Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
La vie est un rêve mais rêver n'est pas vivre.  (Constantin Huygens )
La réflexion du jour
Les associations sont basées sur deux piliers : leurs statuts et la tenue annuelle de leur assemblée générale. Pourquoi donc les responsables se prennent-ils si souvent pour de simples petits patrons ?
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
villes et villages * challengeAZ * ARHFa * webtrees * ancètre * vieux métiers * Histoire et histoires * ">1J1P * 1GM * geneatheme * PoilusVerdun * Gallica * généalogie * 1Ancetre * Sources * gedcom * état civil * archives
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

 Mini-biographie

 Résumé

BACOU Alain Emmanuel Elie : né le 11-02-1879 à Larnagol (46), classe 1899, matricule n° 93, unité : 202e régiment d’infanterie (202e RI), soldat de 2e classe, mort le 6321 à Verdun [devant Thiaumont], 55 - Meuse - France, décès retranscrit à Larnagol, 46 - Lot, France.

 Texte

Alain Emmanuel Baccou est né le 11 février 1879 à Larnagol près de Cajarc dans le Lot. Il est le fils de Justin Baccou et de Marie-Adèle Delbos de Larnagol eux aussi. Alain Emmanuel est alors cultivateur au Penchot.

  • Le conseil de révision le déclare "Bon" pour le service. Il est affecté au 7ème régiment d’infanterie de Cahors où il y arrive le 15 septembre 1900.
  • Le 19 décembre 1903, il passe dans la Réserve de l’armée active.
  • Le 11 juin 1906, il habite Laranagol mais le 2 septembre 1906il est à Livinhac-le-Haut, le 14 juin 1908 à Mandailles, le 2 décembre 1908 à Fumel, le 22 août 1911 à Arcambal et enfin le 2 avril 1912 aux Quatre-Routes (une commune qui vient d’être créée).
  • Le 4 août 1914, il arrive au corps suite à l’ordre de mobilisation générale du 1er août 1914.
  • Le 11 août 1914 il est de nouveau aux armées.
  • Le 14 mars 1915, il passe au 47ème régiment d’infanterie. Le 16 octobre il est condamné à cinq ans de travaux forcés par le conseil de guerre de l 60ème division d’infanterie. Il bénéficie d’un sursiis à l’xécution de sa peine.
  • Le 18 octobre 1915, il est affecté au 202ème régiment d’infanterie.
  • Le 4 juillet 1916, il est déclaré disparu à Verdun sur "l’ouvrage de Thiaumont".
  • Son décès est constaté le 21 avril 1917 et il est inhumé côté nord de Froide Terre

 Sources

 MDH

 Matricule

 Acte de naissance


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
30 janvier 2019 – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier 2019 – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier 2019 – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)