Lorand
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
Jonas Salk : Notre plus grande responsabilité est d'être de bons ancêtres.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > TIC > Buttercup : traduction de la page Privacy Police [EN]

Buttercup : traduction de la page Privacy Police [EN]

Mots clés : geek

samedi 1er juillet 2017, par Roland


J’utilise Buttercup (depuis 8 jours ! Mais cet outil vient de sortir)

Téléchargement

 Qu’est ce que Buttercup

Buttercup est un gestionnaire de mot de passe et d’identification, composé de plusieurs applications et services. Les informations sécurisées (mots de passe et autres détails de connexion enregistrés) sont cryptées et stockées dans des fichiers d’archives. Ces fichiers d’archives sont utilisés par les différentes applications logicielles fournies par Buttercup. Les archives peuvent être synchronisées entre plusieurs appareils en utilisant soit un service d’hébergement exploité par l’utilisateur, soit un compte hébergé My Buttercup.

 Cryptage et sécurité des archives

Les archives sont cryptées en utilisant des méthodes de cryptage modernes extrêmement fortes en utilisant un mot de passe fourni par l’utilisateur. Les fichiers sont chiffrés sur l’appareil de l’utilisateur avant d’être synchronisés en utilisant l’un des services mentionnés précédemment. Les archives ne peuvent être décryptées qu’en utilisant le mot de passe secret de l’utilisateur. Il n’y a aucun moyen de contourner le cryptage ou d’ouvrir l’archive sans le mot de passe d’origine. L’utilisateur est responsable de son choix de mot de passe en termes de force.

 Quelles données sont fournies et utilisées par Buttercup

Buttercup utilise uniquement les informations minimales nécessaires pour fonctionner de manière conviviale. Aucune donnée n’est partagée avec d’autres parties et aucune analyse n’est enregistrée pendant le fonctionnement de tout produit final produit par Buttercup.

 Utilisation de la synchronisation des tiers

Lorsque vous utilisez une méthode de synchronisation en dehors de My Buttercup, aucune information spécifique à l’utilisateur n’est requise ou stockée. Toutes les données saisies par l’utilisateur dans l’une des applications Buttercup sont conservées dans cette application et ne sont pas transférées depuis le périphérique de l’utilisateur. Les contenus dans les archives de l’utilisateur sont toujours cryptés à l’aide de leur mot de passe secret avant d’être stockés dans un service de synchronisation choisi par l’utilisateur.

 Utilisation des comptes My Buttercup et de la synchronisation

Lors de l’utilisation de l’alternative hébergée, My Buttercup ne stocke que l’adresse électronique de l’utilisateur et son mot de passe sécurisé (SHA-256). Toutes les autres informations sont facultatives et ne sont pas spécifiques à l’utilisateur. Les archives stockées dans le service My Buttercup sont déjà chiffrées avant qu’elles ne rejoignent les serveurs My Buttercup et ne soient accessibles par personne autre que l’utilisateur (avec leur mot de passe).

 Usage des données de l’application Buttercup

 Application de bureau Buttercup

L’application de bureau permet aux utilisateurs de créer et d’utiliser des archives locales / distantes. Seul le mot de passe, le fichier clé ou les deux seront demandés à l’utilisateur. Ils sont utilisés pour crypter et décrypter leur fichier d’archive. L’utilisateur peut être invité à fournir les informations de son compte de synchronisation pour stocker l’archive et cette information est stockée localement sous forme cryptée. L’archive elle-même peut être synchronisée à l’aide d’un service de synchronisation de fichiers (comme Dropbox / ownCloud, etc.) du choix de l’utilisateur en utilisant son propre compte. L’archive qui est écrite dans le service de synchronisation est déjà cryptée avant l’envoi.

Aucune donnée non cryptée n’est écrite dans l’archive. Aucune information utilisateur n’est écrite dans l’archive en plus des informations d’identification qu’elles choisissent de stocker dans l’archive. Aucune analyse n’est enregistrée pendant le fonctionnement de l’application.

 Extension du navigateur Buttercup

L’extension du navigateur permet aux utilisateurs de créer et d’utiliser des archives distantes. Seul le mot de passe principal et le nom de l’archive sont demandés par l’utilisateur lors de l’ajout d’une archive. L’utilisateur peut être demandé pour obtenir des informations sur la synchronisation en nuage pour les utiliser avec leur fournisseur de services de synchronisation de fichiers, et ces détails sont stockés localement sous forme cryptée.

Aucune donnée non cryptée n’est écrite dans l’archive. Aucune information utilisateur n’est écrite dans l’archive en plus des informations d’identification qu’elles choisissent de stocker dans l’archive. Aucune analyse n’est enregistrée pendant le fonctionnement de l’application.


