Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
Henri de Montherlant : Le puissant commande. L'opinion gouverne.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
- Orne (81)
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Généalogie MaLiBeLe > Un article de blog long (très long)...

Un article de blog long (très long)...

Mots clés : Ecriture

mardi 21 mars 2017, par Roland


Problématique posé par Clément Bècle : Pour un article de blog long (très long), vaut-il mieux couper l’article en plusieurs pages ou écrire plusieurs articles différents ?

  • 1 article de n pages ?
  • n articles différents ?

Question (sondage) posée par genbecle (Clément Bècle : site web : http://www.genbecle.org) : https://www.facebook.com/genbecle/p... Voici ma réponse : longue ! Et nos échanges...

Poser la question ainsi c’est considérer qu’un article de blog n’est pas différent d’un chapitre d’un livre, qu’il est constitué d’un ensemble ordonné de pages, qu’il se lit linéairement en commençant par la première page et en terminant par la dernière, en espérant découvrir peu à peu le contenu qui se dévoile.

Or un blog est (devrait être) complétement différent. L’utilisation des liens hypertextes est déjà un cheminement différent mais aussi la possibilité de rédiger une page avec des onglets ou encore avec des paragraphes cachés qui vont apparaître lors du clic sur le titre (par exemple). Il existe d’autres possibilités d’enrichissement largement sous-utilisé (peut-être en raison des blogs à la structure toute faite). La lecture est quasi toujours au "format zapping" (désolé : invention perso) passant d’un point à un autre, choisie parce qu’on a déjà une idée de ce qu’on pourrait bien y trouver, zigzaguant d’avant en arrière, de saut de paragraphe en saut de page.... Pour être lu, il faut "annoncer la couleur dès le début" non pas le dénouement mais ce qui va en faire l’intérêt.

Tout ça pour dire, désolé : je ne peux pas répondre puisque ce n’est n’est ni l’un ni l’autre mais autre chose : liens hypertextes, onglets, textes cachés...

Un article de blog très long, ça n’existe donc pas, ça ne devrait donc pas exister. Le format traditionnel imposé par le papier va disparaître.

"Tiens, je viens de rédiger un article de blog !"


Je ne suis pas tout à fait d’accord.

Un article de blog au sens où je l’entends dans cette question est un article. Il contient donc une introduction pour décrire le contexte, et plusieurs paragraphes qui se lisent dans un certains ordre, ordre que j’ai choisi pour permettre une lecture intéressante et sensée.

Dans ce sens là, je rapprocherait plus volontiers les articles de blog (en tout cas du mien) de ceux d’un magazine. Les liens hypertextes permettent en effet de naviguer facilement entre plusieurs articles (même éventuellement à l’intérieur d’un seul via un sommaire).

Le texte caché est une astuce permettant de choisir le paragraphe que l’on va lire, et celui qu’on ne lira pas. Il permet également de charger une petite page au lieu d’un grand placard de texte. Mais en réalité, il ne change pas tellement la structure linéaire d’un texte, à mon avis.

Et je crois qu’un article de blog long existe, comme celui-ci par exemple. http://www.genbecle.org/etude-audience/


C’est peut-être là la différence. Je maintiens qu’un article de blog ne peut être que court. Je maintiens que les techniques d’écriture d’une page de blog devraient être différentes de celle d’un article de magazine parce que les techniques de lecture mises en œuvre sont différentes ou deviendront différentes. Un article de blog très long ne fait que témoigner d’une seule chose : le blog est en train de devenir un site web. Un blog témoigne d’une réaction à un instant, d’une remarque, d’une observation... et des quelques déductions incidentes.

Mais je reconnais bien volontiers que, devant la facilité à créer un blog avec les plateformes existantes, c’est le blog qui prédomine. Par contre, les auteurs passent leur blog tout doucement, sans s’en apercevoir à un autre statut : celui d’un site web. On y ajoute des références, des citations, des argumentaires, on y analyse, on décortique, on tricote des textes aussi.

Un blog est fait pour être lu vite, très vite. Un site est plus fouillé. genbecle.org n’est plus un blog : c’est un site web qui sert de référence, qu’on peut citer, qui a une ligne éditoriale (tiens j’en avais pas parler encore de ça !). Nous ne divergeons pas fondamentalement si ce n’est dans la définition d’un blog.


A propos d’un autre échange mais sur le même thème : l’audience des blogs de généalogie.


"La vie des articles d’un blog est triste. Quand quelques uns tirent leurs épingles du jeu, la plupart meurent dans l’indifférence générale. C’est très ingrat finalement être un article de blog. "

[...]

"C’est la faute à Google, c’est lui qui décide de tout, ou presque, sur internet. "

[...]

"c’est quand même malheureux. Alors qu’on pourrait penser que le temps est favorable à ce qu’un article soit lu."


C’est le propre des articles de blog : la fréquence devient très vite élevée (toute proportion gardée) et chute rapidement avec le temps. Un blog est une série d’articles classés anté-chronoliquement. Par définition, le temps "enterre" les articles qui apparaissent de moins en moins. Et ce n’est pas la seule "faute à Google" (on aura tout vu : voilà que je défends Google) : il y a même des plate-formes sur lesquelles les pages des blogs hébergés sont difficilement indexables et même quelquefois non indexables (blogs du monde sportif surtout).

Pour avoir une visibilité dans le temps, il faut passer au site web, avec lequel la notoriété peut toujours être améliorée et le référencement est alors possible parce que bas" sur une certaine stabilité des pages..


