Généalogie des MaLiBeLe
Collectionner les briques estampillées est un passe-temps qui prend beaucoup de temps et de place.
La citation du jour
Dans la vie on ne fait pas ce que l'on veut mais on est responsable de ce que l'on est.  (Jean-Paul Sartre )
La réflexion du jour
Des 'choses' sont entendues quelquefois comme 'la politique n'a pas de morale'. C'est peut-être pour ça qu'elle attire autant…
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - autres (divers)
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Tuilerie de Bezanleu : la grande gagnante de la loterie du patrimoine en Seine-et-Marne

Mots clés : collectionneur , brickostampaphile , briquèterie

lundi 11 octobre 2021 , par Roland


Cet article a été publié le 06/09/2021 dans la République de Seine-et-Marne par William LACAILLE.

Parmi les participants au Loto du Patrimoine 2021, un seul est retenu par département. En Seine-et-Marne, la Tuilerie de Bezanleu, proche de Treuzy-Levelay, a été sélectionnée.

Ce site devrait devenir un lieu culturel où des événements seront organisés.

L’édition 2021 du Loto du Patrimoine a passé l’étape de sélection. Une seule candidature par département est retenue sur l’ensemble du territoire. Pour la Seine-et-Marne, le lieu qui a été retenu est celui de la Tuilerie de Bezanleu, près de Treuzy-Levelay.

« Nous sommes tombés rapidement sous le charme de ce lieu », se souvient le couple Sankara. Ce binôme composé de Solange, chargée de prévention pour une mutuelle et de Désiré, musicien ; souhaite depuis plusieurs années rénover la Tuilerie de Bezanleu pour en faire un lieu pour de l’événementiel et culturel.

« Nous n’avions pas conscience de la taille du projet, mais nous nous sommes rapidement rendu compte qu’il y aurait un grand travail de sauvegarde du patrimoine concernant les 15 différents bâtiments », se remémore Solange.

Un lieu en décrépitude

Les 20 années sans activités sur le site, du fait de la fin de la production de tuiles dans les années 1990-2000, ont mises à mal le bâtiment. « Quand nous sommes arrivés, il y avait quelques charpentes qui s’étaient déjà effondrées et plusieurs endroits étaient instables. » 

Le couple a donc immédiatement réagi en installant des poteaux de soutènement pour sauver quelques halles. « Malgré cela, certains grands bâtiments du site sont en situation critique depuis le confinement, notamment sur la halle de séchage de 80 mètres de long », alarme le couple.

« Nous sommes décidés à garder certains lieux dans leur état comme la salle des machines, même si ces dernières ne sont plus toutes présentes. » En revanche pour les endroits qui devront être rénovés voir même reconstruits, le seront à une unique condition : « Il faut conserver l’esprit magique et historique que nous avons trouvé lors de notre première visite. »

La participation au loto du patrimoine

En 2017, lorsque la mission a été lancée sous Emmanuel Macron, le site Internet permettait à n’importe qui de signaler un monument ou un lieu qui pourrait être susceptible de prétendre à des rénovations. Solange Sankara explique alors avoir « signalé la Tuilerie de Bezanleu, sans insister ». En 2019, une amie lui transmet à nouveau l’opération, mais le couple était quelque peu usé par la situation et n’a pas candidaté.

C’est en décembre 2020 que Solange prend les choses en main et réalise un dossier très complet : « Les halles commençaient vraiment à être en danger, un dossier plus pêchu était nécessaire. » Après avoir mobilisé un week-end et plusieurs soirées, la famille Sankara envoie le dossier.

« L’attente a été très longue. À la mi-août j’avais totalement lâché prise jusqu’à ce que je reçoive le coup de fil pour annoncer qu’on a été retenus »
Solange Sankara
propriétaire de la Tuilerie de Bezanleu

Cette espérance, s’est immédiatement transformée en grand soulagement pour le couple : « C’était enfin la reconnaissance de notre intuition par des professionnels du patrimoine. On n’est plus tout seul dans notre coin ». Les détenteurs du lieu souhaitent désormais collaborer avec des artisans locaux pour continuer d’illustrer le savoir-faire local tout en faisant revivre la Tuilerie de Bezanleu.


Voir en ligne : L’article original était encore consultable en ligne le 7 janvier 2023.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.