Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Colère et intolérance sont les ennemis d'une bonne compréhension.  (Gandhi )
La réflexion du jour
Il est beaucoup plus facile de comprendre l'irritabilité de ceux qui dépendent des autres quand on a été hospitalisé.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - collectionneur - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
Découvrir * généalogie * Un Ancetre * Raconter
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Généa Infos

Liste non exhaustive de liens intéressants à propos de la généalogie

Des publications diverses et variées sur le thème de la généalogie dans un choix totalement subjectif et complètement assumé. Je ne publie que si j’ai lu l’article jusqu’au bout... (j’écrème donc beaucoup).


Geneanet rejoint Ancestry, N°1 mondial de la généalogie

Lien publié le 1er septembre

L’implexe sans complexe !

Extrait :

Pour mesurer le degré de cousinage, les généalogistes utilisent un rapport mathématique appelé « implexe ». Ce terme, issu du latin « implexus » signifiant « mêlé, entrelacé », prend le sens en généalogie de « connecté, lié ». Mesurer l’implexe consiste à comparer le nombre réel d’ancêtres à leur nombre théorique.

Lien publié le 1er septembre

De l’importance de citer ses sources : l’exemple de Dominique LORMIER

Extrait :

Une des marques d’un historien fiable, c’est de citer ses sources. Pourquoi citer ses sources ? Cela permet d’une part à l’historien qui écrit de justifier des informations qu’il avance et d’autre part à la personne qui souhaite vérifier les informations de consulter la source citée.

Note personnelle :

Henri-Ferreol BILLY parle des historiens mais j’en suis à penser qu’il en est de même en généalogie : ne pas citer ses sources est fréquent mais citer une source trop générique n’est guère mieux.

Lien publié le 24 juillet

Chercher quelqu’un dont on ne sait rien

Extrait :

Oui c’est compliqué, vous me direz... Je vous explique ! Au cours de mes recherches portant sur l’histoire du camp Dionnet-Marceau (voir ci-dessous) je suis amené à plusieurs reprises des recherches généalogiques pour retracer le parcours de certaines personnes.
[...]
Mais concernant Adrienne RIGAUD, les choses sont plus compliquées vu que je n’ai que son nom. Bon, je sais aussi qu’elle est décédée avant 1944. Evidemment rien dans Geneanet.
Que faire du coup ?

Note personnelle :

La situation m’arrive de plus en plus souvent, mais, scrogneugneu... j’oublie toujours les tables de successions et absences...

Lien publié le 24 juillet

Sous-marin à double fond

Extrait :

– Non mais attends, qu’est-ce que tu me conseilles ? Plus ça rate, plus il y a de chances pour que ça finisse par réussir ? La méthode Shadoks ?
– Euh…presque ? La méthode sudiste ?
– Sudiste comme Confédéré ?
– Oui.
– J’aime bien les interprétations et exégèses plus ou moins tirées par les cheveux, mais je dois avouer que les Shadoks comme métaphore de la Guerre de Sécession je ne l’avais encore jamais entendu.

Note personnelle :

J’aimerais tout à la fois avoir une histoire comme ça à raconter et savoir la raconter comme ça. Il faut reconnaître que les rebondissements sont très présents...

Lien publié le 23 juillet

TROIS PETITES REINES…ET PUIS S’EN VONT ?

Extrait :

Voici trois anecdotes familiales retrouvées dans nos souvenirs et aussi un peu par hasard.

  • VIRÉES À VÉLO SOUS L’OCCUPATION
  • DÉFI PERSONNEL OU PARI ENTRE AMIS ?
  • BÉNIE SOIT LA SÉRENDIPITÉ
Note personnelle :

Ce que j’aime bien avec ce généathème, c’est qu’il allie mes deux passions : la généalogie et le vélo. Mais voilà, je n’ai toujours pas trouvé de lien entre ces deux thèmes dans mes recherches généalogiques.

