Généalogie des MaLiBeLe
Lire c'est partir un peu et aider les rêves beaucoup. Ecrire c'est dire et raconter pour mieux comprendre.
La citation du jour
Nos disparus ont, dans une grande partie, fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui.  (John Ruskin )
La réflexion du jour
La douleur n'est que l'alerte que transmet le corps qui souffre. Mais pourquoi ne peut-il pas nous dire ce que nous devrions faire ou ne pas faire ?
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Ne plus être responsable

samedi 26 février 2005 , par Roland


Etre responsable d’une association, c’est d’abord être bénévole. On fait donc, en théorie, ce que l’on aime faire.

Oui mais voilà, il y a la conscience. On ne peut pas l’appeler professionnelle. Serait-ce une conscience associative ? Non, je ne crois pas. Il s’agit plutôt de ne pas décevoir ce qui vous ont choisi (ou accepté souvent ou très sollicité presque toujours) : c’est donc une conscience personnelle.

Alors, on en fait beaucoup, trop même. Et on finit par créer des jaloux, des envieux, des tensions, des conflits, ... tout ce qu’on s’efforçait en fait d’éviter. Raté. Et oui, on rate sa cible en voulant bien faire...

Et on ne s’en aperçoit que trop tard. Alors il faut faire avec. Là aussi, c’est difficile. Quoique ce soit plus facile : il suffit bien souvent de se taire ... et d’encaisser quelques coups bas (pas toujours aussi faciles qu’il n’y paraît surtout que ceux qui les donnent n’ont même pas l’impression de les distribuer !)

Mais on obtient un peu de temps libre pour soi. Et si le petit monde qui nous entoure ne fonctionne pas comme on le souhaiterait, il continue de tourner cahincaha. Il peut brinquebaler. Quelquefois, il s’arrête même (pourvu que ce ne soit un arrêt définitif...). Mais il fait un nouveau petit bonhomme de chemin. Peut-être n’est-il pas plus mauvais que celui sur lequel on l’emmenait après tout.

Il suffit d’attendre, de patienter, une association c’est un petit groupe qui a une vie [1] propre avec ses réussites, ses échecs, ses difficultés, ses solutions, ses évolutions. Il existe parce qu’il est né un jour et il vit parce qu’il mourra un jour .

Mais là voilà la réponse ! Faire preuve de philosophie.


[1Définition de la vie : espace de temps qui sépare la naissance de la mort. La vie n’existe donc que parce qu’il y a un début et une fin.

 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.