Le tourisme à vélo
D'abord du tourisme à vélo mais aussi du vélo au quotidien comme un art de vivre.
La citation du jour
Voulez-vous qu'on dise du bien de vous ? N'en dites point.  (Blaise Pascal )
La réflexion du jour
Nul n’est censé ignorer la loi mais elle est devenue si complexe que chacun sait qu’à chaque instant, il est peut-être en train d’enfreindre une loi.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
RSNCT * CNF * Codep41 * Coreg-CentreVdL * FFCT * BPF * Nouan-Rando * Techno-vélo * ERVé * cyclotourisme * vtt * Itinéraires * Vélo-infos * Cyclo-réflexion * la FFCT * Semaine fédérale * Semaine jeunes * En randonnée * Cyclo-récits * Séjours à vélo * vélo-histoire
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Circuit de 4h en cyclotourisme au départ de Nouan Le Fuzelier

Mots clés : 41-Nouan-Le-Fuzelier , cycliste

dimanche 26 novembre 2006 , par Roland


Cet article expérimental vise àêtre un premier itinéraire de découverte en cyclotourisme àeffectuer au départ de Nouan-Le-Fuzelier.

 Description générale du circuit

L’itinéraire sur Mappy

Cet itinéraire àfaire en cyclotourisme vous emmènera d’abord du côté de Pierrefitte-sur-Sauldre vers la Sologne berrichonne et vers la forêt des Carnutes. Ensuite, àpartir de Salbris, vous serez dans la zone des étangs de la Sologne entre Marcilly-en-Gault et Saint-Viâtre avant de retrouver votre point de départ àNouan-Le-Fuzelier.

Le circuit de 55 km est agréable (essentiellement en forêt) sur des routes plutôt planes. Attention toutefois aux "faux plats montant" qui usent les jambes parce qu’ils masquent l’énergie nécessaire pour les franchir sous une apparente facilité : beaucoup s’y sont fait prendre...

 Départ : Nouan-Le-Fuzelier

L’accueil àNouan-Le-Fuzelier est très riche : plusieurs hôtels, plusieurs restaurants, trois centres d’accueil des groupes (le village de vacances de Courcimont, le centre inter-générations de Mont-Evray et le centre d’accueil de Chalès), un terrain de camping, quelques chambres d’hôtes.

Voici le début de la présentation sur le site de la mairie :

Au CÅ“ur de la Sologne, la petite ville de Nouan-le-Fuzelier est à45 km au sud d’Orléans, sur la R.N. 20. On peut également y venir par l’autoroute A 71 ou par le train puisque la commune a sa propre gare (ligne Paris-Toulouse).

Proche de grandes agglomérations et situé àla croisée de grands axes de communications, la ville de Nouan-le-Fuzelier étale ses 8840 hectares de bois, forêts, landes et étangs. La commune compte 2418 habitants (Nouanais et Nouanaises).

 De Nouan-Le-Fuzelier àPierrefitte-sur-Sauldre

Le trajet est très faiblement descendant. Pierrefitte-sur-Sauldre est comme son nom l’indique installée sur la rivière Sauldre et était autrefois sur une ligne de chemin de fer dont on retrouve la trace lors des randonnées àVtt ou pédestres.

Vous longerez de grandes propriétés identifiables àleurs clôtures. Vous couperez l’itinéraire du GR et les itinéraires des PR. La forêt solognote sera votre paysage.

 Etape 1 : Pierrefitte-sur-Sauldre

 De pierrefitte-sur-Sauldre àSalbris

La difficulté du trajet est essentiellement dà» au fait que ce ne sont que quelques ... longues lignes droites !

Dès que vous aurez quitté Pierrefitte-sur-Sauldre, vous découvrirez, dans le premier virage, une propriété qui a conservé l’architecture des siècles derniers avec les briques et les colombages.

Un peu plus loin vous passerez devant un château (sur votre gauche en allant vers Salbris) : le château de . Les étangs voisins ont été creusés (contrairement aux étangs traditionnels de Sologne) pour l’exploitation des gravières.

