Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
La vie, c'est une grande réclamation qu'il n'est pas commode d'apaiser.  (Armand Salacrou )
La réflexion du jour
Ne pas parler l’anglais est maintenant un handicap social confirmé.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - collectionneur - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
Découvrir * généalogie * Un Ancetre * Raconter
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

N-NOMS de famille : Comment gérer les orthographes très variables ?

Mots clés : généalogiste , challengeAZ

mercredi 16 novembre 2022 , par Roland


Certains attachent beaucoup d’importance à l’orthographe des noms de famille (surtout parmi nos contemporains). Pourtant, elle a pu énormément varier au cours des années. Pour pouvoir suivre ces "variations", il est bon d’en tenir un "inventaire". Ce peut devenir une entrée possible dans la généalogie.

Pour ce faire, avec webtrees, une note partagée (balise NOTE de la norme gedcom) est mise en œuvre. Cette note répertorie toutes les orthographes rencontrées. L’écriture des noms de famille peut varier par le rédacteur (le scripteur bien souvent), par le lecteur ou même quelquefois par le releveur (indexeur). Autrefois, celui qui rédigeait les actes, le faisait à partir de ce qu’il entendait. Dans les régions avec une langue régionale, ce rédacteur pouvait ne maîtriser que le français et écrivait alors ce qu’il entendait ou croyait entendre. L’écriture manuscrite n’est, de plus, pas toujours aisée à déchiffrer et de nombreuses interprétations, là aussi, amènent à des variations de l’orthographe des noms de famille. Quand, de plus, le releveur généalogique fait une erreur de saisie, elle est quelquefois reproduite par les "ré-utilisateurs".

Un exemple rencontré et qui m’a donné beaucoup de fil à retordre : "DESTAI, DESTAY, D’ESTIP, DESTIP, ESTAI, ESTAÏ, ESTAÏS, ESTAY, ESTAYS, ESTIE, FLAY, LITIE, STIPS" Si quelqu’un souhaite connaître celui qui est arrivé à notre époque, il s’agit de ESTAY ( Consulter la note. ) dans la généalogie des "MaLiBeLe". Selon les branches descendantes des arbres généalogiques, il est possible que la stabilisation varie. Par exemple, avec les variations "BAGNES, BAGUES, BAGUET, BARGES, BARGUE, BARGUES, BASGET, BAYNE, BAYNES, BERGUES, BEYNE, VAYNE, VEYNE"rencontrées au cours des temps( Consulter la note. ), on trouve de nos jours les noms de famille Bargues, Baynes et Veyne (peut-être d’autres...). Comment les porteurs du nom Bargues et ceux qui s’appellent Veyne pourraient-ils deviner que leurs noms respectifs peuvent témoigner qu’ils sont peut être des cousins (très éloignés probablement).

Certains penseront peut-être qu’enregistrer les orthographes différentes n’est pas nécessairement utiles. Pourtant, cela peut amener à ce qui peut ressembler à une épine généalogique (suspicion d’homonymie ou duplication de la même personne dans l’arbre). En voici un exemple (un peu simpliste quand même).

L’homonymie existe mais elle n’est pas si fréquente que cela pour les couples. Alors Jeanne VERDIER épouse CARBONNIERE et Jeanne VERDIER épouse CARBONNIERES qui sont toutes les deux du département du Lot et qui vivaient à la même période pourraient bien être une seule et même personne.

Pour s’en assurer, il faut commencer par récapituler ce qui est connu pour chacune de ces deux fiches individuelles.

1a - Jeanne VERDIER, née avant 1708 dans le Lot, a épousé François CARBONNIERE avant 1723, 5 enfants sont issus de ce couple (Louis -seule fiche individuelle saisie dans MaLiBeLe-, Elisabeth, Jeanne, Anne et Antoine), est décédée après 1736 dans le Lot.

2a - Jeanne VERDIER, née avant 1731 dans le Lot, a épousé François CARBONNIERES avant 1746, a 1 enfant (Anne-fiche individuelle saisie-), est décédée dans le Lot.

Il n’existe aucune contradiction pour que ces deux personnes ne soient en fait qu’une seule et même personne. Si cela est vrai, François CARBONNIERE et François CARBONNIERES constituent eux aussi une même et seule personne. Il est donc nécessaire de vérifier aussi ces deux fiches. D’autant que les fiches individuelles des "deux Jeanne VERDIER" sont plutôt imprécises.

1b - François CARBONNIERE, né vers 1684 dans le Lot et mort le 9 avril 1764 à Carennac.
2b - François CARBONNIERES, né vers 1684 dans le Lot et mort le 9 avril 1764 à Carennac.

Il n’y a plus aucune hésitation : le couple Jeanne VERDIER & François CARBONNIERES est dupliqué dans l’arbre des MaLiBeLe. Il s’agit donc maintenant de fusionner les fiches individuelles de Jeanne VERDIER et de François CARBONNIERES mais aussi la fiche familiale du couple elle aussi dupliquée.

Au passage, cette vue illustre l’efficacité du logiciel webtrees pour la fusion de fiches. Ce logiciel trie les informations. Il ne reste alors plus qu’à décocher celles qu’on ne souhaite pas conserver et à enregistrer.

Voilà comment on réduit la taille d’un arbre généalogique , qu’on le rend plus fiable, qu’on donne des frères ou sœurs aux enfants puisque pour chaque famille, une seule fiche enfant était saisie qui se voient ainsi associer un frère ou une sœur (avant de compléter la famille lorsque les informations des autres enfants seront découvertes ou seront devenues utiles).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
30 janvier 2019 – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier 2019 – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier 2019 – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)