Buttercup est fabriqué par Perry Mitchell & Sallar Kaboli à Helsinki, en Finlande.



 Télécharger buttercup sur 01net.com + présentation

http://www.01net.com/telecharger/wi...

Version : 0.17.0
Licence : Logiciel libre
Taille : 52 Mo
Configuration minimale : Windows XP/Vista/7/8/8.1/10
Date de sortie : 29/05/2017
Langue : Anglais

Buttercup est un puissant gestionnaire de mots de passe open source et basé sur Electron grâce auquel vous stockez vos mots de passe au sein d’un coffre-fort virtuel sécurisé par un mot de passe maître.

Une fois Buttercup lancé pour la première fois, vous êtes invité à spécifier le mot de passe maître qui vous permet de protéger l’ensemble de vos codes et identifiants. L’interface principale du programme se révèle intuitive, vous permettant de regrouper vos mots de passe dans des répertoires différents.

Tous les mots de passe stockés dans Buttercup sont chiffrés en AES-256. Pour chaque code renseigné, vous pouvez ajouter le nom d’utilisateur correspondant, associer un mot clé, ajouter des commentaires, etc.

Enfin, Buttercup dispose également d’un générateur de mots de passe capable de créer à la volée des codes complexes lorsque vous n’avez pas d’idée.

 L’avis de Korben

https://korben.info/buttercup-gesti...

Si vous cherchez un bon petit gestionnaire de mots de passe, qui ne soit pas 1password, Keepass, Dashlane ou Lastpass, je vous invite à jeter un oeil à ButterCup.

Encore en beta, ce gestionnaire de mot de passe a la particularité d’être sous licence libre et d’être dispo pour Windows, Mac et Linux. Basé sur NodeJS, Buttercup chiffre son contenu en AES-256 grâce au mot de passe maitre que vous lui donnez, une fois seulement après que ce mot de passe ait été salé et hashé avec la fonction de dérivation de clé PBKDF2.

Vos mots de passe sont ainsi conservés dans des archives chiffrées localement, mais aussi à distance lorsqu’elles sont sauvegardées sur Dropbox, ownCloud ou Nextcloud (ou autres fournisseurs de stockage supportant WebDAV).

De plus, si vous êtes plusieurs à utiliser la même base de mots de passe via Buttercup, celui-ci intègre un outil de résolution de conflits (merge) ainsi qu’une fonctionnalité d’importation d’une base de mot de passe existante sous 1Password, Lastpass ou Keepass.

Enfin, et je terminerai là dessus, Buttercup propose un module pour Firefox qui permet de remplir automatiquement les champs sur les formulaires de login de vos sites web préférés. Top !!

Il ne lui manque qu’une version Android / iOS pour être complet.

Posté par Korben le vendredi 2 juin 2017

 L’avis de SecoursRouge

https://secoursrouge.org/IT-Butterc...

10 juin 2017
IT : Buttercup, un gestionnaire de mots de passe chiffré, gratuit, open-source et beau

Un gestionnaire de mots de passe ne permet pas simplement de se souvenir de dizaines de mots de passe, il permet également d’en générer de nouveaux plus puissants sans avoir à se soucier de pouvoir s’en souvenir. Mais la majorité des gestionnaires de mots de passe est propriétaire (utilisant des technologiques fermées), payante, ou peu sécurisée. L’alternative la plus connue étant gratuite et open-source est Keepass, un logiciel à l’interface austère. De ce constat, deux développeurs finlandais ont créé Buttercup, un gestionnaire de mots de passe chiffré et open-source. Des clients existent déjà pour Windows, Mac et Linux et des applications pour iOS et Android sont en cours de développements. Il existe également des extensions pour Chrome et Firefox afin que les mots de passe soient automatiquement "tapés" au besoin. Le gestionnaire peut sauvegarder un conteneur de mots de passe localement sur un ordinateur ou le stocker dans le cloud. Le protocole WebDAV est supporté nativement ainsi que les services OwnCloud et Dropbox. Les développeurs sont très réactifs concernant la résolution des bugs. Buttercup est écrit en NodeJS.

Un logiciel à essayer ici.


Voir en ligne : la page originale

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières brèves
21 septembre Nouveau SPIP mais table vide

L’impossibilité de joindre des documents aux articles vient du fait que la table-dictionnaire des extensions de fichiers téléchargeables est vide. (...)

19 septembre Spip : impossible de joindre un document

Suite à un scratch irrécupérable d’un des sites que je gère sous Spip, j’ai réinstallé proprement Spip après avoir tout effacé. Mais voilà, il était (...)

4 septembre Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base...

Je n’ai toujours pas compris pourquoi la base de données d’un de mes sites a été corrompu le 3 août à 2h34 du matin. Toutes les publications du 17 (...)