Lien publié le 13 juillet

De nouveaux parents de Léonard de Vinci identifiés par l’ADN

Extrait :

Déjà en 2016, 35 lointains parents de Léonard de Vinci avaient été identifiés grâce à une recherche généalogique poussée. Le cas le plus connu était celui du réalisateur Franco Zeffirelli. Mais comme ils descendaient de la lignée féminine, leur ADN ne pouvait donner que des informations vagues sur le grand peintre.

Il n’en va pas de même avec cette nouvelle découverte. Cette fois-ci, ce sont quatorze nouveaux descendants en ligne directe et masculine du père et du demi-frère de Léonard de Vinci qui ont été découverts, d’après une étude récente menée par deux historiens italiens Alessandro Vezzosi et Agnese Sabato, publiée sur le site Human Evolution.

Note personnelle :

Quel scandale si l’association généalogie/ADN révélait que le Savatore Mundi n’était pas de Léonard de Vinci ! Ceci dit, tout le monde n’a pas la capacité de jouer 450 millions dans un seul coup de hasard...

Lien publié le 11 juillet

A tout berzingue !

Extrait :

Ah le vélo ! on le bichonne ! c’est un outil de travail bien que le facteur ait dû en faire l’acquisition lui même contre une petite indemnisation de l’Administration. Et bientôt il va devenir irremplaçable, on l’utilise pour se rendre au centre du village, pour aller jouer aux boules ou taquiner le poisson aux Usses ou même boire un coup avec les copains. Mais là , attention au retour !

Note personnelle :

C’est devenu une image d’Épinal. Un regret ? Je n’ai jamais connu de facteur à vélo. Il faut dire qu’il ne passait pas souvent chez nous et, lorsque c’était le cas, il prenait presque toujours le temps de boire un café (avec souvent la petite "goutte" qui allait alors avec...).

Lien publié le 11 juillet

Les archives départementales du Loir-et-Cher

Extrait :

Après l’Inde-et-Loire, le tour de France des archives fait étape dans le Loir-et-Cher. http://www.culture41.fr/Archives-de...

Lien publié le 8 juillet

Je vous présente le livre de mon histoire familiale

Extrait :

Il y a quelques mois, je me suis lancée dans le récit de mon histoire familiale, répartie en quatre tomes, chacun dédié à l’un de mes arrière-grand-parents maternels. J’ai récemment achevé le tome 1 sur mon arrière-grand-père Marc Albert Félix Tarisien. Fière de mon travail et très contente du résultat, je vous partage donc ce livre, qui, je l’espère, vous donnera des idées pour écrire vous aussi votre histoire familiale.

Note personnelle :

L’envie de faire de même est bien présente mais qu’il est dur de se lancer dans cette aventure !

Lien publié le 28 juin

Adopté par la Nation ?

Extrait :

Au détour de mes recherches personnelles, j’ai trouvé l’acte de naissance de ma grand-mère maternelle où il est fait mention, en marge de « adopté par la Nation ». Son frère également, a la même mention. Au-delà de la recherche généalogique qui consiste à trouver les actes de baptême de mariage et de décès, il est des dossiers fort intéressants.

Note personnelle :

Euh... pour moi, la recherche généalogique ne se limite pas du tout aux actes de baptêmes, naissances, mariages, sépulture, décès. Cela va bien au-delà sinon, quelle en serait l’utilité et même seulement l’intérêt ?

Lien publié le 25 juin

Les phobies du généalogiste

Extrait :

Pour faire de la généalogie, il faut quelques qualités telles la patience, la persévérance, la curiosité, l’entraide…il faut aussi ne pas avoir certaines phobies. Prenons quelques exemples.
Un généalogiste ne doit pas être atteint de… généalophobie, numérophobie, arithmophobie, aupniaphobie, bibliophobie, dicophobie, gazettophobie, buxidaphobie, myxophobie, rupophobie, coïmetrophobie, mnémophobie, mythophobie, nosophobie, pathophobie, thanatophobie, topophobie, géphyrophobie, agyrophobie, héraldophobie, napoléophobie, oïcophobie, ecclesiophobie, graphophobie, cyberphobie, molubdotémophobie mais pourrait être atteint de... amnésiphobie, bélénophobie, entomophobie, leucoséphobie, autophobie...

