

Chacun est libre de feuilleter le récit fait par Martel de la page 167 à la page 190 mais je ne peux résister à publier un document dont je connaissais l’existence mais que je ne parvenais pas à trouver. Il figure dans la vue 189 (/610).

En reproduisant en surface, ce plan, on arrive très vite à moins d’un kilomètre des Igues de Magnagues et en prolongeant avec les développements découverts après les explorations de Martel, on passe sous la maison de mon enfance ou très près (sans doute moins de cent mètres !).


page 175

 Le gouffre de Réveillon

Page 197 à 199


page 195

Page 198

 Le gouffre de Roque de Corn

Pages 199 à 201


page199

 Le gouffre du Saut de la Pucelle

pages 201 à 202

 Le gouffre de Bèdes

L’un d’eux est le gouffre de Bèdes au sud de Gramat. C’est maintenant un terrain militaire où étaient menées des recherches plutôt "top secrètes", recherches qui durent peut-être encore. Gllica m’a permis d’en savoir un peu plus sur ce qu’était ce gouffre.

 Les igues de Magnagues

Elles font l’objet d’un article du challengeZ 2016. Il faudra donc attendre quelques jours pour lire I comme Igues de Magnagues

Elles ne sont pas décrites dans ce texte mais une dizaines d’autres igues sont décrites dans ce compte-rendu ainsi que quelques grottes.


 Pourquoi est-ce un trésor pour les MaLiBeLe ?

Tout simplement parce le grand-père que je suis explorait ces gouffres durant son adolescence. J’y emmenais les copains du collège ou, plus tard ceux de l’école normale qui me rendaient visite. Je passais pour les connaître comme ma poche mais je n’abordais, lors de ces "visites" que ce que je connaissais. En fait, je me posais tellement de questions qu’à chaque visite j’avais l’impression de partir à nouveau à la découverte.


[1Les Igues de magnagues sont encore plus proches mais elles relèvent davantage des grottes.

Messages

  • Ceci n’est pas un spam ! :)
    Plus sérieusement, j’ai été interpellé par le thème de l’article en fait, original et intéressant. En même temps, à la lecture de l’article, j’ai ressenti une certaine nostalgie de l’adolescence et ça m’a touché simplement. De très belles illustrations, qui auraient même été encore plus valorisées avec des photos d’aujourd’hui !
    Bon challenge,

    Guillaume

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières brèves
19 septembre Spip : impossible de joindre un document

Suite à un scratch irrécupérable d’un des sites que je gère sous Spip, j’ai réinstallé proprement Spip après avoir tout effacé. Mais voilà, il était (...)

4 septembre Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base...

Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base de données d’un de mes sites a été corrompu le 3 août à 2h34 du matin. Toutes les publications du 17 (...)

28 juillet Les petits enfants sont partis.

Les parents les ont récupérés et sont partis sur les routes de la métropole, vacances obligent. Ils occupaient une grande place dans notre vie depuis (...)

Généalogie MaLiBeLe