Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
Marc Aurèle : Avoir la sérénité d'accepter ce que je ne peux pas faire, la force de réaliser ce que je peus faire, la sagesse pour discerner entre les deux.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
- Orne (81)
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Généalogie MaLiBeLe > Challenge AZ > ChallengeAZ-2013 : 1ère participation > Le #challengeAZ 2013 est terminé, vive le #challengeAZ 2014 ?

Le #challengeAZ 2013 est terminé, vive le #challengeAZ 2014 ?

Mots clés : généalogie, #challengeAZ

samedi 4 mai 2013, par Roland


 Avant

Je me suis inscrit et, comme beaucoup de participants, je me demandais bien ce que j’allais raconter dans ce challenge d’écriture sur le thème de la généalogie en 30 articles pendant 30 jours ! Surtout il me semblait impossible de publier à ce rythme très élevé.

Je gère un site personnel - lorand.org - depuis 2004 (mais j’ai créé mon premier site ne 1999) et j’y ai bien du mal à publier régulièrement (tenir un rythme) et même à publier bien souvent. Au tout début, mes activités professionnelles, militantisme pédagogique, innovations éducatives et responsabilités syndicales, n’avaient aucun mal à fournir à peu près deux fois par semaine, de quoi alimenter l’appétit de lectures numériques des visiteurs de mon site. C’est surtout depuis que je suis à la retraite que j’ai bien plus de mal à publier.

 La décision

Je venais de tester tumblr.com sur lequel, après plusieurs petites tentatives, j’ai créé le blog MaLiBeLe [1]. J’ai commencé en février et mars 2013 par y transférer les articles de mon site perso qui me semblaient correspondre au thème retenu : la généalogie. Mais dès que Sophie Boudarel a lancé son idée du challenge de A à Z, j’ai décidé de l’utiliser pour cela.

D’abord s’informer sur ce challenge : qu’est-ce que c’est ? comment s’y prendre ? que publier ? … J’ai tout résumé dans un article publié la veille du 1er avril : Pourquoi entreprendre une chronique de A à Z ? Mais j’ai un peu triché parce que c’est peut-être l’un des derniers articles que j’ai publié ! En effet, lorsque je m’engage dans une action, je la fais toujours … à fond. pas de demi-mesure. Et l’inquiétude a surgi : comment tenir alors que je serai absent quelques jours et que j’aurais les petits-enfants à garder ? Stress. Angoisse. Mais de panique : je stresse souvent et j’angoisse toujours ; j’ai donc appris à gérer un tant soit peu cet état qui est, somme toute, un sacré moteur pour toute action.
La procédure

En cherchant le fonctionnement de tumblr.fr, j’ai découvert qu’il était possible de programmer la publication d’articles.

Dans les paramètres, j’ai aussi découvert qu’il était possible d’activer une publication automatique sur mon compte Twitter ou sur mon compte Facebook. Comme mon compte Twitter alimente automatiquement mon compte Facebook, j’ai choisi le premier. Mais cela impliquait que le message devait contenir l’expression #challengeAZ… Et comme c’est le titre qui est publié…

Et en me documentant sue le challenge de A à Z, (en lisant les recommandations de Sophie et en suivant les liens qu’elle proposait), j’ai commencé par rédiger un tableau.

Puis je me suis mis à écrire le premier article. C’était au début du mois de mars ! L’inquiétude m’incitait à prendre de l’avance.

Mais les idées pour d’autres articles surgissaient dans ma tête tout en rédigeant. Pour m’organiser, j’ai créé, tous les articles vides : seulement le titre et un mot clé #challengeAZ. Expression reprise aussi dans le titre. Le mot est celui qui me lançait sur le thème mais le thème de l’article pouvait être différent. J’ai donc rajouter systématiquement un sous-titre qui était une expression résumant beaucoup mieux mon propos.

Contrairement à ce que je peux lire dans les différents bilans de beaucoup d’autres participants, ce ne sont pas les lettres finales ou le K qui m’ont posé des problèmes mais plus prosaïquement des lettres plus ordinaires. Comme le B par exemple : je n’ai jamais pensé à mon nom et j’ai mis quelques temps à penser au hameau de mon enfance.

Et… à la fin mars tous mes articles étaient prêts. J’ai même systématiquement rajouté une image pour illustrer un peu l’article. J’ai relu pour corriger quelques erreurs, quelques coquilles, quelques fautes … mais il en reste encore ! (Je continue donc à corriger quand je le peux, quand je vois ou je trouve).

Mais que vais-je donc faire alors pendant le challenge ?

 Pendant

Tous mes articles sont parus : voir Mon challenge de A à Z

J’ai lu les autres articles puisque mes articles se publiaient automatiquement tous les matins à 10h00. Je me suis offert le luxe d’en faire un supplémentaire pour chacun des quatre dimanches. J’ai choisi les quatre premiers chiffres : 1 comme…

Au début, je “scouppais” tout ce que je lisais. Mais très vite, j’ai compris que j’allais saouler mes lecteurs du scoopit mais aussi mes followers de Twitter et mes abonnés de facebook (tout est automatiquement lié). J’ai donc arrêté. Comme @Plime m’avait gentiment forcé la main pour faire équipe sue la perle généalogie du pearltrees, je me suis mis à aider au suivi. Très vite, je me suis rendu compte qu’on me laissait publier… mais ça, c’est une autre histoire.

