Mon cyclotourisme
Le tourisme à vélo c'est d'abord le plaisir; le sport ne vient qu'après (s'il vient...).

Accueil > Mon cyclotourisme > Coup de gueule contre Office365 imposé par la FFCT

Coup de gueule contre Office365 imposé par la FFCT

Mots clés : cyclotourisme, geek, web & internet, informatique, la FFCT

mardi 19 décembre 2017, par Roland


 Imposer Office365 ?

Office365 est payant. Ce n’est pas parce que la fédération s’est offert (même s’il y a eu un accord tout à l’avantage de Microsoft [1] => publicité et dépendance) une licence entreprise que cela devient gratuit. Il existe pourtant une alternative libre (et quasiment gratuite) : open365 qui fait la même chose mais. Au lieu d’utiliser la suite Office365 (abonnement annuel), elle est basée sur le logiciel libre LibreOffice qui fait au aussi bien qu’Office 365. Voir http://www.clubic.com/telecharger/l...

 Hébergement de site

Petite citation préalable d’un courrier adressé aux coreg : "plateforme de gestion des sites Internet des Coreg (univers graphique identique)"

Proposer l’hébergement des sites de coreg pour 150 € par an (estimation provisoire) pour ne bénéficier que d’un espace sous contrôle fédéral, avec une présentation formatée et imposée alors que tout hébergeur qui se respecte propose pour nettement moins cher un hébergement pouvant accueillir n’importe quel CMS   gratuit (Spip  , Joomla, WordPress...). CMS   avec de nombreux "skins" (apparences) paramétrables, perfectionnables, améliorables... (l’un des mots n’existe pas, j’en suis conscient) et totalement (réellement) sous la responsabilité des maîtres de toile.

Cette liste n’est pas exhaustive : ne sont cités ici que les CMS   que je connais et que j’ai testé [2]. Ils sont tous plus ou moins participatifs. Les liens mènent tous vers Wikipedia, l’encyclopédie libre en ligne, donc sans parti pris pour tel ou tel CMS  .

Quand, de plus, je vois que l’argument principal est la possible coopération alors que Open365 comme tous les CMS   ci-dessus propose aussi cette possibilité, quand je vois l’absence actuelle de coopération/participation des utilisateurs malgré les tentatives et les incitations, je ne peux qu’avoir des doutes sur l’utilité de mettre en place de tels outils qui ne répondent à aucune demande mais à un contrôle facilité des "dépendants" par les instances dirigeantes.

 Référencement

Il semble que la fédération se soit aperçu que nombre de comité régionaux lui faisaient de l’ombre en termes de référencement. Schématiquement, les moteurs de recherche, quand on les utilise avec les mots clés du cyclotourisme, ne donne pas les sites fédéraux de la FFCT   en tête et même, parfois même pas sur la première page.

En parlant du référencement des sites fédéraux, il y a eu la proposition de mettre des liens cachés sur les sites des structures pour l’améliorer (voir "FFCT   CD 10 Mars 2017 Commission Brevets Sportifs et Outils Numériques" [3]). Mais, c’est avouer là une méconnaissance totale du référencement puisque c’est contre-productif : tous les référenceurs déclassent ceux qui utilisent de telles techniques qui ont été suggérés il y a plus de dix ans (une éternité pour l’Internet).

 Quelques pistes

La FFCT   serait beaucoup plus efficace si elle fournissait une API   permettant de :

  • intégrer "chercher un club" sur son site ;
  • intégrer les parcours (vélo en France) dépendant de la structure (coreg, codep, club)
  • intégrer le calendrier régional ou départemental au choix de la structure
  • intégrer la possibilité d’accéder au moins, à la fiche structure du club d’appartenance : coordonnées, responsables, activités...(et pourquoi pas à la liste des adhérents du club d’appartenance)
  • permettre d’accéder à l’espace fédéral licencié (c’est déjà possible en bidouillant un peu)
  • ...

Autre piste très demandée mais jamais pris en compte par la FFCT   : un moteur de recherche dans l’espace fédéral ou un espace fédéral public (en dehors de la vitrine qu’affiche en ce moment le site fédéral public) ou une restructuration de l’espace fédéral avec de nombreuses entrées (par commission, par mots clés, par dossiers...)

 En forme de conclusion

Les propositions fédérales sont risquées parce que dépendantes du bon vouloir de la fédération et uniquement d’elle. Ne pas oublier que ses élus évoluent, changent... sans tenir compte de l’investissement financier global entièrement dédié à Microsoft$ et donc susceptible de disparaître brutalement pour non paiement ou simple désaccord sur la convention en place.

Beaucoup de cyclos-geeks (de ma connaissance) envisagent de laisser tomber la fédération (non pas en abandonnant leurs licences mais en ne prenant plus en charge les responsabilités plus techniques ou technologiques). Ils participeront très probablement activement à un dénigrement des choix fédéraux très préjudiciable à la FFCT  . Quant on connaît/sait l’implication toujours très active de ses sympathisants dans les réseaux sociaux, cela constitue un risque potentiel énorme pour la fédération allant à l’encontre des buts recherchés.

Mes propos ne relèvent bien sûr que d’un cyclo plutôt technicien, sans doute pas assez politique et peut-être maladroit mais je suis l’un de ces geek-cyclos.

 Deux extraits du courrier qui pose problème

 Extrait 1

En parallèle, la formation des bénévoles (Codep/Coreg) à la communication se mettra en place courant 2018, avec notamment un accompagnement pour l’usage des réseaux sociaux. L’outil Office 365 est déjà déployé et nous vous invitons à utiliser désormais uniquement ces e-mails et à profiter de l’espace de partage d’informations.

 Extrait 2

Comme cela a été décidé, un prestataire a été choisi pour la réalisation de cette plateforme des sites Internet. Le coût sera entièrement pris en charge par la Fédération. Seul l’abonnement annuel de l’hébergement sera à régler par les Coreg. (Nous pouvons donner un coût approximatif de 150 € annuel, mais le choix de l’hébergeur n’est pas arrêté).


je viens de recevoir ma prochaine machine (la mienne donnant des signes inquiétants d’usure) avec office365 installé par défaut. J’ai viré tout de suite. Même chose avec mon nouveau smartphone (sous Androïd) quasiment offert par mon fournisseur d’accès. En voyant le nombre de questions qui commencent à m’être adressées, il va falloir que j’apprenne à dire que je ne connais pas Office365.


[1Microsoft ne vise qu’à rendre les utilisateurs dépendants pour qu’ils s’équipent individuellement d’Office365ou qu’ils poussent les organisations dans lesquelles ils travaillent dans le même sens

[2CMS cités dans l’ordre de ma maîtrise des CMS

[3Merci Gérald Niel

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site servant aussi de test à la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (donc expérimental).