Lorand
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
Une vraie ressource n’est jamais intarissable.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Archives > 2010 > Alain Bouat, un homme simplement juste.

Alain Bouat, un homme simplement juste.

dimanche 3 janvier 2010, par Roland


Il y a déjà quelques semaines, Alain nous quittait brutalement et définitivement. C’était, pour tous ceux qui l’ont connu un homme simple et droit, honnête et travailleur, fidèle et bon.

Père de deux enfants, Sébastien et Vanessa, maintenant adultes, il leur a offert une vie équilibrée et exemplaire, offrant à sa famille un foyer construit et toujours amélioré de ses mains de bricoleurs, d’homme sachant presque tout faire, de citoyen passionné et passionnant.

Il était chauffeur routier, un métier qu’il avait choisi par passion et qu’il assumait pleinement. Issu d’une famille d’agriculteurs éleveurs de Carennac, il n’a jamais renié ses origines, n’hésitant jamais à donner un coup de main dans la ferme de son frère ou dans celle de ses beaux frères à Teyssieu, une de ses trois communes d’adoption.

Installé à Saint-Michel-Loubéjou, il y était élu et assumait ses fonctions avec autant d’énergie qu’il mettait à les partager ou à entraîner, emmener les autres avec lui. Généreux et convivial, il ne savait pas compter ni son temps ni son activité, mettant toujours sa générosité au service des plus démunis comme par exemple à travers le Téléthon encore récemment.

En ce début décembre, c’est en exerçant son métier qu’un malaise cardiaque s’est emparé subitement de lui et l’a emporté en quelques jours seulement. Une foule immense, celle de sa famille mais aussi celle de ses amis et celle de ses collègues l’a accompagné dans sa dernière demeure. Sous un manteau de fleurs, il repose maintenant dans le cimetière de Saint-Michel, lieu dominant la vallée de la Dordogne et face au Causse de Gramat où il avait le jour il y a 55 ans.

Il laisse chez tous ceux qui l’ont connu un grand vide qu’il sera bien difficile à combler, si ce n’est impossible.

Vanessa, Solange et Roland

Texte écrit pour publication dans la Vie Quercynoise

Dernières brèves
21 septembre Nouveau SPIP mais table vide

L’impossibilité de joindre des documents aux articles vient du fait que la table-dictionnaire des extensions de fichiers téléchargeables est vide. (...)

19 septembre Spip : impossible de joindre un document

Suite à un scratch irrécupérable d’un des sites que je gère sous Spip, j’ai réinstallé proprement Spip après avoir tout effacé. Mais voilà, il était (...)

4 septembre Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base...

Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base de données d’un de mes sites a été corrompu le 3 août à 2h34 du matin. Toutes les publications du 17 (...)

Archives