Généalogie des MaLiBeLe
Les ancêtres ont fait ce que nous sommes. Mieux les connaître, c'est donc mieux nous connaître.
La citation du jour
Jaroslaw Iwaszkiewicz : C'est une lourde faute que de ne pas apercevoir son propre bonheur.
Activités
geek - cycliste - généalogiste - Savoir - lecteur - collectionneur - Philosophe - citoyen - marcheur - scripteur - Photographe - instituteur - enseignant en sciences - enseignant formateur - journaliste local - bénévole
Les mots clés
villes et villages * challengeAZ * ARHFa * webtrees * ancêtre * vieux métiers * Histoire et histoires * ">1J1P * 1GM * geneatheme * PoilusVerdun * Gallica * généalogie * 1Ancetre * Sources * gedcom * état civil * archives
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

R comme Registre matricule

Mots clés : généalogiste , enquêter , challengeAZ-2014

samedi 21 juin 2014 , par Roland


Depuis le temps que j’en entends parler, je suis allé faire un tour dans les archives des registres matricule. Et ce fut une bonne surprise… ! Merci au challengeAZ et à son instigatrice (Sophie Boudarel) pour m’avoir indirectement amené à ces documents.

Je ne savais même pas à quoi cela pouvait ressembler. J’ai commencé par mes grands-pères qui sont tous les deux originaires du Lot. Les archives en ligne offrent maintenant l’accès à ces documents. Mais comment ça marche ? Après quelques tâtonnements, voici ce que j’ai trouvé :

  • Rechercher de quel regroupement dépend leur lieu de naissance. Pour le Lot, il n’y en a qu’un ! Cahors. C’est plus facile.
  • Ouvrir l’index des registres matricules pour l’année concernée. L’année est facile à trouver puisque c’est l’année de naissance à laquelle il faut ajouter 20 : ce sont les fameuses classes avec ses conscrits (encore un souvenir d’enfance, tiens…). A ma première visite, il y a quelques mois, j’avais ouvert ce document et j’avais trouvé qu’il n’y avait aucun renseignement contrairement à ce que je lisais ici ou là. En fait, il n’y en a que deux mais ils sont très utile : le numéro affecté au militaire et le numéro de registre dans lequel se trouve sa fiche.
  • Ouvrir le bon registre et recherche la page concernée grâce au n°.
  • Et là… miracle, il y a plein de renseignements : ses parents, sa description physique (tiens, mon grand-père Henri était châtain alors qu’on m’avait toujours dit qu’il était brun), ses affectations et ses adresses successives, ce qu’il est devenu, son parcours militaire…

Mes deux grands-pères ont donc “fait la grande guerre” ! Ils n’en parlaient jamais et personne ne m’en a jamais parlé ! Isaïe, mon grand-père paternel a été blessé par balle au bras et il est resté paralysé de ce membre quelque temps. Cela lui a valu d’être renvoyé chez lui. J’ai bien connu mes deux grands-pères et je ne savais même pas ça !

Mais pourquoi, dans ma famille, ne parle-t-on jamais des guerres ? Mon père a participé à la deuxième guerre mondiale. Il a été raflé, envoyé au STO, séjourné à Studgart, travaillé sur les avions avant d’être facteur… Mais lui non plus n’en parlait jamais ! Tout comme, j’ai découvert que mes deux grands-pères avaient participé eux aussi à cette 2è guerre mondiale dans la Résistance mais tout aussi discrètement.

Un autre article parle du même sujet : Généalogie Sandra Cossevin : R comme registre matricule . Je voulais laisser un commentaire mais je n’ai pas pu.

Brèves
30 janvier – Webtrees 1.7.12

La version 1.7.12 est sortie le 08/12/2018. Téléchargement : webtrees-1.7.12.zip https://github.com/…/re…/downlo... (31.2 Mb). La prochaine version (...)

11 janvier – Une personne = au moins une source

Comme aucune personne n’est "inventée" en généalogie, la découverte de son existence provient toujours d’une information. Cette information est une (...)

10 janvier – Validité des sources

niveau 1 = très fiable : état civil, BMS, actes notariés niveau 2 = à recouper : 2-1 : informations reçues par courriel 2-2 : web-sites (les relevés (...)

Site servant aussi de test à la mise en œuvre de certaines fonctionnalités (donc expérimental).