Le tourisme à vélo
D'abord du tourisme à vélo mais aussi du vélo au quotidien comme un art de vivre.
La citation du jour
L'avarice commence où la pauvreté cesse.  (Honoré de Balzac )
La réflexion du jour
Il est presque toujours possible de gérer son propre stress mais, malheureusement celui des autres le réactive trop souvent.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
RSNCT * CNF * Codep41 * Coreg-CentreVdL * FFCT * BPF * Nouan-Rando * Techno-vélo * ERVé * cyclotourisme * vtt * Itinéraires * Vélo-infos * Cyclo-réflexion * la FFCT * Semaine fédérale * Semaine jeunes * En randonnée * Cyclo-récits * Séjours à vélo * vélo-histoire
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Histoire de la Fédération Française de Cyclo-Tourisme (F.F.C.T.)

Mots clés : cycliste , FFCT

dimanche 19 décembre 2004 , par Roland


Certaines évolutions de la F.F.C.T., certains choix politiques, certaines options prises peuvent, peut-être, amener àredéfinir certains buts, certains objectifs de la Fédération. L’histoire peut nous apporter des aides pour mieux comprendre. Tel est le but de ce texte sans prétention.

 1865

- En 1865, les frères René et Aimé Olivier accomplissent sur vélocipèdes de type Michaux le premier voyage cyclo-touristique connu, de Paris àAvignon.
- Le cyclo-tourisme qui ne s’appelait pas encore ainsi, se pratique alors sur vélocipède, puis sur grand-bi ou sur tricycle, enfin àpartir de 1885 sur bicyclette dite de « sà»reté  », c’est àdire la bicyclette moderne.

 1888

- C’est Paul de Vivie, plus connu sous le nom de Vélocio, qui crée le nom cyclo-tourisme en 1888.

 1890

- En 1890, àses débuts, le Touring Club de France (le T.C.F.) était la seule association consacrée exclusivement au cyclo-tourisme. Constituée d’adhésions individuelles, le T.C.F. répondait mal àla demande des cyclo-touristes répartis un peu partout sur le territoire français. C’est ainsi que de petites unités locales et autonomes naissent ici et là. De plus le T.C.F. s’est alors orienté vers le tourisme en général. Le seul lien pouvant exister entre les pratiquants du cyclo-tourisme était le « Cycliste  » de Paul de Vivie alias Vélocio.

 8 décembre 1923

- Le 8 décembre 1923, Gaston Clément, membre de l’Audax Club de Paris (A.C.P.), et également membre du T.C.F., crée la Fédération Française des Sociétés de Cyclo-tourisme (F.F.S.C.) sous le parrainage et la protection du T.C.F.

 1926

En 1926, le T.C.F. s’orientant vers le tourisme automobile, souhaita transférer les clubs de la F.F.S.C. àl’Union Vélocipédique de France (U.V.F.) qui contrôlait les courses cyclistes. La F.F.S.C. refusa de disparaître et devint indépendante.

 De 1926 à1932

- De 1926 à1932, André de Boubers créa la Semaine Fédérale (S.F.), lança les premiers brevets fédéraux et prit àVélocio l’organisation de « Pâques en Provence  ».

 1936-1937

- En 1936-1937, Maurice Jérôme et Henri Cabrol créèrent la revue « Cyclotourisme  ».

 1941

- En 1941 (pendant la guerre), le gouvernement de Vichy intégra le cyclo-tourisme dans l’U.V.F. de venue la Fédération Française de Cyclisme (F.F.C.).

 1942

- Pour ne pas être dissoute, la F.F.S.C. se mit en sommeil en 1942. René Touzet obtint en aôut 1942, l’indépendance des cyclo-touristes par rapport àla F.F.C. mais il dut accepter le nom « Fédération Française de Cyclo-Tourisme  » (F.F.C.T.) et la présidence de Charles Antonin, vice-président de la F.F.C. Cette F.F.C.T. élabora les projets du Brevet Cyclo-tourisme National et les voyages itinérants.

 1944

- A la Libération, la loi supprima la F.F.C.T. et restaura la F.F.S.C.

 25 février 1945

- Mais des manÅ“uvres politiques confuses entraînèrent la création officielle de la F.F.C.T. le 25 février 1945 et Charles Antonin en fut élu président de nouveau.
- Charles Antonin sut se faire apprécier même si certaines de ses décisions visaient àfaire disparaître la F.F.C.T. Il créa le « cyclo-sport  » (d’où les « cyclos-sportives  ») qui mirent les cyclo-touristes en porte-à-faux. Il tenta de faire disparaître la revue « Cyclotourisme  » en l’intégrant àla revue « Le cycliste  ». Il essaya aussi d’intégrer la F.F.C.T. dans la F.F.C. parce que depuis 1941, il pensait toujours qu’une seule fédération suffisait. C’est tout de même sous sa présidence que les « Diagonales de France  » revinrent.

 1949

- En 1949, la F.F.C.T. fut admise àl’Alliance Internationale de Tourisme (A.I.T.) comme association devenue la plus représentative du cyclo-tourisme français.

 1950-1954

- De 1950 à1954, fut créé le « Brevet des Provinces Françaises  » (B.P.F.), institué la « médaille fédérale  », relancé le « Voyage Itinérant  » et redémarré la revue « Cyclotourisme  ».

 1955-1959

- Entre 1955 et 1959, le président André Poge mit en place une révision des statuts.

 1965

- En 1965, la revue « Cyclotourisme  » fut de nouveau imprimée. A ce moment-làfurent créés, : les « brevets fédéraux  », les « raids mer-montagne  », le « critérium du jeune cyclo  », le « brevet cyclo-montagnard  » et les stages de formation.

 1972-1978

- Le président Jacques Vicart (entre 1972 et 1978) put acquérir le siège social actuel et le gîte des Quatre-Vents en Auvergne. Les « Comités Départementaux  » (Co.Dép.) furent créés. On instaura les ligues et on décida d’organiser les Co-Dép. et les ligues en association loi
1901.

 7 décembre 1977

- Le 7 décembre 1977, un accord réservant le cyclo-tourisme àla F.F.C.T. et le cyclo-sport àla F.F.C. fut signé.
30octobre 1978
- Le 30 octobre 1978, la F.F.C.T. obtint la reconnaissance d’utilité publique. Elle entra au C.N.O.S.F. (Comité National Olympique du Sport Français).

 7 décembre 1980

- Le 7 février 1980, le président Marc Dobise améliora l’accord F.F.C. - F.F.C.T.

 1984

- Une loi de 1984 imposa àla F.F.C.T. le rythme électoral quadriennal.

 1986-1996

- Entre 1986 et 1996, sous la présidence de Jean-Michel Autier, furent créés les « voyages et séjours collectifs  ». Les appellations fédérales ont été sauvegardées par dépôt légal.

 28 juin 1992

- Le 28 juin 1992, la F.F.C.T. obtient l’agrément du ministère du tourisme.


Texte écrit, le 14 février 2000 àpartir du guide du dirigeant (édition non datée) reçu au début de 1998.

C’est un parti pris d’écrire Cyclo-Tourisme en deux mots parce que cette écriture reflète mieux l’esprit de la F.F.C.T. et parce qu’elle justifie le choix du sigle. Le mot cyclo-touriste ne peut s’écrire qu’en deux mots parce qu’il n’existe pas en un seul (c.f. l’Académie Française).