Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
Marc Aurèle : Avoir la sérénité d'accepter ce que je ne peux pas faire, la force de réaliser ce que je peus faire, la sagesse pour discerner entre les deux.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

https://www.lorand.org

Accueil > Généalogie MaLiBeLe > Challenge AZ > ChallengeAZ-2014 : 2ème participation > L comme logiciel de généalogie

L comme logiciel de généalogie

Mots clés : généalogie, Géné-réflexions, #challengeAZ

vendredi 13 juin 2014, par Roland


 Fonctionnalités indispensables, nécessaires, utiles, facultatives, inutiles, sans intérêt...

Ne croyez pas que je vais expliquer ici les différentes fonctionnalités des logiciels qui existent sur le marché : certains s’y sont attelés et ont fait beaucoup mieux que je saurai faire. Je ne vais aborder que les deux fonctionnalités principales que j’utilise : l’organisation des données généalogiques et la publication de l’arbre généalogique en résultant. Pour le reste, voyez ailleurs (et bien mieux).

 Organiser les données généalogiques

Les informations parviennent à un généalogiste de toutes parts avec un indice d’exactitude plus ou moins élevé mais toujours très variables. Pour ma part, elles me parviennent en feuilletant les actes officiels de la vie, les sites de partage, les arbres en ligne (que j’appelle web-arbre), les récits (oraux), les documents lus (et donc écrits souvent par des passionnés d’histoire ou de géographie), ... Il faut ensuite les trier les organiser, les vérifier, les recouper, les inclure ou les rejeter... C’est là qu’un logiciel de généalogie est très utile. Stocker les données est une gageure (gageure dont je reparlerai sans doute dans un autre article). Les prendre en compte n’est guère plus facile et j’admire toujours les anciens généalogistes qui n’avaient pas le formidable outil que les technologies modernes mettent à notre disposition et que des passionnés alimentent en nous fournissant des logiciels de généalogie. Chacun d’eux correspond à une logique, à une approche, à une destination des données ainsi collectées et organisées. Je ne parle pas ici des collectionneurs d’individus qui ne visent qu’à battre un record parce que je ne suis pas du tout compétiteur.

 Publier les données généalogiques organisées

C’est bien beau de collecter des données généalogiques et des les organiser mais tous les généalogistes ont un but : améliorer leur connaissance sur l’histoire, connaître le passé de leurs ancêtres pour mieux comprendre qui ils sont, découvrir la vie d’autrefois pour mieux apprécier celle d’aujourd’hui et imaginer celle de demain, simplement pour savoir qui ils sont par ceux qui leur ont permis d’être ici aujourd’hui...

Tout généalogiste a donc, à un moment ou à un autre, envie de faire connaître son travail, de partager à son tour après avoir beaucoup emprunté, de débloquer une branche, de découvrir de nouveaux cousins (voir la mode des cousinades), de transmettre son travail... Le logiciel de généalogie intégré à Internet est alors un outil formidable qui laisse encore plus pantois tous les généalogistes devant les arbres généalogiques réalisés manuellement et graphiquement : de vrais œuvres d’art !

 Vrai fausse conclusion

"Nos ancêtres ne nous appartiennent pas, c’est nous qui leur appartenons." C’est une phrase que j’ai créée lors d’un échange via les réseaux sociaux pour simplement signifier que je mets mes données librement à disposition pour quelque usage non commercial que ce soit, en passant outre les quelques pilleurs qui ne visent qu’un exploit qui ne sera que fictif quoiqu’ils en disent.

Note complémentaire : Nos ancêtres nous appartiennent-ils ? s’interroge Aide-Généalogie à la fin du mois de mai (cet article était déjà écrit alors, j’ajoute le lien pour que vous puissiez aller voir sa réponse à laquelle j’adhère.

 Note bipolaire

- Bon, j’ai déjà rédigé un article qui ressemble beaucoup à celui-là !
- Alors, inutile d’en faire la remarque puisque nous le savons déjà.
- C’est pour ceux qui ne s’en seraient pas aperçu...
-  Ben, ils n’ont plus qu’à relire tous les articles : ils finiront bien par trouver.
- Et ça fera quelques visiteurs de plus, histoire de gonfler un peu les stats.
- Malin ça. On fait une bonne équipe tous les deux, tu trouves pas ?

Dernières brèves
28 juillet Les petits enfants sont partis.

Les parents les ont récupérés et sont partis sur les routes de la métropole, vacances obligent. Ils occupaient une grande place dans notre vie depuis (...)

21 juin Et si je m’organisais un peu...

Lundi = lecture, mercredi = photo, vendredi = brique... Vu mon indiscipline et mon allergie à l’organisation, c’est intenable ! Mais, sait-on (...)

12 juin Spip 3.1.6

Installation faite sur chacun des sites dont j’ai la charge : lorand.org, nouan-rando.org, codep41-ffct.org, FFCT-Centre-Val de (...)

Généalogie MaLiBeLe