Généalogie des MaLiBeLe
Collectionner les briques estampillées est un passe-temps qui prend beaucoup de temps et de place.
La citation du jour
(Dicton Irlandais) : Un étranger, c'est un ami que l'on a pas encore rencontré.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Presse Océan

Brickostampaphile... André Doceul collectionne les briques

20/04/2008

Mots clés : collectionneur , Brique

jeudi 18 mai 2017 , par Roland


Ancien maçon à Saint-Etienne-de-Montluc, André Doceul a toujours aimé les briques. Au point de devenir brickostampaphile, ou collectionneur de briques, mais pas n’importe lesquelles : elles doivent être estampillées du nom de l’usine qui les a fabriquées.


De prime abord, le petit musée d’André Doceul est un régal pour les yeux : il offre un joli et chaud camaïeu d’ocre, avec ça et là des briques presque blanches et d’autres presque noires : « C’est amusant d’ailleurs, les pièces les plus claires sont faites à partir d’argile noire et les plus sombres à partir d’une argile de couleur glaise » note le collectionneur documenté.

2000 briques du monde entier

Ce dernier a aménagé dans son ancien hangar de stockage une jolie pièce avec cheminée... et décorée de briques. André Doceul en a plus de 2000. Bien propres et alignées sagement par ordre de provenance : « On me ramène des briques du monde entier ! J’en attends quelques-unes de Nouvelle-Calédonie, j’en ai des hongroises aussi. Je choisis mes lieux de vacances en fonction des anciennes briqueteries ! »

Avec sa femme, le collectionneur écume donc depuis plusieurs années, les régions argileuses où les briqueteries sont nombreuses : « La Sologne en est riche tout comme l’Allier, la Loire, la Haute-Vienne, la Haute-Garonne. Le Nord compte bizarrement peu de briques estampillées. »

Trois ou quatre en France

Retraité depuis quatre ans, André Doceul se plaît aussi à présenter sa collection dans les salons spécialisés : « Ma collection intrigue et beaucoup m’amènent toujours de nouveaux spécimens. J’ai même élargi ma collection aux presses pour estampiller et régulariser les briques. » André Doceul a peu de concurrents dans son domaine de prédilection, ils sont trois ou quatre comme lui, en France, à se passionner pour ce petit morceau d’argile cuite.

Une passion qui a conduit le collectionneur à mener des recherches historiques sur toutes les briqueteries du département. Sa monographie a été publiée à quelques exemplaires seulement et André Doceul cherche un éditeur...

Julie Charrier

Téléphone d’André Doceul : 02 40 86 83 61.


Voir en ligne : L’article original

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
12 janvier – Briqueterie Maupou à Saint-Aignan

Message reçu hier : "En faisant des recherches généalogiques, sur internet, concernant ma famille "MAUPOU" je suis tombé par hasard sur la photo de (...)

27 novembre 2017 – Retard...

Ouah... j’ai pris du retard. Au boulot pour rattraper ma négligence. Depuis quand abandonnerait-on un défi ? Ben oui, j’ai décidé de publier une (...)

Site servant aussi de test à la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (donc expérimental).