Lorand
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
Identifier la maladie mais ne pas pouvoir en trouver l'origine doit être frustrant pour un médecin mais c'est à tout coup angoissant pour le malade.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Mon cyclotourisme > Mais pourquoi allons-nous à la SF ?

Mais pourquoi allons-nous à la SF ?

(dialogue fictif)

Mots clés : cyclotourisme, Ecriture, FFCT

jeudi 27 juillet 2017, par Roland


La première réponse qui nous vient à l’esprit est "... parce qu’on aime ça !" C’est un raccourci qui cache bien des choses.

- Mais qu’est-ce que la SF ?
- SF signifie Semaine Fédérale pour les cyclotouristes. Chaque année, durant la première semaine d’août, quelque part en métropole, un groupe prépare l’accueil, essentiellement en camping d’une dizaine de milliers de cyclotouristes : quelques promeneurs, beaucoup de cyclos sportifs, des cyclo-randonneurs, des touristes à vélo...
- Est-ce donc la grand-messe des cyclotouristes ?
- Non, parce que rien n’y est imposé. Oui, si on s’en tient au nombre de participants : sans doute la plus grande concentration au monde de cyclistes sans compétition.
- Tout le monde peut-il y participer ?
- Oui mais il vaut mieux être licencié à la FFCT  . Et s’être un peu entrainé même s’il est difficile de se préparer à rouler dans des pelotons comprenant, surtout aux départs, plusieurs milliers de cyclotouristes.
- Les itinéraires sont-ils fermés comme pour une course ?
- Non. Tous les parcours proposés par les organisateurs sont sur des voies publiques ouvertes normalement à la circulation mais la circulation des véhicules n’y est pas toujours normale surtout pour les malheureux automobilistes qui rencontrent ces "troupeaux" de cyclotouristes.
- Faut-il alors respecter le code de la route ?
- Mais bien sûr ! Malheureusement un nombre encore trop important pensent être dans une course et ne visent que la meilleure vitesse moyenne possible. Ce sont un peu les brebis galeuses du troupeau. Ce qui est triste, c’est que les autres usagers de la route ne voient que ceux-là parce que les autres tentent, dans la mesure du possible, de gêner le moins possible la circulation de tous (ils se rendent donc le plus possible invisibles).
- Pourquoi la police et la gendarmerie ne sévissent-elles pas ?
- Si, autrefois, les gardiens de la loi étaient quasi absents, ils sont de plus en plus présents. Et ce n’est pas parce qu’on est en vigilance attentat. Ils commencent aussi, et c’est tout à fait normal, à sanctionner les fautes graves et en particulier les feux tricolores grillés ou les stops devenus invisibles aux yeux de certains cyclistes.
- Alors, est-ce pour cela que vous aimez aller à la SF ?
- Non évidemment.
- ?
- C’est surtout pour rencontrer les amis, les autres cyclotouristes, faire la fête, refaire le monde dans des discussions apéritives interminables et, quand même pour faire du vélo.
- Donc, vous allez à la SF pour faire du vélo et rencontrer les autres. Mais pourquoi dit-on alors touristes à vélo ? Euh, cyclotouristes plutôt ? Ce devrait être la même chose, non ?
- Pour quelques-uns, le cyclotourisme, ce n’est que le tourisme à vélo. Ils sont considérés comme un peu intégristes parce qu’ils n’acceptent guère les autres pratiques. Mais la plupart, comme nous d’ailleurs, nous venons aussi pour faire du tourisme à vélo : explorer des paysages, admirer des sites souvent magnifiques, découvrir toujours de nouvelles informations... Même si nous pensons que le cyclotourisme, ce devrait d’abord être le tourisme à vélo, nous comprenons qu’on puisse aimer le vélo pour ce qu’il est : un véhicule dont le moteur est le corps humain. Nous pouvons comprendre (et donc accepter) les cyclos sportifs mais ces derniers devraient mieux respecter les règles tant du code de la route que du savoir vivre.
- Vous êtes donc tous des contrevenants au code de la route ?
- Nos amis s’arrêtent de plus en souvent aux stops, respectent les feux tricolores (et autres feux rouges), prennent le temps de visiter et de découvrir, passent beaucoup de temps à échanger et à discuter dans un esprit de convivialité presque pur. Tant que nous les rencontrerons sur les routes des SF et tant que nous pourrons faire du vélo, nous irons sans doute à a rencontre de ces milliers de cyclos même si quelquefois, ils nous arrivent de pousser des coups de gueule parce que, vraiment, certains font tout pour que les cyclistes soient mal perçus.
- Et vos rapports avec les autres usagers de la route ?
- D’abord, il y a aussi des vététistes mais, il faut bien le reconnaître, ils sont proportionnellement peu nombreux. En général, cela se passe bien parce que la signalisation de la manifestation est bien assurée mais aussi parce que les organisateurs ont pris le soin d’informer au maximum les "autochtones" de l’arrivée de cette horde envahissante. Nous sommes quand même, vu notre nombre, des perturbateurs du quotidien, des gêneurs de circuler librement, des empêcheurs de vie paisible et tranquille. Mais nous ne restons qu’une semaine.
- Bonne Semaine Fédérale alors ! Mais où est-ce cette année.
- Merci. C’est à Mortagne-au-Perche dans l’Orne. Vous y verra-t-on ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières brèves
28 novembre D’une pierre deux coups

Je cherchais comment fusionner deux sites. Grâce à spip.rezo, j’ai trouvé le plugin fusion (https://contrib.spip.net/Fusion-de-SPIP). Si j’ai bien (...)

27 novembre Retard...

Ouah... j’ai pris du retard. Au boulot pour rattraper ma négligence. Depuis quand abandonnerait-on un défi ? Ben oui, j’ai décidé de publier une (...)

10 novembre Site en panne...

Peut-être est-ce passé inaperçu auprès de quelques-uns mais le site Internet n’était pas accessible vendredi matin. Nous n’y étions pour rien. Il (...)

Site servant aussi de test à la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (donc expérimental).