Lorand
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
Ce n’est pas seulement l’émotion qui amène les larmes aux yeux, c’est aussi l’excès de sentimentalisme.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
- affichage
- Agenda_couleur
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Généalogie MaLiBeLe > Challenge AZ > ChallengeAZ-2016 : 26 mini-biographies de poilus (4ème participation) > F comme FABRE Jean Louis François

Des poilus lotois Morts Pour la France

F comme FABRE Jean Louis François

Mots clés : généalogie, Histoire et histoire, #1GM, #1J1P, #challengeAZ

mardi 7 juin 2016, par Roland


 Mini-biographie

 Résumé

FABRE Jean Louis François : né le 17-11-1894 à Gramat (46), classe 1914 pas 1913, matricule n° 781, unité : 9e régiment de hussards (9e RH), soldat de 2e classe, mort le 6829 à Savenay [hôpital américain base 8 (cf fiche matricule)], 44 - Loire-Atlantique (ex Loire-Inférieure) - France, décès retranscrit à Gramat, 46 - Lot, France.

 Texte

Jean Louis François FABRE est né le 17 novembre 1894 à Gramat dans le Lot. Il est le fils de Jean-Pierre Fabre et de Marie Vitrac. Au conseil de révision, il est employé de commerce à Paris, 130 rue Blomet.

Il a les cheveux châtains et les yeux marrons, le front haut, le nez rectiligne et un long visage. Il mesure un mètre soixante-huit.

  • Il s’engage volontairement le 13 janvier 1914 à la mairie du 1er arrondissement de Paris pour servir au 21ème régiment de chasseurs.
  • Dès son arrivée au corps, le 17 janvier 1914, il est chasseur de 2ème classe.
  • Le 7 novembre 1914, il passe au 9ème régiment de hussards.
  • Il est blessé le 13 juin 1918.
  • Le 9 juillet il est cité avec la mentin "Excellent cavalier, a eu son cheval tué et a été lui-même grièvement blessé en accomplissant son service de liaison dans un vioment bombardement le 13 juin 1918 (Blessé le 13 juin 1918 par éclat d’obus à la jambe et au bras droits..."
  • Il meurt le 11 septembre 1918 à la section française de l’hôpital américain base 8 à Savenes en Loire-inférieure des suites de ses blessures de guerre.

 Sources externes

 MDH

 Matricule (vue 502/854)

 Acte de naissance

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières brèves
2 mars URL raccourcie

Pour simplifier la saisie des URL raccourcies avec tinyurl.com, lorsque la page est affiché dans le navigateur, copier le code ci-dessous dans la (...)

24 décembre 2017 Plugin Mastodon

Découvert par hasard, le plugin Mastodon a été installé. J’ai ajouté la timeline dans la colonne de droite (juste avant celle de Twitter amené à (...)

23 décembre 2017 Installation du plugin pdfjs

Plugin installé et testé dans l’article Test : plugin pdfjs. Il permet d’afficher les fichiers pdf.

Généalogie MaLiBeLe
Site servant aussi de test à la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (donc expérimental).