"Tu as raison : il y a des sujets pour lesquels le format blog est pertinent (réaction à l’actualité / description de nouveautés qui, par définition, ne sont nouvelles qu’au moment où on poste l’article) mais pour des articles plus fouillés, "intemporels" même s’ils sont le résultat d’une étude à un moment donné, le format site est probablement plus adapté. Difficile à évaluer sur l’instant je trouve. Mais il est clair que certains de mes "articles" devraient être transformés en "page" (au sens de wordpress, donc format blog => site)."



 Qu’est-ce qu’un blog ?

Ce n’est pas un site web. Les articles plutôt courts traitent tous d’un même sujet, la généalogie par exemple. Ils sont affichés dans l’ordre anté-chronologique. Il est généralement facile de commenter. Chaque page est appelée fréquemment posts. Un blog est donc plutôt un carnet de notes. Pour qu’il vive, il faut qu’il soit lu. Pour qu’il soit lu, il faut des lecteurs. Pour avoir des lecteurs, il doit être dynamique. Il est donc généralement convenu que la fréquence doit s’approcher d’une publication presque quotidienne pour un succès net.

 Références

Messages

  • Cher Roland,

    Voilà un commentaire long, trop long...

    J’ai beaucoup réfléchi à notre discussion, et à toutes celles que j’ai entamées autour de moi sur cette thématique. La longueur d’un article. Comment le découper. Comment les autres lisent mon blog. Ce que je dois faire pour être lu, ou plutôt mieux lu. Pas en quantité, en qualité.

    Pour résumer, il y a ceux qui considèrent que la longueur d’un article est importante, qu’il doit être court pour être lu facilement, simplement, en moins de trois minutes. La longueur d’une chanson, l’idéal pour la lecture d’un article.

    Ils ont de fait raison, moi-même je lis moins les enquêtes sur plusieurs pages de mediapart en leur préférant (en terme de quantité) les formats courts et très "découpés" de franceinfo.fr. Je ne suis d’ailleurs probablement pas le seul, j’imagine que le nombre de pages vues sur franceinfo est largement supérieur à celui de mediapart.

    Pourtant, je trouve les articles de mediapart meilleur (en terme de qualité).

    Moi je trouve que le format court est excellent pour être "lu", immédiatement, pour faire de l’audience, mais pas pour marquer les esprits. Enfin je crois. Je lis beaucoup d’articles de généalogie. Sur tous les blogs qui m’entourent. Ceux que je retiens, là, immédiatement, ce sont les articles de Jordi Navarro sur la législation, ceux de Brigitte sur l’ADN, ceux de Claire Roubey sur la cartographie, et le feuilleton de Marie Laplace sur la feuille cachée sous la poutre. Ils ne sont pas courts. Ils sont même plutôt longs et fouillés. Mais certains sont découpés.

    Ceux qui préfèrent les articles courts me conseillent de découper l’article en plusieurs articles plus petits. Voire d’écrire un feuilleton (comme Marie Laplace a fait pour sa feuille cachée sous une poutre). Cela convient pour certains types d’articles (les histoires, éventuellement développer plusieurs points différents d’une réflexion) mais pas pour présenter (à mon avis) les résultats d’une enquête ou d’un sondage.

    D’autres, comme toi, donnent des astuces pour faire un article long, mais en le formatant pour qu’il "apparaisse" plus court : paragraphes cachés, onglets, etc. Cela ne convient pas pour raconter une histoire (à mon sens) mais pourrait convenir pour présenter une enquête (aller directement aux résultats, ne voir que les figures, etc.).

    Au fond, il y a deux groupes de questions qu’on doit se poser :

    PREMIER GROUPE : articles : court ou long ?

    1) doit-on écrire des articles courts et faciles à lire ? C’est une question de goût. Ce n’est pas (toujours) ce que j’ai envie de faire même si ça m’arrive parfois. Dans ce cas, ce n’est pas ce que je veux faire. Les résultats d’une enquête nécessitent des images, du texte, des explications sur ce qu’on peut faire de ces résultats.

    2) dans l’hypothèse d’écrire un article long, dois-je le séparer en plusieurs articles ? Je pensais le faire initialement, puis j’ai renoncé parce que le format des résultats d’une étude est difficilement séparable en plusieurs articles. Éventuellement écrire des annexes et des articles différents pour énoncer des résultats différents (secondaires), j’y pense. Mais pas pour l’article principal.

    Du coup, oui, je vais faire un article long, mais avec des paragraphes cachés. Avec des légendes à afficher en plus, pas directement. Faire un article d’aspect "court" (pas un scroll infini) mais très complet.

    DEUXIÈME GROUPE : blog ou site ?

    Je suis fondamentalement en désaccord avec toi sur le format blog.
    Non, il ne sous-entend pas que les articles soient courts. Il sous-entend simplement qu’ils sont datés, et valable à un moment. Certes, comme un carnet de note. Mais pour autant, faut-il que les notes soient courtes ? Le blog de Maître Eolas est un blog, et les articles sont longs et de qualité. Mais ils sont datés dans le temps, répondent à une réflexion à un instant t. Il n’est pas illogique que le format retenu soit celui d’un blog.

    Le site est plus formel, moins personnalisé, et en effet les pages sont "hors du temps".

    Voilà pour moi la seule différence entre site et blog. Après réflexion.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières brèves
21 juin Et si je m’organisais un peu...

Lundi = lecture, mercredi = photo, vendredi = brique... Vu mon indiscipline et mon allergie à l’organisation, c’est intenable ! Mais, sait-on (...)

12 juin Spip 3.1.6

Installation faite sur chacun des sites dont j’ai la charge : lorand.org, nouan-rando.org, codep41-ffct.org, FFCT-Centre-Val de (...)

27 mai Protocole https

Désormais le site lorand.org est sous https (avec Let’s Encrypt). Pas de panique pour les liens, il y a une redirection automatique des anciennes (...)

Généalogie MaLiBeLe