Généalogie des MaLiBeLe
Pour envoyer une photo d'estampille de briques, envoyer un courriel à
brique[@]lorand.org. Pour une demande d'information, une proposition de correction ou une question, merci d'utiliser le forum associé à chaque page. Merci de votre aide.
Collectionner les briques estampillées est un passe-temps qui prend beaucoup de temps et de place.
La citation du jour
Le vice, c'est le mal qu'on fait sans plaisir.  (Colette )
La réflexion du jour
Partager sa vie n'est pas seulement partager ses joies : c'est aussi partager ses peines.
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Christian MARSAUD - 85

Mots clés : collectionneur , Vendée (85)

lundi 2 janvier 2023 , par Roland


Portrait : Christian, une collection de briques, mais pas de broc. (L’article original était encore consultable le 2 janvier 2023). La Roche-sur-Yon (Vendée) Publié le 19/04/2016 dans "le Journal du Pays Yonnais"

De Pologne, d’Espagne mais surtout de France, les briques de Christian s’exposent dans son garage.

Christian Marsaud, 62 ans, a toujours vécu à Saint-André-d’Ornay. Il y a fait son apprentissage, y a travaillé. Et depuis peu, il profite de sa retraite bien méritée. De tout temps, il était passionné de vieilleries, fervent habitué des vide-greniers. Mais au cours de sa vie, il est devenu brikostampaphile. « Non ce n’est pas une maladie grave, d’ailleurs ce n’est même pas une maladie, confie Christian. Je suis collectionneur de briques !  » Il en existe une dizaine en France, des hommes passionnés, gardiens d’une mémoire. « Chaque brique est différente car c’est avec les matériaux que l’on trouvait sur place qu’elles étaient faites. Et chacune d’elle porte une estampille bien personnelle ».

400 briques diverses

Christian a plus de 400 différentes briques dans son garage et il peut raconter l’histoire de chacune d’elle « Quand je commence, on ne peut plus m’arrêter. Ce qui m’intéresse dans cette collection c’est aussi l’histoire de la tuilerie qui va avec. J’ai déjà retrouvé quelques documents mais ma quête n’est pas encore terminée ».

Pourquoi la brique ? « Tout au long de ma vie, j’ai collectionné beaucoup de choses mais comme je suis né dans une maison en brique, que j’ai été élevé par des parents agriculteurs, j’ai gardé le souvenir des briques que l’on mettait dans la flanelle pour réchauffer les lits. Et j’ai gardé aussi un profond respect pour la nature. La brique est un matériau noble par son origine ; une fusion colorée de la terre argileuse avec de l’eau, de l’air et du feu. Elle a toujours séduit les bâtisseurs des temps anciens, comme les architectes des temps modernes. Elle me séduit encore ».

Sa collection, il l’a réalisée grâce à son travail mais aussi grâce aux voisins et aux amis complices. « C’est à chaque fois un émerveillement de découvrir une brique que l’on ne possède pas. Et si je l’ai déjà je l’offre à d’autres collectionneurs ». Alors, si vous aussi vous souhaitez participer à cette grande collection, n’hésitez pas à regarder dans les recoins de votre maison si une belle brique ne s’y trouve pas. Ou des documents se référant aux tuileries. Vous ferez le bonheur d’un collectionneur.

Solange Bocchio

Voir en ligne : Portrait : Christian, une collection de briques, mais pas de broc. (L’article original était encore consultable le 2 janvier 2023).


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.