Le tourisme à vélo
D'abord du tourisme à vélo mais aussi du vélo au quotidien comme un art de vivre.
La citation du jour
Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà  perdu !  (Berthold Brecht)
La réflexion du jour
Les écrits virtuels ont l’avantage de peut-être ne pas toujours avoir de lecteurs.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
RSNCT * CNF * Codep41 * Coreg-CentreVdL * FFCT * BPF * Nouan-Rando * Techno-vélo * ERVé * cyclotourisme * vtt * Itinéraires * Vélo-infos * Cyclo-réflexion * la FFCT * Semaine fédérale * Semaine jeunes * En randonnée * Cyclo-récits * Séjours à vélo * vélo-histoire
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

AG1997 - Rapport moral

Mots clés : RSNCT

vendredi 19 décembre 1997 , par Roland


« Un club : y être ou ne pas y être ?  » C’était le titre d’un article de Cyclotourisme, la revue officielle de la FFCT   du mois d’octobre. « A quoi ça sert un club ?  » Pourquoi être dans un club ?  » Pour beaucoup d’entre nous, c’est évident : être ensemble, pouvoir parler d’un sujet commun, oublier le boulot, se faire plaisir, progresser dans ses activités vélos, aller de l’avant grâce aux autres...

Mais on ne pense guère alors àce qui fait la vraie force d’un club : organiser, éduquer, protéger.

 Organiser

Organiser une rencontre comme la randonnée des châtaignes avec son aspect convivial si apprécié.

Organiser des sorties les dimanches pour les grimpeurs, pour les rouleurs, pour les débutants, pour les entraînés, pour les non6entraînés, pour ...

Organiser des déplacements vers d’autres randonnées labellisées pour faire connaître le club mais aussi pour découvrir de nouveaux sites, pour s’imprégner de paysages multiples, pour rencontrer encore d’autres cyclos.

 Eduquer

Eduquer tous les cyclos au comportement en groupe et au respect des autres.

Eduquer àla mécanique, àla technique vélo et àl’utilisation des dérailleurs, pignons et autres plateaux.

Eduquer au code de la route, au respect des autres usagers de la route, des chemins ou de la nature.

 Protéger

Protéger les débutants et les enfants en leur proposant des itinéraires variés et adaptés àleur niveau.

Protéger ceux qui ne visent rien d’autres qu’àfaire une belle promenade dominicale et ceux qui veulent s’entraîner pour franchir toujours plus de cols le prochain été, pour faire toujours plus de kilomètres dans l’année, pour améliorer toujours leur sacro-sainte moyenne.

Protéger tous les cyclos (et les autres) contre les dangers de la route ou des autres utilisateurs pas assez souvent respectueux eux non plus.

 Bénévoles

Les activités sous-entendues dans ces objectifs ne sont possibles que parce qu’il y a des bénévoles qui organisent, gèrent, assument des responsabilités souvent méconnues, se font « engueuler  », poussent quelques colères, remettent calmement dans le droit chemin. Et tout ça, souvent discrètement, sans rien revendiquer, si ce n’est leur appartenance au club et àla fédération.

 Grincheux

Bien sà»r, comme partout, il y a des grincheux, des empêcheurs de tourner en rond, des irrespectueux, des irresponsables, des e... Quelquefois, ils mettent même l’activité cyclo en péril !

 Règles

Afin que tout le monde (et pas seulement les cyclos) trouve sa place, il existe des règles et des règlements, des consignes de sécurité ou d’utilisation, des lois et des arrêtés municipaux. Il va de soi que leur respect bénéficie àtous. Alors, appliquons-les ! Respectons par exemple les délais d’inscription ou d’engagement . Respectons les bénévoles qui font toujours ce qu’ils peuvent, le mieux possible . Respectons lois, règles, consignes, arrêtés et autres édits aussi contraignants soient-ils . Assumons nos responsabilités ou ne considérons pas comme infâmant de devoir les abandonner humblement àd’autres plus àmême d’assumer . Par exemple, ne jetons pas d’un coup de crayon rageur un trait sur une carte routière parce que la préfecture exige que nous déclarions nos itinéraires de rencontres de cyclotourisme en respectant des délais . Non ! Préparons nos étapes avec soin et vérifions-les plutôt deux fois qu’une sans attendre la date limite .

 Adhérer

Le cyclotourisme se porte bien àla Ruche Nouanaise. Continuons donc àalimenter un rapport d’activités conséquent . Permettons àtous de faire du vélo dans les meilleures conditions possibles . Tentons de satisfaire au moins partiellement les désirs cyclo de tous . Donnons àla fédération, àla ligue, au Co.dép., au club, les moyens de parler en notre nom encore plus en ne proposant que ce que l’on sait faire et peut faire, en assurant sereinement des responsabilités acceptées en connaissance de cause, en respectant tous ceux qui acceptent de sacrifier un peu de leur temps . Pour cela, il suffit tout simplement d’adhérer àun club et de prendre une licence . En échange, la fédération et le club vous garantiront pour tous les risques inhérents àla pratique du vélo et, surtout, vous proposeront un ensemble d’activités organisées dans lesquelles la sécurité sous toutes ses formes sera omniprésente .

 Conclusion

Le cyclotourisme a encore de beaux jours devant lui. Peut-être même que les plus beaux sont encore àvenir. Même àNouan...

Vive le vélo ! Vive les cyclos !


Il avait de beaux jours devant lui... En ce moment, ils sont plutôt tristes.


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?