Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
José Enrique Rodo : Soyez des spectateurs attentifs là où vous ne pourrez pas être acteurs.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Archives > 2006 > Mais qu’est-ce donc qu’un cyclo tout nu ?

Mais qu’est-ce donc qu’un cyclo tout nu ?

Mots clés : cyclotourisme, Ecriture

mardi 21 février 2006, par Roland (généanaute)


C’est un cycliste habillé (si, si, si !) mais dont le vélo est ... déshabillé !

Afin sans doute d’imiter les coureurs professionnels et peut-être de réaliser un exploit sportif, le "cyclo tout nu" allège au maximum son vélo. Pour cela, il commence par enlever les garde-boue. Il n’a pas de porte bagage et rarement de sacoche de guidon (il préfère la poche dans le dos de son maillot mais accepte quelquefois une toute petite sacoche de guidon). Tout au plus condescend-il à prendre une gourde. Mais elle contient alors une boisson énergétique (et donc très sucrée). Il utilise les pneus les plus fins possibles (style boyaux) et n’emporte pas de matériel de réparation (en effet, s’il crève, il ne pourra pas réaliser son "exploit" et, de plus, c’est lourd !).

Il va jusqu’à alléger le cadre en prenant au moins un cadre en aluminium mais préfère le cadre en fibres de carbone. Il connaît exactement le poids de son vélo et recherche sans cesse à descendre le plus bas possible.

Il porte rarement un casque. C’est lourd. Quelquefois, il en met un pour descendre une longue et forte pente en montagne sans se préoccuper que beaucoup d’accidents surviennent ... en montant ! Mails il ne sait jamais où le ranger (pas sur la tête, ça tient chaud !).

Donc, il cherche à aller vite et n’a donc pas le temps de regarder le paysage.

Il reste convaincu que les panneaux de signalisation routière sont faits pour les automobilistes. Il a en partie raison quand il s’agit des directions. Mais là, il aime et s’en sert beaucoup. Les balises de priorité, les stop et les feux de carrefour le gènent beaucoup en l’obligeant à... ralentir : il ne va tout de même perdre son temps à s’arrêter ? Dans les carrefours, il anticipe sur les trajectoires des véhicules pour traverser plus vite. En ville, il se faufile entre les véhicules et n’emprunte jamais les pistes cyclables trop encombrées par des piétons et les autres cyclotouristes.

Il pense que les petites routes de campagne sont dangereuses. Non pas à cause des automobilistes qui ont oublié qu’is ne sont pas les seuls usagers mais à cause du revêtement souvent défectueux et presque toujours rugueux quand il n’est pas gravilloneux.

Il ne parle que de braquets, de rapports, de moyenne en utilisant un langage complètement hermétique au profane : "J’ai emmené tout du long un 52x13 !", "J’ai sucé la roue de X tant qu’il a maintenu l’allure.", "On a fait des relais très courts face au vent", "Je me suis fait aspirer", ...

Il porte souvent un maillot avec plein de publicités mais, plutôt que se faire payer pour jouer les hommes sandwiches, il préfère payer (et parfois assez cher) pour arborer fièrement les couleurs d’une équipe de coureurs sportifs de haut niveau.

Il est toujours rentré pour midi. Il n’attend pas les traînards (vous savez ceux qui ont une méforme passagère et ceux qui ne peuvent pas suivre.). Il aime rouler en groupe mais devant sans trop se préoccuper de ce qui se passe derrière lui.

Est-ce encore un cyclotouriste ? Où est le tourisme dans cette pratique ? S’il est à la FFCT  , il s’est peut être trompé de fédération... A moins que je n’ai rien compris !

Le cyclo tout nu ne m’aime pas beaucoup :

  • je ne vais pas assez vite,
  • j’attends les autres,
  • je perds mon temps à discuter,
  • je ramasse des champignons,
  • je prends des photos, je visite, je découvre (même s’il faut marcher à pieds !)
  • Je m’arrête trop fréquemment,
  • je suis trop chargé avec mes garde-boue, mes sacoches (ah, la prise au vent !), mon matériel de réparation, mon casse-croûte, mes gourdes, mon appareil photo, ...
  • je ne suis jamais pressé,
  • je n’aime pas la pub et n’accepte les couleurs que pour des raisons de sécurité,
  • je préfère rouler toute la journée,
  • je porte toujours un casque,
  • je respecte le code de la route et je m’arrête aux stop même en rase campagne quand la vue porte loin,
  • je "rouspète" contre ceux qui oublient qu’ils ne sont ni prioritaires, ni seuls sur la route
  • ...

Et bien, puisque c’est ainsi, nous ne roulerons pas ensemble. C’est tout.


Bon d’accord, je suis très désagréable. pourtant, je connais bien un cycliste professionnel et j’aime à discuter courses cyclistes. Il m’arrive aussi d’être chauvin ! J’encourage même quelques jeunes sportifs (au talent peut être prometteur) bien que je n’aime guère la compétition. En fait, ce que je n’aime pas, c’est qu’on confonde le cyclisme et le cyclotourisme même si le cyclotourisme a de plus en plus tendance à être du cyclisme sans compétition et de moins en moins du tourisme à vélo.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Dernières brèves
21 septembre Nouveau SPIP mais table vide

L’impossibilité de joindre des documents aux articles vient du fait que la table-dictionnaire des extensions de fichiers téléchargeables est vide. (...)

19 septembre Spip : impossible de joindre un document

Suite à un scratch irrécupérable d’un des sites que je gère sous Spip, j’ai réinstallé proprement Spip après avoir tout effacé. Mais voilà, il était (...)

4 septembre Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base...

Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base de données d’un de mes sites a été corrompu le 3 août à 2h34 du matin. Toutes les publications du 17 (...)

Archives