Lorand
Un petit site personnel tout simple pour essayer, partager et échanger.
La citation du jour
Partager sa vie n’est pas seulement partager ses joies : c’est aussi partager ses peines.
ACTIVITE
-  ?
- geek
- cyclotourisme
- généalogie
- lectures
- Collection
- bricolage
- citoyen
- marche
- Ecriture
- Photographie
Rubriques
Catégories
- ACTIVITE
- LOCALISATION
- Départements
- THEME
- ORGANISME
- PERSONNE & FAMILLE
- DOCUMENTATION
- EX-METIERS
Mots-clés
Lorand

Site personnel de Roland Bouat. Pour les curieux : Lorand est un anagramme de Roland.

http://www.lorand.org

Accueil > Généalogie MaLiBeLe > Challenge AZ : 5ème année > ChallengeAZ-2014 > E comme Echanges Electroniques

E comme Echanges Electroniques

Mots clés : #challengeAZ

vendredi 6 juin 2014, par Roland


Genèse d’une passion ou d’un simple passe-temps addictif comme tous les hobbys finissent par l’être ?

J’ai commencé ma généalogie en consultant les documents notariés que possèdent toujours ma mère mais aussi avec les livrets de famille. Très vite , je suis passé à l’utilisation de l’informatique. Mais ça, c’était quasiment incontournable pour le geek que j’étais et que je suis sans doute encore.

Tout de suite, j’ai voulu publier mes découvertes davantage par fierté de mes découvertes à mes débuts (même si au regard de ce que je sais maintenant et du chemin parcouru depuis, ces découvertes étaient bien modestes) que pour réellement partager. Et puis, très vite, j’ai découvert qu’ainsi, je pouvais consulter mes découvertes généalogiques d’où que je sois. Comme de plus, j’utilisais les données publiées ici ou là, c’est devenu un plaisir de rendre ce que j’ai reçu (mais ça, c’est la moindre des choses).

Et puis, est venu tout doucement l’incontournable geneanet.org. Ce site, ainsi que quelques autres surgissaient fréquemment comme résultat des recherches généalogiques avec les moteurs affectés sur la toile à cette tâche. Quasiment tous les autres étaient payant. J’en ai essayé un qui vient d’ailleurs de changer de nom récemment. Mais, le fan du libre que je suis ne pouvait se satisfaire de ce manque de liberté. C’est donc geneanet qui a très vite pris le dessus en version gratuite. Et oui, même geneanet.org peut être payant. On peut toutefois accéder à l’existence des données et aux arbres publiés bien que la recherche soit quelquefois bien fastidieuse. Bon, je suis passé récemment à une version payante (et je ne regrette pas ce choix).

En tant que geek, il me fallait un logiciel qui correspondait à mes attentes et à mes pratiques. Je m’étais donné un vague cahier des charges qui devait peut être contenir les éléments suivants : logiciel libre, utilisation d’une base de données, recherches puissantes (tout en sachant qu’il faudrait que je sois alors très méthodique dans la saisie des données), fidélité à la norme gedcom afin de faciliter les échanges (import comme export)… Rapidement, j’ai choisi PhpGedView mais ces concepteurs ont fini par abandonner le suivi de leur création. C’est alors que webtrees a pris le relais. Au début, il a bien fallu que je traduise les pages publiées en anglais, langue que je maîtrise très mal. cela m’a même amené a créé le wiki en français !Toutes les données collectées sont enregistrées avec ce logiciel qui me permet, de plus, de publier sur la toile directement sous webtrees : voir en ligne. Je mets à jour mon arbre geneanet avec le fichier gedcom créé par le logiciel.

Mais les échanges électroniques à propos de la généalogie, c’est aussi les blogs tenus par des passionné(e)s, les forums dédiés à cette activité, les sites des associations…

Et puis, il faut bien que je l’avoue, je crois que la simple recherche de mes ancêtres m’auraient vite lassée si je ne m’étais pas mis aussi à la recherche de l’histoire, si je n’avais pas essayé de mieux connaître le passé, si je n’avais pas surtout souhaité comprendre la vie de mes ancêtres. C’est dire si les sites racontant l’histoire sont venus envahir mes recherches et mes découvertes : des articles sur les sites visités mais aussi des articles dédiés, des interrogations et des questionnements sur la grande histoire mais aussi sur toutes les petites qui font les choix familiaux et définissent souvent les métiers comme les migrations.

Chose très étonnante, depuis que je m’intéresse à la vie autrefois, aux conditions de vie, à l’environnement de mes ancêtres, je fais bien davantage de découvertes de nouveaux ancêtres ! Je ne sais pas si c’est dû à l’augmentation des branches qui s’ouvrent de plus en plus nombreuses ou simplement en raison de cet intérêt pour l’histoire ?

Je ne peux donc que conseiller aux débutants en généalogie, de ne pas hésiter à passer aux recherches historiques, archéologiques, anecdotiques… à ce nouveau centre d’intérêt très proche de la généalogie avec qui il est intimement lié pour maintenir ne serait-ce que l’envie de poursuivre les recherches généalogiques.

Pour suivre le geek que je suis, il faut bien un article spécial : généalogie et geek, ça commence bien par la même lettre ? Alors, un peu de patience.


Voir en ligne : http://malibele.tumblr.com/post/878...

Dernières brèves
21 mars Mise à jour du CMS

Le site est passé sous Spip version 3.1.4. Voir https://blog.spip.net/Mise-a-jour-d...

22 décembre 2016 Forcer le rechargement à partir du cache dans Firefox

Si vous êtes prudent (et surtout si vous n’avez pas peur de faire une c...), passer la valeur du paramètre browser.cache.check_doc_frequency à 2 (...)

22 décembre 2016 Load from Cache

En faisant confiance à Denis Szalkowski (dans Deux hacks pour augmenter les performances de Firefox), j’ai installé l’extension Load from (...)

Généalogie MaLiBeLe