Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information.  (Albert Einstein )
La réflexion du jour
'Un syndicaliste a été tué.' Mais on oublie que c'était d'abord un homme et qu'il se contentait de rentrer chez lui. La politique est ainsi faite qu'elle utilise tous les évènements comme nourriture.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Les mots clés
Le monde de l’astronomie * le monde des associations * le monde agricole * le monde du langage * le monde de l’école * Le monde des sciences et de la vie
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

#Geneatheme comme sosa 2024 en janvier 2024

PHILIPPE Denis Jean /1690/-/1753

Mots clés : geneatheme , généalogiste , ancêtre , 72-Melleray , 41-La Ville-aux-Clercs

dimanche 21 janvier 2024 , par Roland


C’est le sosa 2024 des MaLiBeLe. PHILIPPE, c’est bien son nom de famille. Heureusement que j’écris toujours les noms de famille en majuscules !

Denis Jean PHILIPPE est né probablement vers 1690 dans la Sarthe à Melleray. C’était donc un melleraysien.


C’est ainsi qu’on nomme les habitants de cette petite commune de moins de 500 habitants. Impossible de connaître ce nombre pour 1690 mais Melleray a tout de même eu presque 1400 habitants (1399 pour être précis) en 1806. Elle est situé à la limite du Loir-et-Cher. On suppose que le village s’est construit au Moyen-Âge autour du prieuré qui date du Xè siècle. Montmirail commune bien que plus petite est beaucoup plus connue grâce à son château, est située à moins d’un kilomètre. Melleray présente la particularité d’avoir un cimetière un peu éloigné du village : il paraît que c’est pour "laisser les âmes des morts reposer en paix". D’autres disent que c’est pour "que les fantômes des morts ne viennent pas déranger les vivants". Plus prosaïque, la plupart avouent ne pas savoir.

A son mariage, il est déclaré menuisier. Il épouse à Melleray, Jeanne BEAUCHAMP le 27 septembre 1716. Jeanne est née pas très loin à Saint-Ulphace. Ils auront 5 enfants [1] : Marie-Anne, Jeanne, Jean, Jacques et Denis.

La famille déménagera à La Ville-Aux-Clercs en Loir-et-Cher avant 1725 puisque c’est là que naîtra Denis. C’est aussi dans ce village que Jean Denis mourra à l’âge d’environ 60 ans. Il était donc devenu un Villauclergeois. Il était alors tourneur (tourneur sur bois probablement) à Morée, une commune très proche de la Ville-aux-Clercs.

Comme Melleray, La Ville-aux-Clercs est située dans le Perche à une quinzaine de kilomètres au nord de Vendôme. La Ville-aux-Clercs est historiquement connue pour avoir accueilli plus de 3000 (trois mille) réfugiés espagnols qui fuyaient le franquisme (en janviet février 1939). C’était surtout des femmes et des enfants. Ces réfugiés ont été hébergés au château de la Gaudinière qui n’existe plus. A la différence de Melleray, La Ville-aux-Clercs a réussi à garder un niveau de population relativement stable puisque de nos jours la commune comprend un peu plus de 1200 habitants avec un maximum connu à 1330 en 1866 et un minimum de 636 en 1793. Plus anecdotiquement, La Ville-aux-Clercs est aussi connu des passionnés de cinéma parce que Alain et Nathalie Delon s’y sont mariés le 13 août 1964.

De Melleray à la Ville-aux-Clercs, il y a 29 km à vol d’oiseau et de La Ville-aux-Clercs à Morée, 11 km. Denis Jean a-t-il habité à Morée ? Ou faisait-il le déplacement de La Ville-aux-Clercs à Morée pour travailler ? Ne se déplaçait-il que de temps à autre ? Travaillait-il chez lui pour un "patron" qui habitait à Morée ? Que pouvait-il bien fabriquer ? Habitait-il le village de La Ville-aux-Clercs ou un de ses nombreux hameaux ? Il devait sans doute être plutôt adroit de ses mains.

La vie de Denis Jean PHILIPPE dans une carte

Voir en ligne : Denis Jean PHILIPPE dans l’arbre des MaLiBeLe


Denis Jean PHILIPPE fait partie des très nombreux ancêtres de la branche de la grand-mère maternelle des MaLiBeLe a porté le prénom Denis : c’était une tradition familiale de donner ce prénom à l’aîné de la famille d’après l’arrière grand-père des MaLiBeLe.


[15 enfants à ma connaissance en janvier 2024.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.