Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent.  ( Albert Einstein )
La réflexion du jour
La plus belle des récompenses ne coûte vraiment rien à celui qui l'offre mais elle réchauffe le coeur à tout coup. Il ne s'agit que d'un sourire, un petit geste de la main ou un simple mot montrant la reconnaissance pour la (petite) bonne action dont on bénéficie.'
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Les mots clés
dispo129 * dispo150 * dispo226 * dispo333 * dispo334 * dispo414
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Invisible : Une naissance peut-elle être invisible ?

Mots clés : généalogiste , challengeAZ

jeudi 10 novembre 2022 , par Roland


#généalogie #challengeAZ2022 Le 30 avril 1678 à Saint-Point dans la Saône-et-Loire mourait Claire Cirau ( Consulter la fiche individuelle ) dite âgée de quatre mois. Elle serait donc née en janvier de la même année.

Acte de décès de Claire CIRAU

"Le trentième avril 78 mourut claire Cirau fille a Jean Cirau et a anthoinette de la rochette agée de quatre mois fut ensevelie par moy chaunet () curé present ican guinin anthoine prudon laboureurs de stpoint illetres."

Mais voilà, le 11 janvier 1678 naissait son frère Pierre ( Consulter la fiche individuelle ) mais pas de trace de la naissance de Claire.

acte de naissance de Pierre CIRAU

"Le onzieme janvier an que dessus naquit pierre fils a Jean [cirau] et anthoinete [delaroche] parrin andre de lacrose marrine claire cirau fut baptisée par moy en presence de Solinet (?) et pierre bernachon. present ... requit de signer dit ne seavoir"

Tout de suite est suspectée une naissance de jumeaux. Cette hypothèse est vite confirmée par une lecture plus attentive de l’acte de baptême. En effet, tous les autres baptisés de la page (et même des pages voisines) portent le prénom du parrain s’il s’agit d’un garçon et de la marraine s’il s’agit d’une fille. C’était d’ailleurs une tradition très répandue à l’époque. Or, le parrain de Pierre se prénommerait André. Par ailleurs, la marraine se prénomme Claire !

Autre indice : le mot "baptisée" est écrit au féminin ! Même si l’orthographe n’était pas aussi rigide que de nos jours, elle semble plutôt correcte dans les pages de ce registre. Se pourrait-il donc que le curé fut un peu pressé par le temps disponible ou par l’envie d’aller plus rapidement fêter ça ? Il est fort probable qu’il ait commencé à rédiger l’acte de Pierre et terminé par celui de Claire. Il est aussi possible que ce soit en recopiant sa page qu’il soit passé d’un acte à l’autre. Il est aussi possible qu’il ne fut pas dans état normal. Il est aussi possible qu’il se soit trompé de sexe, de prénom...

Seront donc retenus dans l’arbre des MaLiBeLe les baptêmes de Pierre et de Claire, jumeaux.

A ce jour, je n’ai pas encore trouvé ce qu’est devenu Pierre et je ne sais donc pas quand il est décédé. Peut-être même qu’il n’y a jamais eu de Pierre ni de jumeaux d’ailleurs. Ce ne serait pas la première fois qu’il y a erreur sur le sexe. Mais regrouper en même temps une erreur sur le sexe et une erreur sur le prénom... !


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.