Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
C'est en ressuscitant nos ascendants en nous-mêmes que nous vivons nos propres vies.  (Edgar Morin )
La réflexion du jour
A chaque étape de sa vie, il faut faire des choix qui construisent l’avenir. Mais, tant que le choix n’a pas été fait, il est impossible d’estimer l’impact de ce choix.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
villes et villages * challengeAZ * ARHFa * webtrees * ancètre * vieux métiers * Histoire et histoires * ">1J1P * 1GM * geneatheme * PoilusVerdun * Gallica * généalogie * 1Ancetre * Sources * gedcom * état civil * archives
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

"Je", c’est moi. Je suis mon ego. C’est moi qui parle, c’est moi qui pourrais être le centre. La généalogie serait-elle égocentrique ? Ou narcissique ? Je ne sais pas mais je ne suis pas à l’origine (ne pas se tromper d’origine) de l’arbre généalogique que je reconstitue mais je suis à l’origine de ce vaste chantier qui ne sera jamais vraiment terminé.. Ce sont les MaLiBeLe  , ceux que l’on appelle les sosa n°1. Et les MaLiBeLe  , ce sont mes petits enfants.


  • Allons-y.
  • Où ça ?
  • Dans les blogs, tiens.
  • Pourquoi donc ?
  • Mais pour le challengeAZ bien sûr.
  • Je n’ai pas le temps.
  • Tu iras demain. Peut-être.
  • Toujours reporté... ça ne te gène donc pas ?
  • Bof, mon état d’âme n’a guère d’importance.
  • Tu crois qu’ils parleront de nous ?
  • Aucune raison, notre famille n’a aucune célébrité dans ses rangs.
  • Au fait, es-tu toujours capable de situer ce que tu lis ?
  • Euh, pas toujours. Certains oublient que la géographie est une science.
  • Tiens, je croyais qu’elle ne s’intéressait qu’au présent ?
  • C’est vrai que dès qu’on aborde le temps passé, on parle plutôt d’histoire.
  • Je croyais que tu ne t’intéressais qu’à l’état civil ou aux registres ?
  • Mais non : la recherche généalogique se fait partout même dans les documents de l’INSEE par exemple.
  • Je m’y mettrais bien mais je ne sais pas comment commencer...!
  • Je suis passé par là mais chacun peut un jour entreprendre de cheminer sur ce chemin sans destination et sans fin. Chacun est libre de ces choix. Tu es libre de tes choix y compris de ne jamais te mettre à explorer les "pays des morts" comme disait ma grand-mère. Je suis libre de continuer, d’imaginer la vie de ceux qui me permettent d’être là, d’abandonner, d’oublier.

 Qui ?

Moi. Mais si je recherche aussi mes ancêtres, c’est parce que je suis (déjà !) un ancêtre de ceux qui sont le point de départ de l’arbre généalogique. Ils sont les sosa n°1 et je suis (déjà ! -bis-) leur grand-père. Mais, indirectement, j’explore mon ego : Je suis.

 Quoi ?

Un arbre généalogique familial. "Mais pas que..." comment on dit et écrit maintenant. Retrouver les ancêtres, c’est prendre souvent des chemins détournés. Les "cousins généalogiques" en sont un et c’est la généalogie descendante qui permet de les retrouver. Peut-on faire uniquement de la généalogie ascendante ? Doute. Énorme doute.

 Où ?

Sur ma machine. Si ma machine c’est d’abord mon ordinateur portable et son serveur local sous Apache, c’est aussi quelques sites extérieurs qui fonctionnent comme des sauvegardes. La base est donc malibele  -local qui n’est utilisable que par moi (le "je" du titre...). Comme une sauvegarde mais plutôt et surtout comme un partage et une restitution, c’est aussi malibele  .org, mon arbre généalogique en ligne sous webtrees (comme en local, donc un quasi clone). Et puis, c’est geneanet.org, site que j’utilise fréquemment pour mes recherches et donc qui mérite bien que j’y transfère à intervalles à durée très aléatoire, le gedcom de mon arbre. Je devrais y ajouter l’espace où je réfléchis à haute voix... euh, pardon... où j’écris publiquement mes réflexions, mes doutes, mes découvertes...

 Quand ?

Depuis quelques temps (serait-ce un effet indirect de la crise due à la pandémie du covid19 ?), c’est quasiment quotidiennement. Je cherche, furette, explore, enquête, découvre, lis, désespère, me décourage... et passe le temps !

 Comment ?

Pratiquement pas sur papier (vraiment très peu). Quasiment qu’à travers mon ordinateur que je sollicite beaucoup (je ne compte plus le nombre de machines que j’ai utilisées depuis celle que j’ai construites de mes propres mains dans les années 80 (je crois). Bon, d’accord, je ne faisais pas encore de recherches généalogiques...

A travers un logiciel. Quand quelqu’un demande un avis sur le choix du meilleur logiciel, chacun y va (moi y compris) de la proposition du logiciel qu’il utilise. Est-ce le meilleur ? Peut-être pas mais c’est celui dont je sais me servir. J’en ai essayé beaucoup et j’ai fini par me rabattre sur webtrees. En fait, il s’agissait de PhpGedView à l’époque...

 Pourquoi ?

Pourquoi quoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi je fais de la généalogie. Pourquoi j’y passe l’essentiel de mon temps libre ? Pourquoi ce logiciel ? Je ne sais. Probablement les "hasards de la vie".


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
30 janvier 2019 – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier 2019 – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier 2019 – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)