 Etape 2 : Salbris

Salbris est une ville située en Sologne, chef lieu de canton du Loir et Cher.

Consulter le site de la mairie et plus particulièrement la page histoire. Dommage que les photos (Salbris en images) ne soient pas consultable àce jour.

 De Salbris àMarcilly-en-Gault

Les seules difficultés du parcours se situent sur cette étape : les passages au-dessus de la voie ferrée Paris-Toulouse et au-dessus de l’A71 !

Toujours en forêt, vous ne verrez peut-être pas les châteaux qui bordent cet itinéraire, pas plus que vous ne devinerez peut-être les étangs derrière les rideaux d’arbres et les haies touffues. Essayez tout de même mais attention, ne franchissez pas les clôtures et les limites : c sont des propriétés privées !

 Etape 3 : Marcilly-en-Gault

Marcilly-en-Gault est un village de 763 habitants situé au cœur de la Sologne des étangs.

D’une superficie de 5627 hectares, il concentre avec Saint-Viâtre (village voisin) une très large proportion des étangs de Sologne où il est possible, en empruntant des chemins communaux, balisés pour la plupart, d’observer en toutes saisons un grand nombre d’oiseaux et de plantes aquatiques et de découvrir la beauté tranquille des paysages solognots.

Pour davantage d’informations, consulter la page dont sont extraites les lignes ci-dessus.

 De Marcilly-en-Gault àSaint-Viâtre

Itinéraire toujours aussi facile.

Vous êtes dans la zone des étangs. Ils sont si nombreux que la route emprunte la chausée de certains d’entre eux. Si vous pouvez faire quelques kilomètres supplémentaires, faites le détour par la route de la Ferté-Beauharnais : "la route des étnags". Vous passerez entre les étnags et pourrez ainsi percevoir leur enchaînement (l’un se verse dans l’autre). Vous longerez aussi l’étang le plus long de toute le Sologne. Faites des haltes sans bruit et vous découvrirez la faune avicole. Peut-être aurez-vous la chance d’admirer quelques grands gibiers : chevreuils, sangliers, cerfs et biches.

 Etape 4 : Saint-Viâtre

Saint-Viâtre est un village àvisiter impérativement par tous les amoureux du patrimoine (voir ci-dessous les lieux àne pas manquer). Le village a su conserver ou reconstituer de nombreux éléments de la vie d’autrefois.

Visites àeffectuer :

Le Chafaud : Ce nom est dérivé de l’ancien nom " Les eschafauts ". Il s’agit d’une construction éphémère en bois sur laquelle on faisait des représentations. Unique en son genre, le monument actuel fait de briques, du XVème siècle, servait de reposoir aux reliques de saint Viâtre.

L’Église : Depuis le VIIIème siècle, l’église est un peu le miroir de l’histoire du village. En effet, bien des choses sont àvoir : Le pignon du transept (XVème siècle) est construit en brique avec un décor de losanges noirs et bordé de choux rampants. Le clocher-porche, très puissant, abrite l’entrée de l’édifice ainsi que son portail du XIVème siècle.

La Maison des étangs : Il s’agit d’une maison àcolombages et torchis, restaurée àl’identique. Elle abrite un écomusée d’une grande richesse, vitrine de la Sologne des étangs. Les visites guidées permettent de mieux connaître l’historique, le fonctionnement, la faune et la flore des étangs, ainsi que leur impact économique et l’intérêt gastronomique de leur production.

Pour davantage d’information, consulter la page d’où sont extraits les 3 descriptifs ci-dessus.

 De Saint-Viâtre àNouan-Le-Fuzelier

Grande ligne droite sans difficulté si ce n’est le franchissement du pont de l’autoroute.

 Arrivée : Nouan-Le-Fuzelier

Merci de laisser vos appréciations sur cet itinéraire proposé e cliquant ci-dessous sur le lien "Commenter cet article".


Voir en ligne : Le plan de l’itinéraire (Mappy)


Les photos sont sur les sites référencées. Elles ne sont pas stockées sur ce site.