Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Ce n'est pas que j'ai peur de la mort. Je veux simplement ne pas être là quand elle arrivera.  (Woody Allen )
La réflexion du jour
Mentir est une étape naturelle chez l'enfant. Il apprend ainsi que la gestion des suites du mensonge devient très vite complexe et que ne pas mentir est beaucoup plus simple à gérer. Il apprend alors à se taire si la vérité l'embarrasse. Il semble que certains adultes n'ont jamais franchi cette étape Ils font presque tous de la politique !
Activités
bénévole - geek - cycliste (cyclotouriste) - généalogiste - photographe - collectionneur - écrivain - enseignant - Diverses informations
Les mots clés
Le monde de l’astronomie * le monde des associations * le monde agricole * le monde du langage * le monde de l’école * Le monde des sciences et de la vie
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Mon premier train

J’avais quinze ans. Grâce aux voyages scolaires, j’avais réussi à parcourir plus de cent kilomètres en allant à Perpignan. Avec la famille, nous avions dû allègrement franchir les cinquante kilomètres. Et je n’étais jamais monté dans un train ! Lorsque mes parents sous l’impulsion du directeur du collège (on ne disait pas principal à l’époque), décidèrent de me faire passer le concours de l’école normale d’instituteurs à Blois, je pénétrais dans un monde inconnu. Pour le premier voyage de quatre cents kilomètres, mon oncle qui travaillait à la SNCF m’accompagnait et m’expliqua tout ce qu’il crut bon pour que je puisse voyager dans les meilleures conditions possibles.

J’ai aimé prendre le train et j’aime toujours ! Pourtant, ce premier voyage eut lieu au début juin 1968, dans une époque troublée par les grèves et les manifestations. Je ne m’en suis pas vraiment rendu compte. En fait, c’était comme un voyage initiatique : j’entrais dans le monde de l’indépendance, dans le monde des adultes. D’un seul coup, j’étais souvent seul.

Bizarre : je ne regrette rien et j’ai plutôt de bons souvenirs autant de mes galères que de mes joies de l’époque.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.