Lorand
Apprendre, comprendre et transmettre pour exister. (Descartes)
La citation du jour
La voiture est une arme bien plus meurtrière qu’un fusil : peut-être est-ce parce que le permis de s’en servir ne précise pas qu’elle peut tuer. (rb)
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
- affichage
- Agenda_couleur
- Cyclotourisme
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Généalogie > Challenge AZ > ChallengeAZ-2013 : 1ère participation > H comme Henri

H comme Henri

Même patronyme sans lien de consanguinité connu

Mots clés : généalogie, Lot (46), #challengeAZ

mardi 9 avril 2013, par Roland


Un prénom somme toute bien ordinaire mais quand Henri Lasfargues de Gramat accepta d’épouser Marie Lasfargues de Rocamadour, il ne savait pas qu’un jour, une de ses filles deviendrait ma mère comme il ne savait pas que j’existerais et aurais la curieuse idée de m’intéresser à la vie et l’histoire de mes ancêtres. Par contre je ne sais pas s’il est le père de Rachel… Et oui, un doute plane toujours sur le père biologique de ma tante la plus âgée.

Je me souviens de lui mais c’est aussi la plus ancienne disparition qui reste accrochée à ma mémoire. Mes souvenirs me le montrent assis dans un fauteuil dans le cantou, la traditionnelle cheminée des anciennes maisons quercynoises. Je l’aimais bien mais je me demande toujours si ce n’était pas à cause des crèmes délicieuses qu’il mangeait et auxquelles il me faisait goûter. Il en était réduit à cette forme d’aliments en raison de son cancer de la gorge sans doute contracté pour avoir fumé les “brezüns” (c’est un mot occitan ici “écrit à la française” et désignant les déchets du foin dans le fenil) en place du tabac pendant la dernière guerre ou parce que son vice l’avait amener à cultiver quelques pieds de cette plante ; plantes qu’il faisait sécher dans la cheminée et qu’il hachait menu avec son couteau au manche de corne usée par le temps et les usages.

Maria, quant à elle, était une femme au caractère bien trempé. Sa mère ne voulait pas qu’elle épouse un Lasfargues : “le même nom pensez donc ! Qu’en diront les gens ? [1] Mais mon arrière-grand-mère fut bien contrainte d’accepter puisque ma grand-mère avait déjà accouchée. Elle avait tout de même le temps de la rosser avec une grosse trique pendant sa grossesse ! Mais ma tante, la sœur ainée de ma mère, était née et il fallait bien faire avec. Elle n’avait pas de séquelles, se maria plusieurs fois et mourut il y a une dizaine d’années à plus de 80 ans. Elle avait eu un doute sur son père “officiel” parce que, dans ses vieux papiers, j’ai retrouvé un acte notarié qui la déclarait bien fille de Henri et de Maria : elle l’avait fait établir au règlement de la succession de ses parents.


[1Enfin, ca, c’est l’histoire familiale qui raconte. Mais peut-être s’est-elle trouvée enceinte trop tôt ! Il a fallu trouver une solution : réparation ou palliatif à une disparition ? Le saurons-nous un jour ?

Dernières brèves
14 août Quand deux généalogistes se rencontrent...

Bonjour , vieille branche.
Entre nous, pas de complexes, seulement quelques implexes.
Mais, quand même, faisons attention à nos actes.
Rencontré (...)

4 juillet Le libre est davantage sécuritaire !

Entendu aujourd’hui, sur France Info (radio) : "l’administration ... (?) choisit des logiciels libres parce qu’il y a davantage de sécurité et qu’on (...)

2 mars URL raccourcie

Pour simplifier la saisie des URL raccourcies avec tinyurl.com, lorsque la page est affiché dans le navigateur, copier le code ci-dessous dans la (...)

Généalogie
Site servant aussi de test à la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (donc expérimental).