Le tourisme à vélo
D'abord du tourisme à vélo mais aussi du vélo au quotidien comme un art de vivre.
La citation du jour
Ecrire est une vue de l'esprit. C'est un travail ingrat qui mène à la solitude.  (Blaise Cendrards )
La réflexion du jour
Et si apprendre c'était comprendre le savoir ?…parce que savoir ce n'est pas seulement comprendre.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Les mots clés
RSNCT * Codep41 * Coreg-CentreVdL * Nouan-Rando * Techno-vélo * cyclotourisme * Itinéraires * Vélo-infos * Cyclo-réflexion * la FFCT * Semaine fédérale * Semaine jeunes * En randonnée * Cyclo-récits * Séjours à vélo * vélo-histoire * École cyclo * SRAV * Éducation Routière à Vélo
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

A vélo pendant la semaine n°3 du 16 au 22 janvier 2023

Mots clés : cycliste (cyclotouriste) , Cyclo-récits

lundi 23 janvier 2023 , par Roland


lundi 16 janvier

Pas de vélo aujourd’hui : vent trop fort annoncé ce matin jusqu’à quatre-vingt-dix kilomètres par heure (il aurait soufflé à Blois à cent kilomètres par heure). Je bricole sur la toile pour le club pendant une petite heure.

mardi 17 janvier

Pas de vélo aujourd’hui : il neige ! Ce ne sera même pas bricolage : je ne manie pas les outils dehors quand il fait froid (la peinture non plus n’aime pas...). On va faire autre chose.

mercredi 18 janvier

Ce matin, c’est 3h de visioconférence pour une réunion de la Commission Nationale Formation pour mettre à jour le référentiel de formation.

Cette après-midi, il fait beau ! Donc... sortie vélo ! Après les vents très forts d’avant hier, je vais vérifier la monotrace au Marat. Au moins deux douzaines d’arbres tombés en travers. Tous sont quasiment du bois déjà mort et beaucoup sont de petites tailles. Quelques-uns toutefois nécessitent des efforts et un peu d’astuce pour dégager le passage. L’un est vraiment un grand arbre : celui-là, il n’est pas question de le déplacer. Donc on va le contourner... si on peut. Après le dégagement de quelques bois morts, d’arrachages de pieds de ronce (plutôt facile en cette saison), le "re-traçage" du parcours est effectif.

Aujourd’hui : douze kilomètres de vélo et quatre kilomètres de monotraces en une heure trois quarts. Cela fait une moyenne très faible mais le nettoyage, ça prend du temps et je préfère le faire seul en raison des risques (chute de branches surtout).

jeudi 19 janvier

L’Assemblée Générale du club approche et j’en suis le trésorier. Il me faut donc préparer mon compte-rendu financier. Heureusement, la compta est terminée pour l’exercice 2022 qui s’étend du 1er décembre 2021 au 30 novembre 2022. Mais cela m’a quand même demandé deux heures de travail (bénévole bien sûr).
La présidente du club (c’est celle qui a accepté que nous partagions nos vies) m’a demandé de réaliser un diaporama pour faire une rétrospective 2022. C’est toujours un long boulot mais, comme je fais beaucoup de photos, c’est un excellent moyen d’en présenter quelques-unes. Aujourd’hui, quatre heures de travail devant mes écrans. Demain, il va me falloir réaliser le montage de trois courtes vidéo, histoire de mettre un peu d’animation dans tout ça.

vendredi 20 janvier

Ce matin ce sera la comptabilité du club de cyclotourisme dont je suis le trésorier : Nouan-Rando et ce sera le démarrage de l’exercice 2023 avec quelques semaines de retard puisque l’exercice commence le 1er décembre 2022. Mais les documents sont là, un peu en désordre... On va donc commencer par les ranger correctement, éditer (format papier) les éventuels justificatifs en fichiers numériques (beaucoup en fait) et contrôler le relevé bancaire qui vient d’arriver (cela fait quand même douze jours ! Le temps passe vraiment trop vite...). Deux heures et quart de bénévolat plus tard...

... je pars faire un tour de vtt VTT Vélo Tout Terrain . Le soleil brille et il ne fait pas trop froid. Direction les Hauts-Noirs par le chemin de Cordy pour rejoindre le canal de la Sauldre et le longer de Lamotte-Beuvron jusqu’aux Jarriers. Évidemment, je ne prends pas la voie aménagée (je la laisse aux gravelleurs qui recherchent la vitesse). Après l’écluse de Tracy, deux énormes arbres sont tombés en travers du canal. Je me fraie un passage tant bien que mal et franchit le deuxième tronc péniblement. Il faut dire qu’il mesure environ un mètre de diamètre et que mes muscles commencent à sérieusement vieillir (ne parlons pas de l’agilité quasiment en voie de disparition : on compense comme on peut). Après avoir quitter le canal, je prends, sur deux kilomètres, la route de Lamotte à Brinon (je ne l’aime pas trop parce que les véhicules à moteur roulent plutôt très vite dans ce qui n’est quasiment qu’une longue ligne droite). Je rejoins ainsi un chemin qui, comme les berges du canal, a été labouré par les sangliers sur quelques centaines de mètres. Je serai récompenser de ce petit détour par deux chevreuils qui courront parallèlement à ma trajectoire avant de la couper subitement à une dizaine de mètres devant moi.

