Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Pourquoi rêverais-je de liberté si elle n'est pas le chemin de l'amour ? Puisque l'amour n'existe pas, j'accepte de me faire prisonnière de la vie.  (Shan Sa )
La réflexion du jour
Écrire c’est dire sans bruit et laisser aux autres la liberté d’entendre.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - collectionneur - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
Découvrir * généalogie * Un Ancetre * Raconter
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Des poilus lotois Morts Pour la France

B comme BACOU Alain Emmanuel Elie

Mots clés : généalogiste , Lot (46) , Histoire et histoires , 1J1P , 1GM , challengeAZ-2016P

jeudi 2 juin 2016 , par Roland


Mini-biographie

Résumé

BACOU Alain Emmanuel Elie : né le 11-02-1879 à Larnagol (46), classe 1899, matricule n° 93, unité : 202e régiment d’infanterie (202e RI), soldat de 2e classe, mort le 6321 à Verdun [devant Thiaumont], 55 - Meuse - France, décès retranscrit à Larnagol, 46 - Lot, France.

Texte

Alain Emmanuel Baccou est né le 11 février 1879 à Larnagol près de Cajarc dans le Lot. Il est le fils de Justin Baccou et de Marie-Adèle Delbos de Larnagol eux aussi. Alain Emmanuel est alors cultivateur au Penchot.

  • Le conseil de révision le déclare "Bon" pour le service. Il est affecté au 7ème régiment d’infanterie de Cahors où il y arrive le 15 septembre 1900.
  • Le 19 décembre 1903, il passe dans la Réserve de l’armée active.
  • Le 11 juin 1906, il habite Laranagol mais le 2 septembre 1906il est à Livinhac-le-Haut, le 14 juin 1908 à Mandailles, le 2 décembre 1908 à Fumel, le 22 août 1911 à Arcambal et enfin le 2 avril 1912 aux Quatre-Routes (une commune qui vient d’être créée).
  • Le 4 août 1914, il arrive au corps suite à l’ordre de mobilisation générale du 1er août 1914.
  • Le 11 août 1914 il est de nouveau aux armées.
  • Le 14 mars 1915, il passe au 47ème régiment d’infanterie. Le 16 octobre il est condamné à cinq ans de travaux forcés par le conseil de guerre de l 60ème division d’infanterie. Il bénéficie d’un sursiis à l’xécution de sa peine.
  • Le 18 octobre 1915, il est affecté au 202ème régiment d’infanterie.
  • Le 4 juillet 1916, il est déclaré disparu à Verdun sur "l’ouvrage de Thiaumont".
  • Son décès est constaté le 21 avril 1917 et il est inhumé côté nord de Froide Terre

Sources

MDH

Matricule

Acte de naissance


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Brèves
30 janvier 2019 – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier 2019 – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier 2019 – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)