Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
La prison affirme être une privation de liberté mais elle confisque la dignité en oubliant trop souvent de la rendre.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Archives > 2015 > Nés à 5 mois d’intervalle

Nés à 5 mois d’intervalle

Mots clés : Miers, généalogie

mercredi 11 février 2015, par Roland


Ce pourrait être banal s’il ne s’agissait pas de frère et soeur.

  • S’agit-il d’une erreur d’état civil ? Les actes figurent pourtant bien à leur place chronologique
  • La deuxième naissance est-elle celle d’un grand prématuré ? Comment savoir.
  • Est-ce que Marie aurait été déclarée tardivement (un oubli) ?

Marie Brouquy est née le 4 août 1814 à Miers dans le Lot. Elle est la fille de Jean-Pierre Brouquy, propriétaire agriculteur et Marie Jeanne Bergounious. La déclaration est faite par le père. Elle est décédée le 6 septembre 1831 à Miers à l’âge de 17 ans.

Jean Brouquy est né le 28 décembre 1814 à Miers dans le Lot donc. Il est le fils de Jean-Pierre Brouquy, cultivateur, et de Marie Bergounious. La déclaration est faite par Toinette Brouquy citée comme belle-soeur de la mère. Jean est décédé le 30 décembre de la même année âgé de deux jours.

Et voilà Geneanet qui me casse les pieds e me disant que j’ai sans doute fait une erreur : "La naissance de leurs deux enfants, BROUQUI Marie et BROUQUI Jean, est trop proche." Ça fait deux fois que je lui dis d’ignorer cette erreur mais maintenant elle apparaît la première !

Je sais aussi que dans ce petit village du Haut-Quercy, les Brouqui ou Brouquy y étaient nombreux à cette époque. Certains sont mes ancêtres mais, paradoxe, je ne suis lié à ces deux-là que par le mariage de leur soeur Rose avec un petit-fils de mes ancêtres. Il y avait tout de même presque 1500 habitants à cette époque (moins de 500 maintenant). Mais, comme plusieurs branches de mes ancêtres y vivaient, je me demande si je ne suis pas cousins avec la presque totalité des miersois et miersoises.

Dois-je faire confiance à l’état civil ? Je n’en sais rien mais comme il peut aussi y avoir des erreurs tout comme dans les arbres généalogiques en ligne...

Dernières brèves
28 juillet Les petits enfants sont partis.

Les parents les ont récupérés et sont partis sur les routes de la métropole, vacances obligent. Ils occupaient une grande place dans notre vie depuis (...)

21 juin Et si je m’organisais un peu...

Lundi = lecture, mercredi = photo, vendredi = brique... Vu mon indiscipline et mon allergie à l’organisation, c’est intenable ! Mais, sait-on (...)

12 juin Spip 3.1.6

Installation faite sur chacun des sites dont j’ai la charge : lorand.org, nouan-rando.org, codep41-ffct.org, FFCT-Centre-Val de (...)

Archives