Note personnelle :

30 nouveaux mots pour mon correcteur d’orthographe parce qu’il y en a un qui lui est connu. Saurez-vous trouver lequel ?

Lien publié le 20 juin

L’implexe : une notion généalogique qui donne le vertige !

Extrait :

C’est un fait bien connu des généalogistes : un même ancêtre peut apparaître plusieurs fois dans son arbre, par des branches différentes. Plus le phénomène est fréquent, plus le taux de consanguinité de ses ancêtres est élevé. On le mesure à l’aide d’un ratio : l’implexe

Note personnelle :

Ce qui donne le vertige, ce ne sont pas les implexes mais le nombre d’ancêtres qui croit très vite (exponentielle). Il reste que la consanguinité n’est pas un fléau et ne l’a guère été.

Lien publié le 13 juin

Pourquoi écrire votre histoire familiale ?

Extrait :

[...] écrire son histoire familiale n’est pas si simple au premier abord. De nombreuses questions se posent : Pourquoi écrire et surtout pour qui ? Comment procéder ? Quelles sont les difficultés à surmonter ? Quel support utiliser ? Comment publier et partager son ou ses textes ? Rassurez-vous, rien n’est insurmontable.

Note personnelle :

Et si, au lieu d’écrire son histoire familiale, on écrivait des histoires sur sa famille ? Le recueil des écrits déjà publié construirait ainsi peu à peu le livre de l’histoire familiale.

Lien publié le 13 juin

Les domestiques pouvaient-ils se marier ?

Extrait :

J’ai déjà dit à quelques reprises sur ce blog que les domestiques sont en général célibataires, particulièrement les femmes, qui entrent en service très jeunes et cessent de servir une fois mariées. Mais, par ailleurs, vous avez sûrement vu, comme moi, des films, séries ou livres racontant des domestiques qui se marient, voire qui ont des enfants, tout en travaillant. Alors ? Les domestiques pouvaient-ils se marier ET conserver leur poste ? Ou bien est-ce qu’ils devaient forcément rester célibataires et sans enfants, pour se dédier tout entiers à leurs maîtres ?
Mmmm… Comme toujours la réponse se situe un peu entre les deux.

Lien publié le 11 juin

Les groupes de généalogie sur Facebook

Extrait :

[Ils] sont devenus des lieux importants de partage et d’entraide généalogique. Mais quels sont les groupes généalogiques qui existent sur Facebook ? Pourquoi et comment rejoindre un groupe ? Et enfin, comment créer votre propre groupe généalogique sur Facebook ?

Note personnelle :

Succès des groupes FB en ce moment mais ce sera probablement bientôt remplacés par autre chose !

Lien publié le 24 mai

Combien de gènes héritons-nous de nos ancêtres ?

Extrait :

Nous allons hériter avec quasi-certitude de segments plus ou moins importants de nos ancêtres jusqu’à la sixième génération. Au-delà, que ce soit pour la lignée matrilinéaire ou patrilinéaire, la probabilité de n’hériter d’aucun segment de gène des ancêtres augmente de façon exponentielle.

Note personnelle :

Ceux qui aiment les probabilités vont être servis avec cet article ! Il reste que ce qu’on appelait autrefois la consanguinité en prend un sérieux coup. Nos ancêtres avaient donc raison puisque leur intuition ne leur faisait demander une dispense pour consanguinité que pour un degré de parenté inférieur ou égal à 4.

Lien publié le 30 avril

Témoignage : Recherches, méthodes et transmission

Extrait :

La pratique de la généalogie nous apporte beaucoup. La connaissance de soi, à travers l’histoire de nos ancêtres... mais aussi une multitude de nouvelles compétences que nous allons acquérir au fil des années de recherche. Pour certain(e)s d’entre-nous, après des années d’apprentissage, le désir d’aider et de transmettre conduit à un engament personnel au sein d’une association.

Note personnelle :

Description intéressante du commencement des recherches généalogiques.