Je n’ai plus qu’à rentrer à la maison, laver mon vélo, le sécher et le garer pour demain.

Il ne reste plus qu’à enregistrer mon parcours du jour, rédiger cette chronique journalière et... réaliser un modèle Spip SPIP Système de Publication Pour l’Internet (CMS utilisé pour le présent site). Voir Wiipedia SPIP pour toujours afficher Nouan-Rando avec un lien vers le club : Nouan-Rando.

samedi 21 janvier

Traditionnellement, le samedi matin, il y a école de vtt VTT Vélo Tout Terrain .Ce matin, malgré le froid un peu vif (deux degrés au départ), ils sont là et nous partons pour un rejoindre un chemin par les rues du village. C’est bien connu : les chemins ne partent que très rarement du départ sauf quelquefois sur les bases vtt VTT Vélo Tout Terrain (mais elles ne sont pas si nombreuses que ça et ça n’est pas systématique). Évidemment, à la moindre bosse, les deux casse-cous de service réclament de les franchir. Pourtant, ils semblent aujourd’hui ne pas être dans leur meilleure forme. Pour preuve, ils traînassent derrière alors que d’habitude, il est plutôt nécessaire de les rappeler à l’ordre pour qu’ils attendent quelque peu les autres. Nous avons fait vingt-et-un kilomètres pendant les deux heures de la séance.

Dans une zone où nous évoluons souvent, je tourne, contourne, prend de multiples carrefours en tournant tantôt à droite, tantôt à gauche et je m’arrête subitement pour leur demander la direction de notre point de départ (c’est aussi celui celui d’arrivée). Pas un, y compris las adultes qui montrent la bonne direction ! On pourrait donc encore les perdre plutôt facilement. Il va falloir améliorer ça.

dimanche 22 janvier

Au rendez-vous à neuf heures, Alberto est venu nus rejoindre pour rouler avec nous parce qu’il se sent un peu seul à vtt VTT Vélo Tout Terrain dans son club. Quelques minutes plus tard après l’arrivée de Matthias, nous partons en direction de Malvaux et la Clancheuse. Alberto est illuminé avec lumières clignotantes devant (blanche) et derrière (rouge) mais aussi sur le casque. Il est maintenant à vélo à assistance électrique. Lorsque je suis obligé de m’arrêter parce que les sangles de mon sac à dos se détachent toutes seules (c’est un sac à dos publicitaire qui ne durera probablement pas longtemps, je suis bien obligé de m’arrêter. Pendant que je re-sangle, Matthias vient me tenir compagnie mais Alberto continue sa route. Il n’a pas changé ! Nous le rattraperons au bout de deux kilomètres. Nous prenons bientôt un chemin sur lequel, très rapidement, Matthias s’arrête. Comme je le vois regarder sa roue arrière, je suspecte tout de suite une branche remontée dans la roue ou dans le dérailleur. Mais, quand je le vois poser son volet puis son sac à dos, je comprends que c’est plus grave et nous allons vers lui. Aïe, le dérailleur est remonté dans les rayons ! Comme Matthias ne parvient pas à le faire, je ramène le dérailleur à sa place pour découvrir que la patte de sécurité n’est pas cassée. C’est le boulon qui maintient le mécanisme sur la patte qui est foiré mais bien moins que le pas de vis sur la patte. Il va falloir changer la patte mais aussi l’écrou. On ne peut pas faire ça ici. Alberto, fidèle à ses mauvaises habitudes, nous abandonne et part donc seul. Nous décidons donc de démonter le dérailleur, fixons le câble de commande sur le hauban avec un collier de serrage en polyamide [1], démontons la roulette extérieure pour extraire la chaîne et... décidons de ne pas raccourcir la chaîne pour que Matthias puisse pédaler. Comme nous ne sommes pas très loin du départ (quatre kilomètres) et que c’est quasiment plat (il n’y a qu’une petite côte de moins de cent mètres), je propose de le ramener en le poussant jusqu’à sa voiture.
Chose faite. A l’arrivée, nous croisons Alberto qui a décidé de rentrer chez lui (il aurait donc pu rester avec nous mais la solidarité, il ne connaît pas beaucoup semble-t-il...)

Ce matin, je penser faire une quarantaine de kilomètres mais ce ne sera que douze en un peu moins dune heure. Peut-être que cet après-midi...

Récapitulatif de la semaine

dateVTT VTT Vélo Tout Terrain kmVTT VTT Vélo Tout Terrain hmonotrace kmroute kmroute hbénévolat h
16/01 0 0 0 0 0 1
17/01 0 0 0 0 0 0
18/01 16 1,75 4 0 0 2
19/01 0 0 0 0 0 6
20/01 27 2 1 0 0 2,5
21/01 21 2 0 0 0 3
22/01 12 1 0 0 0 0,5
total sem.3 76 km 6,75 h 5 km 0 km 0 h 15 h

[1nylon français fréquemment de marque rislan tout simplement.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.