Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
L'art se situe dans l'intervalle, mince comme la peau, qui sépare la vérité du mensonge.  (Monzaemon Chikamatsu )
La réflexion du jour
La perfection ne sera jamais un détail même si elle est toujours constituée au final par une accumulation de détails.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Les mots clés
dispo129 * dispo150 * dispo226 * dispo333 * dispo334 * dispo414
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Mais qu’est-ce qu’une épine généalogique ?

Mots clés : généalogiste , épine généalogique , AZ-2022

mercredi 26 octobre 2022 , par Roland


Il y a (déjà !) douze ans, Sophie boudarel écrivait : "Elle est comme l’épine du pied, elle nous gêne, nous tarabuste." dans son article "L’épine généalogique". Il y a quelques semaines, Elise écrivait : "Les épines généalogiques sont des ancêtres sur lesquels on ne sait rien et qui nous donnent du fil à retordre." dans son article une épine généalogique résolue.

Ceci dit, je découvre qu’il semble que personne n’ait vraiment défini ce qu’était une énigme généalogique. Je ne vais donc pas m’y risquer parce que je ne suis pas assez présomptueux et surtout parce que je ne suis pas du tout certain que tout le monde mette le même sens derrière cette expression pourtant très utilisée.

"Le fil à retordre" ou "l’épine du pied" m’irait bien mais ayant beaucoup retordu de fil dans ma vie et ne m’étant pas, de mémoire, planté d’épine dans un pied, je comparerais plutôt une épine généalogique à un morceau de sparadrap : lorsque vous l’avez trouvé, il n’est jamais facile de l’oublier. Elle colle au doigt (euh... plutôt à vos recherches), refuse de s’éloigner, revient à la charge et agace, énerve, enrage... Le seul moyen de s’en débarrasser, c’est de la résoudre, de la dissoudre dans une solution parce qu’elle est d’abord un problème qui rend vos découvertes généalogiques douteuses, vos recherches inopérantes, vos hypothèses farfelues.

Une épine généalogique c’est donc une situation problématique. Elle commence toujours par une question et souvent par un étonnement. C’est presque toujours un fil à suivre dans une pelote très emberlificotée, quasi indémêlable et pleine de nœuds. Ceux qui pensent qu’un acte "officiel" va la résoudre ont sans doute une poutre dans l’œil (une paille permettrait peut-être encore de voir). Quand à démêler le nœud... ! Ça me rappelle le chat de ma grand-mère qui adorait jouait avec les pelotes de laine qu’elle tricotait mais disparaissait quand elle arrivait.

Les situations problématiques en généalogie sont légion. Enfin, c’est le cas chez moi. Il arrive même qu’en résoudre une en fasse naître une autre. J’ai d’ailleurs déjà écrit sur ce thème une dizaine d’articles :

Lors du ChallengeAZ 2021, je me suis lancé dans un projet trop ambitieux (pas terminé, toujours sur le grill...) qui m’a amené plein d’épines généalogiques. Ce n’était pas une épine que je rencontrais ni même une ronce. C’était un roncier quasiment sans fin. Publier une mini-biographie d’ancêtre entâchée d’une épine généalogique quasiment évidente (c’est l’énigme qui est évidente pas sa solution !), était impensable. C’est alors que m’est venue une réflexion qui maintenant me semble quasiment naturelle : "Pourquoi n’ai-je pas basé ma participation au challengeAZ de cette année aux épines généalogiques ?" J’ai donc commencé à rédiger description, démarche et solution trouvée mais pour... le prochain challengeAZ.

Et voilà, nous y sommes. Je n’ai pas terminé le challengeAZ 2021 mais je participe au challengeAZ 2022. Et je suis certain de terminer : tous les articles sont déjà écrits. Donc, cette année, je termine le challengeAZ 2021 (peut-être) et depuis l’année dernière, j’ai écrit les articles du challengeAZ 2022.

Bonnes lectures et, surtout, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce drôle de projet. Je vous dis ça, parce que je trouve toujours des épines généalogiques : depuis celle basée sur une erreur de saisie (de ma part évidemment) à celle plus sophistiquée puisqu’elle existe déjà dans un acte officiel !


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.