Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Qui n'est pas en train de naître est en train de mourir.  (Bob Dylan )
La réflexion du jour
Si la maladie empêche mon corps de pratiquer presque toute activité physique, elle a heureusement laissé mes facultés intellectuelles intactes.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
villes et villages * challengeAZ * ARHFa * webtrees * ancêtre * vieux métiers * Histoire et histoires * ">1J1P * 1GM * geneatheme * PoilusVerdun * Gallica * généalogie * 1Ancetre * Sources * gedcom * état civil * archives
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

Quelques idées d’articles...

Mots clés : généalogiste , geneatheme

jeudi 7 janvier 2016 , par Roland


La réalisation de cette liste de pistes m’est venue suite àl’erreur 501 du site de Sophie Boudarel : la Gazette des ancêtres quand on tente d’afficher son article "GeneaThemes 2016, c’est parti !" (tout au moins au moment où j’écris ces lignes et publie cet article).

Ecrit rapidement, cette liste part des articles publiés dans le cadre de l’animation "geneatheme" initié par Sophie Boudarel : àvoir sur tweeter

  • Afficher un coup de cÅ“ur pour un document (J’aime...)
  • Cheminer dans sa généalogie (ou partir sur le chemin de compostelle... ou d’Amérique)
  • Chronique d’un lieu pour le 100/200/300/400ème anniversaire (L’idée vient de la lecture de Feuilles d’ardoises : Il y a 400 ans àJuvardeil…
  • Créer un blog de généalogie (le saint-graal des geneanautes)
  • Débloquer une situation inextricable (les buissons d’épines ne restent pas toujours impénétrables)
  • Découvrir son ancêtre pendu et son ancêtre roi (et, donc, vérifier si le diction est vrai)
  • Découvrir un document pour éclairer sa généalogie (la lanterne ne suffit pas)
  • Découvrir un métier disparu (possibilité de le ressusciter mais pas certain du tout qu’on puisse en vivre)
  • Découvrir un objet ancien et inconnu ou méconnu (pas du tournevis de grand-père mais plutôt du "recaladu [1]" par exemple)
  • Découvrir une archive insolite (sortir de l’ordinaire sans sortir de la généalogie)
  • Définir le vocabulaire généalogique (je sais Murmures d’ancêtres a déjàtout fait)
  • Donner envie aux autres de se lancer dans la généalogie (Plus on est de fous plus on rit... et c’est plus facile de se fondre dans la masse)
  • Enrichir l’histoire d’un ancêtre (ni lui ni vous ne deviendrez riche probablement mais, sait-on jamais...?)
  • Entrer dans une recherche généalogique (Il est inutile d’envisager d’en sortir personne n’y est encore arrivé définitivement)
  • Entrer en généalogie ou commencer ses recherches (ne pas confondre avec entrer en religion. Quoique...)
  • Établir un bilan d’étape- mensuel, annuel... - de ses recherches en généalogie (Ça peut être utile contrairement àce que pensent certains)
  • Expliquer ce qu’était ce métier très inattendu (Je ne peux pas vous dire lequel puisqu’il est inattendu ! Mais ne le ratez pas, il n’est même pas insolite.)
  • Explorer les archives (Indiana Jones n’a qu’àbien se tenir)
  • Explorer l’histoire du village ou de la ville d’un ancêtre (il en reste toujours quelque chose quelque part..>.)
  • Faire le point sur sa participation àune indexation (histoire d’être un peu utile àquelque chose quand même...)
  • Faire le point sur un ancêtre (Pas trop de focale au début et une profondeur de champ adaptée sont les bienvenues)
  • Faire l’histoire d’une maison ou de tout autre bâtiment (Il/elle a peut-être disparu mais l’imagination peut ici beaucoup aider. Et les généalogistes n’en manque pas, de l’imagination...)
  • Faire une liste de thèmes généalogiques pour aider àécrire sur son blog (Et oui, moi je l’ai fait et vous êtes en train de lire cet article !)
  • Faire sauter une épine généalogique ou un nÅ“ud inextricable (C’est plus facile que le buisson dont on parle plus haut)
  • Illustrer sa généalogie avec une photo (Facile ? Que non, il n’y a pas si longtemps que ça que la photo existe...)
  • Imaginer vos descendants qui découvre un ancêtre : vous ! (Imagination me voilà... Les écrivains n’ont qu’àbien se tenir et tenir compagnie àIndiana Jones)
  • Inventer un mot en rapport avec la généalogie (trop tard pour généanaute, généagone, généablogueur...)
  • Mêler l’Histoire et les histoires familiales (comme la plupart de nos ancêtres étaient des "invisibles"... ça ne va pas être si facile que ça)
  • Présenter des records en généalogie : nombre, âge, distance... (Il faut faire un peu de sport pour entretenir sa santé)
  • Présenter une astuce généalogique bien utile (Attention, les grands, les vieux et les pros ont déjàpublié ! Alors, passer après eux, ça ne va pas être du gâteau !)
  • Raconter ce qu’un ancêtre aurait pu aimer vous dire sur lui et son époque (Un ancêtre généalogiste par exemple ? )
  • Raconter comment prendre plaisir àfaire de la généalogie (Vous devriez savoir faire puisque vous avez réussi àlire jusqu’ici.)
  • Raconter le quotidien d’un métier d’autrefois (N’oubliez pas, pas de téléphone, pas d’électricité, pas de voiture...)
  • Raconter l’histoire d’un document (L’histoire on vous dit, pas le document !)
  • Raconter sa passion pour la généalogie (Comment ça ? vous ne savez pas !)
  • Raconter un ancêtre dans la première Guerre Mondiale (En cette période du centenaire de la GM, on ne peut mieux tomber)
  • Raconter un ancêtre dans la seconde Guerre Mondiale (C’est la suite mais il est possible de rencontrer encore des personnes l’ayant vécu. N’attendez pas trop quand même...)
  • Raconter un évènement d’autrefois (Un mariage, un enterrement, un baptême, le "dénoissillage au cantou [2]", le banquet du battage...)
  • Raconter un évènement ou une situation insolite rencontrée en généalogie (Pas facile àtrouver mais plus facile àimaginer)
  • Raconter une guerre en suivant un ancêtre (Certains vont se découvrir des talents d’écrivains, c’est sà»r)
  • Rédiger la biographie d’un ancêtre (Un peu de respect et donc de sérieux de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal dans les temps qui courent)
  • S’entraider en généalogie (Vous croyez vraiment que vous pouvez tout faire tout seul ?)
  • S’organiser pour faire de la généalogie (Ça, c’est pour faire plaisir àla "papesse" des généablogueurs, Mais bien sà»r, il s’agit de Sophie...)
  • Suivre une famille ou un ancêtre àtravers les recensements (Il me semble que j’ai lu ça dans les geneathèmes de Sophie avant que l’erreur me les rendent inaccessibles... Comme ça m’a bien plu...)
  • Tenter de résoudre une épine généalogique (Leïmotiv... seulement pour les débutants, les anciens en ont plein leurs poches)
  • Transmettre le virus de la généalogie àdes enfants (maladie intellectuellement transmissible mais sans danger àce qu’il paraît)

Promis, si je rencontre d’autres idées, je les ajoute.

Ajout du 20/01/2016


[1Le "recaladu" était un outil permettant d’éplucher les châtaignes àla fin de la cuisson dans le Haut Quercy.

[2"Cantou" = le coin du feu. "Dénoisillage" : extraire les cerneaux de noix de leur coque.

Brèves
30 janvier 2019 – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier 2019 – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier 2019 – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)