Lien publié le 26 avril

Question d’implexe(s) …

Extrait :

J’ai la #généajoie, comme on dit sur Twitter, de lancer ce premier article du Blog Racines et Rameaux. J’ai cherché longuement quelle en serait le sujet, la teneur, avec des images ou sans, bref toutes les questions du bon grand débutant blogger. [...] un implexe, késako ? On va faire court : un implexe dans un arbre généalogique est un même ancêtre apparaissant à plusieurs endroits de l’arbre.

Note personnelle :

Autre #généajoie, la naissance d’un nouveau blog de généalogie => le premier article (parce qu’il en faut bien un !).

Lien publié le 21 avril

Filae : le tribunal annule l’assemblée générale et l’interdiction de vendre

Extrait :

Dans l’affaire qui oppose Filae à son actionnaire principal, Trudaine Participations-Geneanet, la Justice a fait volte-face. Le 13 avril 2021, le tribunal de Commerce de Paris a en effet annulé sa précédente ordonnance qui obligeait Filae à organiser une assemblée générale afin de consulter ses actionnaires avant toute vente de ses activités au concurrent israélien MyHeritage.

Note personnelle :

Vous ne trouvez pas que ça sent un peu les "gros sous" ? Quant aux généalogistes...

Lien publié le 21 avril

Réutilisation des archives publiques : un trésor toujours trop bien gardé

Extrait :

La réutilisation des informations diffusées en ligne par les services d’archives est un sujet problématique depuis une dizaine d’années. “L’affaire NotreFamille.com” (cette société souhaitait obtenir l’intégralité des fonds d’état civil pour alimenter son portail de généalogie) a agité le milieu des archivistes. [...] La loi Valter, de 2015, a donc accordé une exception pour les services d’archives, qui peuvent, sous conditions, pratiquer des redevances pour la réutilisation des informations publiques qu’elles détiennent. La Loi Lemaire en 2016 est venue compléter ce cadre juridique, notamment sur la question des licences qui peuvent être utilisées.

Lien publié le 14 avril

Aux sources de votre généalogie

Extrait :

Il n’y a rien de plus désagréable qu’un arbre en ligne qui n’affiche pas ses sources. Vous êtes probablement d’accord avec cette affirmation, mais qu’en est-il de vos sources ?

Lien publié le 25 janvier

Erreurs et mensonges dans l’état civil

Extrait :

Je n’ai pas pour habitude de dénoncer mais je dois dire que certains curés, certains maires et surtout certains déclarants ne nous aident guère dans nos recherches généalogiques. Ne pas donner tous les détails espérés, je me suis fait depuis longtemps une raison : ce qu’un acte ne m’apprend pas, un autre me le révélera peut-être. Mais être entraîné sur des fausses pistes et devoir démêler le vrai du faux est autrement problématique. Voici quelques exemples...

Lien publié le 23 janvier

La bourse, FILAE et MyHeritage

Extrait :

FILAE (EPA:ALFIL) - Filae annonce être entrée en négociations exclusives en vue de son rapprochement avec MyHeritage qui pourrait se dérouler selon deux modalités, soit par cession d’actions et offre publique, soit par cession d’actifs (Directive transparence : information réglementée Autres communiqués 21/01/2021)

Lien publié le 23 janvier

Comment choisir un logiciel de généalogie en 24 critères

Extrait :

Comment choisir un logiciel de généalogie ? C’est souvent un casse tête pour les généalogistes débutants. Il n’y a pas de réponse toute faite : C’est un choix personnel basé sur vos besoins et votre budget. Pour vous aider dans votre réflexion, découvrez 24 critères pour bien choisir le logiciel qui vous aidera à créer votre arbre généalogique.

Lien publié le 23 janvier

Vie privée sur Geneanet : Comment vérifier ce que voient les visiteurs de votre arbre généalogique

Extrait :

Sur Geneanet, il est possible de choisir le niveau de protection des informations sur les personnes vivantes qui se trouvent dans notre arbre généalogique. Mais après configuration, comment être certain de ce que voient les autres généalogistes qui visitent nos données. Voici une astuce simple et rapide pour vérifier.

Lien publié le 19 janvier

Bien débuter

Extrait :
Lien publié le 8 janvier