Très vite, je me suis heurté à la diversité des supports utilisés. Pas facile de s’y retrouver et de trouver les articles. Les outils proposés par Sophie aidaient bien un petit peu. Je me suis donc constitué une feuille de calcul (tableur) dans laquelle j’ai enregistré tous ce que je lisais. Du coup, je pouvais mettre des calculs automatiques pour connaître le nombre d’articles publiés chaque jour et le nombre total d’articles. Bien sûr n’était pris en compte que les articles que je lisais. En fin de journée, je faisais un petit tour des sites dont la case du jour était resté vierge. J’ai même ajouté le nombre d’article par blog et, pour moi, 41 bloggueurs sont allés jusqu’au bout de leur challenge.

Je me suis heurté aussi au fonctionnement individuel qui faisait qu’on publiait de Z à A, histoire de ne pas faire comme tout le monde, qu’on ne publiait pas dans l’ordre alphabétique strict, qu’on ne publiait pas certains jours, qu’on prenait du retard qu’on le rattrapait, qu’on prenait le train en marche, qu’on sautait des jours… Mais la feuille de calcul avec quelques macros de tri automatique me permettait de suivre. Ouf.

Et puis, il y a eu ces jours sans Internet. En soi, il ne m’ont pas posé problème. Mais c’est le retour qui m’a amené à lire une grande quantité de pages.

 Après

Mais voilà : je sais …

  • J’ai beaucoup appris en lisant les autres sur la généalogie mais aussi sur d’autres sujets, d’autres thèmes, …
  • J’ai lu 1361 articles sans compter les bilans que chacun écrit de son côté. (Peut-être faudrait-il que je retire les miens de ce compte…)
  • J’ai suivi 54 blogs (ou comptes Facebook ou Twitter) et découvert 51 auteurs. (Là, je devrais retirer mon blog et me retirer du nombre des auteurs).
  • J’ai à peu près géré les 27 perles et j’ai même créé des pages sur mon site perso pour y accéder plus rapidement (surtout pour ceux qui ne maîtrisent pas la puissance de Pearltrees).
  • J’ai un peu (beaucoup) négligé mes recherches généalogiques. Peut-être que cette cassure sera salutaire… qui sait ?
  • J’ai eu beaucoup de nouveaux abonnés ou de nouveaux “followers”.
  • J’ai découvert le fonctionnement de Pearltrees ainsi que le fonctionnement de tumblr.fr.
  • Je sais maintenant ce qu’est la viduité ou sérendipité par exemples.
  • Je suis rassuré sur mes compétences en généalogie qui ne sont pas si mauvaises que ça même si je n’ai toujours pas mis les pieds dans une salle d’archives (toutes mes excuses les archivistes),
  • J’ai encore plein de trucs, d’astuces, de moyens, d’outils à découvrir, explorer, utiliser…
  • Je ne suis pas tous seul à avoir des problèmes avec la lecture des actes manuscrits ou avec les “pères inconnus” (quand ce ne sont pas des enfants sans parents), mais aussi avec ces déplacements soudains un peu loin des bases habituelles.
  • J’ai eu la confirmation que malgré les mathématiques, je fais très vraisemblablement partie des quelques individus qui n’ont pas du tout de sang bleu dans les veines (je ne descends vraisemblablement donc pas de Charlemagne). Enfin , j’ai quelque chose de différent…
  • Je me demande si je suis capable de recommencer ! En tout cas, pas pour l’instant.

 Et maintenant…

 La vie reprend son cours normal…

  • J’ai repris mes recherches généalogiques.
  • Je poursuis mes relevés systématiques.
  • J’ai mis à jour le site de mes recherches généalogiques
  • Je vais continuer à lire les blogs des participants
  • Je vais de nouveau scoopé [2] ce que je découvre, j’apprends, je vois mais aussi mes étonnements, mes interrogations, mes problèmes…

[1Le blog est en cours d’abandon pour cause de fonctionnalités limitées, pour limiter mon éparpillement, à cause de la publicité qui arrive...

[2Activité abandonné en raison des contraintes imposées (je n’ai pas les moyens de financer).

Dernières brèves
21 juin Et si je m’organisais un peu...

Lundi = lecture, mercredi = photo, vendredi = brique... Vu mon indiscipline et mon allergie à l’organisation, c’est intenable ! Mais, sait-on (...)

12 juin Spip 3.1.6

Installation faite sur chacun des sites dont j’ai la charge : lorand.org, nouan-rando.org, codep41-ffct.org, FFCT-Centre-Val de (...)

27 mai Protocole https

Désormais le site lorand.org est sous https (avec Let’s Encrypt). Pas de panique pour les liens, il y a une redirection automatique des anciennes (...)

Généalogie MaLiBeLe